Contenu | Menu | Recherche

Salut, et merci pour le jdr

Eldritch Skies

.

Références

  • Gamme : Eldritch Skies
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Battlefield Press
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mai 2012
  • EAN/ISBN : 978-1-909126-09-1
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 270 pages.

Description

Après les titres, crédits, et une nouvelle (Vectors, 4 pages), une Introduction de 9 pages présente le jeu et son thème, un survol de son univers et le découpage de l'ouvrage. Chaque chapitre s'ouvre sur un court texte d'ambiance ou sur un extrait d'une nouvelle de Lovecraft.

The Eldritch Past & The Mythos Present (30 pages) commence par détailler l'histoire de la Terre depuis les temps les plus anciens avec l'arrivée des Choses Très Anciennes, 620 millions d'années auparavant. Cela enchaîne avec les Polypes Volants, Cthulhu et les Mi-Go, puis les guerres qui éclatèrent entre ces différentes factions, jusqu'à la première civilisation humaine, avant de sauter au vingtième siècle. Les premiers pas des gouvernements ayant profité des découvertes faites en Antarctique, les révélations des années 70 et 80 dévoilant tout (ou presque) au public, l'évolution qui s'ensuit, sont ensuite détaillés. Le tout occupe une douzaine de pages. L'état du monde en 2030 est ensuite abordé, avec l'effet des technologies sur la vie quotidienne (12 pages), l'action de l'ONU et de l'OPS (2 pages) et l'état du monde en tant que tel, les principaux pays (5 pages), les nations dangereuses (1 page) et les dangers qui s'y trouvent (sectes, créatures, etc.), ainsi que le rôle de l'OPS (4 pages).

Le chapitre 2, Creating Civilians and Operatives (48 pages) présente les règles de création des personnages en commençant par le type de personnage (civil, vétéran ou OPS), qui déterminera les points dont les joueurs disposeront pour les construire. Les attributs sont ensuite définis. Les descriptions des aptitudes spéciales et des désavantages occupent 23 pages, incluant celles liées à la sorcellerie, à l'appartenance à une race telle que les goules ou les profonds, et à l'utilisation de l'hyperespace. Quatre pages sont de même consacrées aux descriptions des compétences. Une page détaille le calcul des Drama Points du personnage et les derniers points à régler. Six archétypes sont enfin proposés, chacun sur deux pages, données techniques d'un côté, description de l'autre : sorcier indépendant, commando OPS, espion psychique de l'OPS, flic demi-goule, psychique civil, astronaute.

Rules & Gear (44 pages) présente le système de simulation. Cinq pages exposent les bases de celui-ci, suivies par une page aide-mémoire. La gestion de la Peur suit sur une page, puis 9 pages décrivent la résolution des combats et des dommages. Quatre pages détaillent diverses armes et armures et deux pages diverses sources de dommages autres que le combat. Quatorze pages présentent des règles concernant les équipements et des listes d'objets divers (kits par professions, véhicules, technologies courantes ou d'espionnage. Quatre pages détaillent les règles concernant les Drama Points et deux pages la façon dont le joueur peut utiliser les points d'expérience accordés par le Réalisateur (MJ).

Arcane Secrets (20 pages) s'intéresse aux effets de l'hyperespace : exposition à celui-ci, utilisation de la sorcellerie permettant d'y accéder et d'objets de "techno-sorcellerie", capables de mettre en jeu les principes de sorcellerie sans que l'utilisateur doive le faire lui-même (7 pages). Dix pages proposent ensuite un grimoire d'une quinzaine de sorts.

The Realms of the Mythos (36 pages) explore l'univers d'Eldritch Skies en commençant par le système solaire (3 pages). Les effets de l'hyperespace sur les civilisations sont abordés avec les conséquences les plus courantes, destruction, stase ou transcendance (4 pages). Enfin, treize mondes colonisés par les humains sont présentés sur dix-neuf pages, avec pour chacun une description du monde et des formes de vie préexistantes, de la colonie installée et d'éventuels secrets de ce monde, sans oublier quelques accroches d'histoires possibles. Sept pages sont alors consacrées au Monde du Rêve, aux moyens de le visiter et aux quatre secteurs qui le composent : le royaume pastoral, le monde souterrain, le monde futur et le secteur spatial. Une page présentant quatre types d'animaux termine ce chapitre.

Eldritch Threats and Alien Wonders (44 pages) décrit des antagonistes liés au Mythe, en commençant par les humains (2 pages). Quatre pages détaillent les aptitudes des créatures type Profonds, Goules, etc., et sept pages en présentent plusieurs sortes. Vingt pages présentent ensuite des créatures extraterrestres (Choses très anciennes, shoggoths, Yithiens, Mi-Go, Couleurs, etc.) avec pour chacune la façon dont elles interagissent avec l'humanité, et six pages sont consacrées aux Grands anciens (Cthulhu, Hastur, etc.). Trois pages donnant des conseils pour créer de nouvelles créatures terminent ce chapitre.

Storytelling Advice (16 pages) regroupe des conseils au Réalisateur en commençant par les caractéristiques des trois types de campagne possibles (gritty, cinématique, pulp). Des conseils pour mener une campagne selon divers choix du Réalisateur suivent (agents de l'OPS ou civils, campagne statique ou dynamique, campagne centrée sur la Terre, le monde du Rêve ou l'espace). Quatre types d'histoires sont proposées pour conclure le chapitre.

Des appendices divers terminent l'ouvrage :

  • Huit pages de tables récapitulatives des règles depuis la création des personnages jusqu'au combat et à la magie.
  • Deux pages d'informations sur les changements par rapport au système de base (Unisystem) utilisé dans les jeux d'Eden Studios, un peu plus détaillé que la version utilisée dans Eldritch Skies : deux caractéristiques secondaires de plus, éventail de compétences plus étendu, mécanisme de gestion de la Peur plus complexe, système de magie différent pour coller au thème du jeu.

Enfin, une courte nouvelle d'une page, Serendipity, relate les derniers instants d'une mission lunaire obligée d'avoir recours à la sorcellerie.

Cette fiche a été rédigée le 28 mai 2012.  Dernière mise à jour le 21 juillet 2012.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.