Contenu | Menu | Recherche

A government is a body of people, usually notably ungoverned

Scaum Valley Gazetteer (The)

.

Références

  • Gamme : Dying Earth, la Vieille Terre / Dying Earth
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Pelgrane Press
  • Langue : anglais
  • Date de publication : décembre 2002
  • EAN/ISBN : 0953998061
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 176 pages à couverture souple.

Description

Qui n'a jamais rêvé de descendre la Scaum, du petit village d'Osier où elle devient naviguable, à la blanche cité de Kaiin ? Cette rivière, qui traverse Almery et Ascolais, est la plus célèbre de la Terre Mourante. Voir Azenomai, rendre visite à Rhialto le Merveilleux à Falu, ou visiter Pergolo, le manoir de Iocounu le magicien rieur, ou tenter de traverser la mortelle Grande Forêt Da, ne sont que quelques unes des possibilités qui s'offrent au voyageur... Grâce à ce supplément, le MJ n'ignorera plus rien de la riante vallée de la Scaum et de ses pittoresques riverains. En fait, le livre couvre davantage que la seule vallée, puisque dans un souci d'exhaustivité les auteurs ont également couvert les affluents de la Scaum, et les routes marchandes importantes comme celle qui conduit à Val Ombrio.

Les chapitres couvrent, dans le sens du courant, les régions d'Osier à Kaiin, et chaque section permet de découvrir une plaisante bourgade ou lieu-dit, dont les habitants seront certainement ravis d'accueillir la horde de va-nu-pieds retors et malhonnêtes que compose tout groupe de PJ de niveau "Cugel". Bien sûr, la région regorge également de temples oubliés, ruines infréquentables, et autres endroits sauvages où l'on ne s'aventure que si l'on est suicidaire ou désespéré. Outre la description du lieu, de ses habitants (avec leurs caractéristiques), et autres détails non dénués d'importance (tels que nouveaux sorts, objets magiques, cartes locales, etc.), on trouvera une suggestion d'aventure, qui, jointe à celle des autres chapitres, permettra de pimenter le voyage des PJ de manière à le rendre fertile en événements.

La Scaum étant une rivière fréquemment mentionnée dans les ouvrages de Jack Vance, on rencontrera au détour des pages nombre de lieux et de personnages connus des lecteurs de ses cycles.
On trouvera également dans les appendices des suggestions d'événements destinés à pimenter les voyages, des 'taglines', des index, et une carte de la région.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 5 novembre 2017.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

J'avais décidé d'écrire ma petite campagne perso pour Dying Earth, sans savoir si j'allais la jouer, avec quelques idées glanées dans l'excellent compendium. Kaiin's guide m'avait réellement emballé par son approche originale, mais je préférais commencer par un petit coin paumé, pour après monter à la grande ville si besoin est. Force est de constater qu'après un week end entier consacré à la lecture de ce supplément, je suis moins motivé pour écrire : il y a trop de bonnes idées à exploiter ici pour que je m'épuise à en écrire d'autres (l'exercice serait néanmoins très fructueux pour faire travailler certains lobes sous employés de mon cerveau reptilien).

Scaum Valley est très intelligemment décrit : une évocation très claire des lieux, par petites régions, accompagnés de quelques personnages clé et de leurs motivations (toujours très très tordues). En encart, le résumé d'une aventure qui pourrait se dérouler à cet endroit. Un résumé suffisamment romancé pour se lire avec autant de bonheur que les romans de Vance (mais moins de détails) et suffisament articulé pour qu'on imagine tout de suite comment le décliner en scénario. En fait les lieux et les événements possibles sont décrits de façon si claire et droit au but, qu'on peut envisager d'improviser des aventures avec le livre en main. Mieux vaut le lire soigneusement plusieurs fois pour bien appréhender les personnages et leurs subtilités et les rendre avec toutes les nuances. Mais l'essentiel est là.

Que dire d'autre ? Il y a plusieurs épisodes qui me semblaient passionnants mais dont je n'imaginais pas bien les mécaniques de jeu pour les mettre en scène : le puits au fond duquel miroitent les pièces d'or (on devine la suite mais comment la mettre en scène, page 24), la tombe maudite (page 69). Certains esprits retors en concluront que je n'ai lu que les pages 24 et 69 et que je juge hâtivement. C'est mal me connaître : je n'ai même pas lu ces pages, quelqu'un de toute confiance m'en a parlé. Je n'ai même jamais eu l'ouvrage entre les mains mais je me suis laissé dire que j'écrirais une telle critique si j'avais un jour le temps de le lire. Si je voulais aussi faire croire que j'ai lu les dernières pages de l'ouvrage, je dirais que l'appendice 1 contient des rencontres désopilantes (parfois aussi desossantes) à faire au détour d'un chemin et que les index sont fort utiles pour s'y retrouver lorsque plusieurs lieux proposent des aventures liées.

Pour ceux qui seraient intéressés par cet ouvrage, mais ne sauraient pas lire (ou n'auraient pas le temps), je recommande de l'acheter malgré tout et d'en assaisonner quelques feuilles avec du vinaigre des marais du Gwertsch et quelques pincées d'aphrodisiaque de Lupsch. C'est un excellent papier glacé qui se savoure entre gourmets. La gent féminine, parfois avide de littérature facile ne s'en laissera que mieux piéger. Ne piochez pas des feuilles au hasard mais prenez un chapitre complet, par souci de cohérence certes mais aussi parce que le reste de l'ouvrage se revendra mieux si les hasards du voyage vous amenaient à vous désaisir de quelque chose d'aussi précieux. J'ai bien honte de conclure sur une considération aussi utilitaire.

Jee  

Si vous ne deviez avoir qu'un seul supplément, ce serait celui-ci. Surtout si vous menez une campagne Cugel ou Turjan. Les archi-Mages de niveau Rhialto risqueraient de s'ennuyer un peu dans la vallée, aussi, c'est pour cela que je ne lui mets qu'une note de 4.

Mais si l'on écarte le niveau archi Mage, le livre mérite un 5, voire un 6 mais bon, on me fait signe que ce n'est pas possible... Pourquoi c'est si bien ? Et bien parce que le contenu est dense, bien écrit, aventureux, hilarant, amusant, intriguant, facile à mettre en scène et qu'il décrit toute la région de la vallée de la Scaum, ce qui devrait vous offrir un cadre de campagne pour les 50 prochaines années, avec un nombre incroyable de PNJ.

Bon, la note de 4 se justifiera également par le fait que ce somptueux décor demandera un peu de préparation et que le MJ novice s'y perdra un peu au début. Les idées d'aventures sont nombreuses, mais succinctes et ne peuvent nourrirent en l'état que de petites aventures. Mais cela reflète tout à fait le monde de Vance où Cugel rencontre de nombreuses communautés bigarrées aux moeurs étranges et où il ne passe que peu de temps.

Autres points forts :
I/ les cartes, ou la carte qui est découpée en plusieurs morceaux, chacun présenté en tête de chapitre et qui permettent une rapide visualisations des terres. D'ailleurs, c'est cette carte qui m'a inspiré ma campagne, sur une idée simple : un voyage de Cuirnif à Kaiin agrémenté de quelques "gros méchants" décidés à faire payer aux personnages leur couardise.
II/ les index de fin sont extrêmement pratiques, PNJ, sorts, lieux, tout y est !
III/ La qualité du livre, papier, illustrations, aucun reproche !

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques