Contenu | Menu | Recherche

La vie, le jdr et le reste...

Black Sun Deathcrawl

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 64 pages, à couverture souple, au format 13,7 x 21,6 cm.

Description

Black Sun Deathcrawl est un cadre de campagne désespéré et glauque pour les règles de Dungeon Crawl Classics. L’auteur dit s’être inspiré des musiques de Neurosis, Lustmord, ou encore des films de Ingmar Bergman (Le Septième Sceau) ou Lars Von Trier (Melancholia). On y incarne les survivants d’une terre ravagée par l’ascension du Soleil Sombre (Black Sun) qui creusent toujours plus profond dans les souterrains pour échapper au dieu maudit. Sans le savoir, en creusant, ils augmentent également sa puissance… Le livret est entièrement illustré par les célèbres gravures bibliques de Gustave Doré. Le texte est écrit dans un style poétique, laconique et aéré (il n’y a parfois qu’un paragraphe par page).

Après une page de crédits, la première partie (14 pages) raconte la venue du Soleil Sombre et la fuite des survivants sous la forme de poésie en prose. Puis la deuxième partie, The World (14 pages), évoque le monde ravagé, la menace du Soleil Sombre et la condition désespérée des survivants, tellement poussés à bout qu’ils perdent leur identité et leur espoir d’un monde meilleur. Suivent les descriptions de deux types de créatures (les Pensées), et d’une entitée venue du futur, l'Oblitus Omega, puis les règles sur les effets mutagènes de la lumière du Soleil Sombre.

La troisième partie, Truth (18 pages), livre d’importantes modifications aux règles de la création de personnages par rapport au livre de base. Ceux-ci sont plus faibles, tous des guerriers de niveau 1, et gagnent des niveaux de manière assez aléatoire. Plus étonnant, s'ils meurent, ils rescussitent en ayant muté à cause du rayonnement maudit du Soleil Sombre. Autre exemple : la caractéristique Chance est remplacée par l’Espoir, qui fonctionne de la même manière excepté qu’il ne se régénère pas. Par contre, l’Espoir peut être volé aux autres personnages.

The Curse (12 pages) est une aventure durant laquelle les personnages-joueurs plongent toujours plus profond dans les entrailles de la terre et croisent notamment d’étranges Nains vivant dans des cités abyssales. Le livret se termine par Appendix Omega (1 page) qui énumère une série d’inspirations : films, musiques ou livres. Puis viennent une illustration pleine page, une fiche de personnage vierge adaptée aux nouvelles règles et, enfin, la licence OGL.

Cette fiche a été rédigée le 18 novembre 2016.  Dernière mise à jour le 1 mars 2017.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.