Contenu | Menu | Recherche

Dans le web 2.0, c'est quand même le 0 qui prend le dessus (Manu Larcenet)

Dimensionautes

Références

Thème(s) : Univers parallèles / Multivers

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 0
  • Moyenne des critiques : 0

Description

Dimensionautes permet d'incarner des êtres exceptionnels sélectionnés par les Élus, des entités célestes, et investis d'une parcelle de l'énergie qui assure la stabilité des univers. Avec les richesses de leurs cultures propres et la puissance de cette énergie, ils devront partir à la recherche de savoirs oubliés et œuvrer à protéger les Dimensions des dérèglements qui les menacent en perçant, peut-être, les mystères de la Création. Ce jeu de rôle propose ainsi de jouer dans un multivers qui puise allègrement dans l'ésotérisme inspiré des mythes, légendes et découvertes archéologiques plus ou moins inexpliquées. Grâce aux (ou à cause des) passages qui existent entre les dimensions, cet univers autorise aussi des mélanges des genres où des magiciens peuvent se retrouver aux commandes d’un chasseur spatial, ou, plus simplement, de passer d’un univers à l’autre en fonction des scénarios.

L'univers de Dimensionautes est intimement liés à une notion d'énergie de la Création qui maintient les mondes en équilibre tout en alimentant une expansion de cet univers. Le Créateur ayant disparu une fois son œuvre faite, ses héritiers, Penseurs tout d'abord, Concepteurs et Bâtisseurs ensuite œuvrèrent à sauvegarder la Création et à encourager son évolution. Malheureusement, les Concepteurs prirent trop goût à la puissance de l'énergie de la Création et les Penseurs durent les faire disparaître, perdant par là même une grande partie de leur propre énergie. Ce faisant, le lien avec les Bâtisseurs fut perdu et les Dimensions ne sont plus régulées comme elles le devraient. D'où la création des Élus, chargés de recruter des Dimensionautes pour retrouver les secrets de la Création et réparer les failles qui menacent les mondes.

Ces mondes sont au nombre de 5 :

  • Mystika, la première Dimension imaginée par les Penseurs, fortement chargée en magie et dépourvue d’humains depuis qu’elfes, orks et nains s’unirent pour les en chasser.

  • Etheros, la Dimension conçue pour accueillir les Âmes, et également foyer des Anges et Démons.

  • Terra, notre Dimension telle que nous la connaissons, les bases mythologiques en plus.

  • Wasteland, une Dimension hostile divisé entre les mégapoles contrôlés par la Corporation et le désert abritant des démunis qui tentent de survivre loin de l’esclavage des sociétés corporatistes.

  • Exomonde la plus grande des Dimensions, composée de millions de planètes abritant la vie et l’intelligence et où se sont développées les civilisations des pacifistes azuréens, des félins ondaraks et des géants kromboriens, ainsi que les voyages interplanétaires.

Le système de résolution des action se base sur le lancer de 2d10 auxquels s'ajoute le score de caractéristique associée. Un personnage incompétent ne lance que 1d10 et un personnage Expert ou Maître en jettera 3. Une action est alors réussie si le résultat final surpasse le seuil de difficulté allant de 10 (facile) à 40 (dément). Chaque 0 obtenu sur l'un des dés lors d'un jet réussi provoque une réussite exceptionnelle. Au contraire, si tous les dés indiquent un 1, il en résultera un échec dramatique. 

Les compétences n’offrent pas de bonus direct au jets de dés, mais bien sur les effets découlant de l’action, l’accès à des Pouvoirs ou Talents spécifiques. Par exemple, les compétences d’armes offrent des bonus croissants aux dommages. Les Talents, par contre, peuvent réduire le facteur de difficulté de l’action entreprise. Les Pouvoirs, quant à eux, permettent d’accomplir des actions surnaturelles en puisant dans l’énergie qui fut implantée en eux.

Ces Pouvoirs requièrent l’utilisation de points Divin – l’énergie mystique que possède un éveillé tel que les Dimensionautes – à raison d’un point par niveau du pouvoir. Le Divin peut aussi être utilisé pour relancer des jets ratés, se transphazer vers un artefact proche ou activer un portail dimensionnel. Il se récupère principalement par le repos et la méditation. Mais les personnages peuvent puiser dans leur propre énergie, au risque de subir des séquelles permanentes.

Les personnages sont définis par des trios de caractéristiques (Force, Endurance, Constitution ; Volonté, Intelligence, Intuition ; Agilité, Dextérité, Rapidité) dont découlent les caractéristiques secondaires que sont les points de vie (Constitution x 2 + Volonté) et la Défense (Agilité+Intuition+5). Chaque caractéristique primaire est définie à la création par la valeur d'1D10 choisi dans un lot de 4d10 lancé pour chaque trio. Tout personnage est issu d'une des onze races présentes dans l'un des cinq univers proposés, lui donnant ainsi quelques bonus et pouvoir spécifiques. Le choix de la vocation de chaque personnage détermine à la fois les compétences auxquelles il aura accès à la création et celle qui pourra évoluer au-delà des autres en tant que spécialité. Les compétences s'échelonnent sur une échelle de quatre Niveaux de Pratique (Novice, Spécialiste, Expert et Maître), avec un niveau de base déterminé par la caractéristique associée lors de la création de personnage.

Les personnages gagnent un niveau supplémentaire tous les 100 points d'expérience et avec un maximum de 40 niveaux. Ils obtiennent, par la montée de leurs niveaux respectifs, des évolutions leur permettant d'acquérir de nouveaux pouvoirs, de faire évoluer leur caractéristiques et compétences. De plus, chaque niveau voit une augmentation de leur score de Divin leur permettant d'utiliser à chaque fois davantage de pouvoirs (7 + 3 x niveau).

Pour faciliter le passage d’un monde à l’autre et permettre aux personnages de se trouver au centre de l’action sans se soucier de certains problèmes logistiques, les auteurs ont inclus un équipement spécial pour les Dimensionautes : le transphazer. Ce bracelet métallique, directement lié au Divin du personnage, est capable de lire dans cette énergie. Concrètement, cela lui permet de détecter les portails et autres Artefacts, de s’y déplacer (moyennant un coût de 5 Divin par personnage). Le Dimensionautes peut aussi, via cet équipement, être contacté par son Élu quand ce dernier désire lui transmette des information. Enfin, il permet de comprendre et parler les langues locales ainsi que de respirer l’air ambiant de mondes étranges (sans pour autant supprimer les poisons qui y seraient spécifiquement mêlés).

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Dimensionautes
première édition
Livre de basemai 2018Auto-éditionPapier et Electronique

Cette fiche a été rédigée le 14 juin 2017.  Dernière mise à jour le 18 juin 2017.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...