Contenu | Menu | Recherche

Viril, mais correct

Ex Cathedra

.

Références

  • Gamme : Deus Vult
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juin 2010
  • EAN/ISBN : 978-1-907218-57-6
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 120 pages.

Description

Ex Cathedra propose trois scénarios liés entre eux. Si les deux premiers se suivent immédiatement, le troisième est prévu pour se dérouler de quelques mois à plusieurs années après.

L'hérésiarque de Troyes (51pages) lance les membres de l'Ordre sur les traces d'un puissant esprit ramené en France, et libéré par erreur par les Templiers. Cet esprit de la folie est peu à peu en train de rendre fous tous les habitants de la région. Les moines doivent enquêter de Paris à Troyes pour comprendre ce qui se passe, et finalement se confronter à l'esprit dans la cathédrale de la ville.

L'esprit s'étant échappé à l'issue du premier scénario, les moines ont pour mission, dans Le seigneur de la discorde (44 pages), de le poursuivre sur les routes de France, de Troyes à Saint Nazaire, en suivant les poches de folie que l'esprit laisse sur sa route. Chaque indice, tels un prêtre fou lançant une chasse aux sorcières, un meurtre dans un monastère, ou un bijou maudit, correspond à une petite aventure sur le chemin menant à la capture de l'esprit. C'est à Saint Nazaire que la rencontre finale prendra place dans une ville au bord de la folie.

Le dernier scénario (La tombe de Salomon, 22 pages) se déroule bien après les deux premiers scénarios, en Syrie. Grâce à des pistes évoquées dans ces derniers, les moines se lancent à la recherche de la mythique tombe de Salomon. Cette quête est une course contre la montre pour devancer les autres groupes cherchant également la tombe, et pour survivre aux protections de cette dernière.

Le supplément se conclut par quatre fiches de moines devenus fous à utiliser dans le premier scénario pour deux épisodes en aparté.

Cette fiche a été rédigée le 18 juillet 2010.  Dernière mise à jour le 22 juillet 2010.

Critiques

The King  

J’ai du mal à comprendre la politique de Mongoose parfois : ils ont publié relativement peu de scénarios ou campagnes par rapport à leur production et là, ils sortent une campagne immédiatement après le livre de base, écrite par Gareth Hanrahan, un auteur dont j’apprécie bon nombre d’ouvrages, y compris celui-ci.

Les deux premiers 2 scénarios de cette campagne se déroulent en France et on s’y croirait vraiment : les noms d’époque sonnent bien le vieux français, il y a pas mal de références historiques utiles aux scénarios : on y apprend par exemple comment les Templiers se sont enrichis grâce à des monopoles, il est question des catacombes de Paris, ainsi que des foires de Troyes et de Provins. Un plan d’époque de Paris et de Troyes sont même fournis. Bref, le paysage est parfaitement posé et c’est vraiment agréable d’avoir ces informations à portée de main, sans avoir à faire trop de recherches en amont.
La campagne est également intéressante : les Templiers ont ramené une jarre des Terres Saintes qui contenait un djinn enfermé par le roi Salomon. Évidemment, il a été libéré et sème une zizanie infernale en accordant des vœux démoniaques, c’est-à-dire jusqu’au paroxysme. Il revient donc aux joueurs de trouver un moyen de s’en débarrasser dans une aventure qui les emmènera de Paris à Saint-Nazaire, en passant par Troyes et Provins. Le 3ème scénario se déroule à Palmyre, en Syrie, est lié à la tombe de Solomon et opposera de nombreuses factions.
Cette aventure répond parfaitement à ce que l’on peut attendre de ce type d’univers et est quasiment un sans-faute. Mon reproche, est à l’instar des suppléments de cet éditeur, le manque d’aides visuelles (peu de cartes et encore moins d’illustrations) et le dernier scénario requiert une connaissance, tout au moins de base, de la cabale juive.
Pour le reste, les différents épisodes sont variés et demanderont jugeote, diplomatie et talents guerriers. Même si les Templiers sont plutôt des frères ennemis pour l’Ordre, il est tout à fait envisageable d’utiliser les suppléments de Miles Christi pour la somme de connaissances et les aventures.
Au final, on ne peut que regretter que cet univers ait connu relativement peu de suppléments.
Pour terminer, je recommande la série de films turques Dabbé, notamment les opus 3 à 6, qui traitent des djinns et de leur mythologie dans l’Islam (ils existent en vf). Le 6 parle même d’une secte regroupant Chrétiens et Musulmans, créée au temps de croisades.

Critique écrite en décembre 2020.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :