Contenu | Menu | Recherche

We enforce plausible deniability

Rising Tempest

.

Références

  • Gamme : Deathwatch
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Fantasy Flight Games (FFG)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mai 2012
  • EAN/ISBN : 978-1-61661-400-3
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 144 pages couleur.

Description

Cet ouvrage est un scénario en trois actes, qui vise en priorité un groupe de cinq personnages de rang 3 environ. Des ajustements sont suggérés si l'équipe s'éloigne trop de ce format.

Après une page de titre, une de crédits et une de sommaire, commence une introduction de quatre pages qui présente le contexte et en particulier une race non-humaine inconnue jusque là, les Ghanathaar, qui va être le fond du problème. Les trois parties du scénario sont également résumées, pendant que des encadrés expliquent comment gérer les véhicules si l'on ne possède pas Rites of Battle, les secrets de la technologie des portes Javar laissées dans le secteur par les Ghanathaar et la lecture des dates du calendrier impérial.

Le chapitre un, The Depths of Treachery, 36 pages, voit la Deathwatch appelée à la rescousse par le Seigneur Commandant Ebongrave, qui vient d'échapper à une tentative d’assassinat, peut-être le prélude à une insurrection orchestrée par les Tau. Confirmé dans sa paranoïa anti-xéno, il veut une équipe extérieure à la planète pour résoudre le problème, craignant que les forces locales ne soient déjà infiltrées. Les personnages découvriront bien une infiltration Tau, mais ses buts sont peu compréhensibles et tournent autour d’artefacts oubliés, au fonctionnement inconnu. Parviendront-ils à empêcher leur réactivation ?

Puis le chapitre deux, Assault on Javar Nil, 26 pages, emmènent les membres de la Deathwatch sur le monde-sanctuaire d'Eleusis, qui semble être la prochaine cible des Tau. Mais sur place, il faut négocier ou forcer le passage, car même des Astartes ne sont pas toujours les bienvenus. De toute façon, quand les Tau arrivent, cette fois-ci, il n'y a rien de furtif car ce n'est plus une infiltration mais un assaut en règle qu'il va falloir repousser pour tenter de les empêcher d’accéder à un autre artefact Ghanathaar.

Enfin, le chapitre trois, intitulé Exterminatus et long de 47 pages, voit les marines, rentrés à leur base, être attaqués à l'intérieur même de la base, dans une tentative de vol d'un artefact déposé là. Ils trouveront dans leurs propres cryptes un allié inattendu et encombrant, qui pourra être utile pour lancer l'assaut sur le lieu du dernier rituel, lorsque le plan des vils Ghanathaar viendra à son terme avec la complicité de Taus manipulés depuis le début. Il faudra pour ça se rendre sur une forteresse tenue par les space marines du chaos, puis sur une ancienne forteresse de la Deathwatch, perdue depuis longtemps.

Un appendice de 24 pages détaille les caractéristiques des PNJ et adversaires de chaque chapitre. Certains sont pourvus d'une illustration. Quatre pages de publicité viennent boucler l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée le 13 août 2012.  Dernière mise à jour le 15 août 2012.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.