Contenu | Menu | Recherche

Un business plan pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

Game Master's Kit (The)

.

Références

  • Gamme : Deathwatch
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : Fantasy Flight Games (FFG)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : septembre 2010
  • EAN/ISBN : 978-1-58994-779-5
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Page de couverture en couleurs, livret quadrichromie 21,5 x 27,5 cm de 32 pages, et écran à quatre volets 21 x 27,5 cm sur carton fort en couleurs.

Description

Cet écran de jeu en carton épais propose de nombreuses tables côté meneur. Ces tables rassemblent principalement des informations utiles en combat : liste des armes et armures spécifiques des astartes, tableau récapitulant la liste des actions de combat avec leur type, et une courte description, difficulté des jets de combat et qualités des armes. Il est à noter la présence des règles de combat contre une horde.

Le livret contient un scénario, L'ombre de la folie, qui mène les personnages sur la planète Baraban, où des fantômes s'en prennent aux gardes impériaux comme à leurs adversaires Tau. Une fois sur place, il leur faut faire face à des hordes de kroots, des visions étranges et une équipe d'élite Tau qui recherche la même chose qu'eux.

En plus du scénario, le livret contient 2 annexes. L'une décrit en 4 pages 6 PNJ importants qui fréquentent la Forteresse Erioch, laquelle peut servir de base aux PJ. Chacun d'eux voit sa description accompagnée de deux ou trois synopsis les mettant en relation avec les joueurs. La deuxième annexe est un ensemble de conseils sur la construction d'un scénario, sur 4 pages.

Cette fiche a été rédigée le 12 novembre 2010.  Dernière mise à jour le 13 novembre 2010.

Critiques

Jérôme 'Ficheur fou' Bianquis  

Un exemple de la qualité des écrans modernes, en tout cas sur le plan matériel, que ce soit l'illustration ou la solidité. Les tables au dos sont tout ce dont le MJ peut avoir besoin en cours de partie, pas de fausse note. Les règles de hordes sont particulièrement bienvenues, car même si elles ne sont pas complexes, elles risquent d'être souvent utiles. Mon bémol habituel portera sur l'illustration en polyptyque, car je préfère une grande scène épique. Mais c'est le standard de ces gammes et on s'y fait.

Pour le livret, le scénario est pas mal, avec quelques surprises. Et puis c'est un exemple de ce que l'on peut faire avec ce jeu, alors que j'avoue qu'a priori, je ne voyais pas trop comment sortir de la grosse baston, vu le thème de Deathwatch. Donc c'est plutôt bien vu, et la description d'une base de départ possible pour les PJ prolonge largement la durée de vie de ce livret. Les conseils de scénario rentrent dans ce que je disais plus haut sur les possibilités de scénario. Même s'ils n'ont rien de révolutionnaires, ils sont intéressants, et surtout accompagnés à chaque étape d'exemples qui sont autant d'idées pour bâtir ses propres scénarios. Toujours pratique, en particulier quand on manque de temps pour écrire, ce qui est le lot commun de nombre de rolistes vieillissants de nos jours.

Critique écrite en décembre 2010.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :