Contenu | Menu | Recherche

L'imagination n'est fertile que lorsqu'elle est futile (V. Nabokov)

Dead Reign

.

Références

  • Gamme : Dead Reign
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Palladium Books
  • Langue : anglais
  • Date de publication : novembre 2008
  • EAN/ISBN : 978-1-57457-140-0
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 224 pages.

Description

Le livre est divisé en de nombreux courts chapitres, mais il est possible de dégager trois grands ensembles : l'univers, les zombies, et les règles du jeu.

The Wave (1 page), The Zombie Apocalypse (4 pages), Who I Am and Where We Are Today (1 page), A Thump In The Night (4 pages) et The Dead Reign (5 pages) décrivent ce qui s'est passé jusqu'à aujourd'hui, 5 mois après l'apocalyptique invasion de zombies. Globalement, c'est la fin du monde, il n'y a plus qu'à se battre pour survivre, dans un monde un peu à la Mad Max, où tout tissu social a disparu, les survivants se déplacant en bandes pour faire des coups rapides afin de piller les villes pour survivre un peu plus longtemps, ne faisant confiance à personne.

Secrets of the Dead (3 pages), How Zombies Hunt (7 pages), Zombie Attributes (3 pages), Zombie Senses (1 page), SDC & Zombies et Zombies & Hit Points (2 pages au total), Zombie Descriptions (8 pages) et Fighting Zombies (4 pages) font globalement le tour de tout ce qu'il y a à savoir d'un point de vue règles et univers sur le zombie. Les zombie se nourrissent de l'énergie vitale des vivants. Si un zombie tue une personne, alors celle-ci rejoindra la foule titubante. Contrairement aux films, ce n'est pas une maladie et une morsure n'y suffit pas. Toutefois, les films ayant marqué les gens, le pauvre gars qui se ferait mordre risque fortement de se faire abattre par ses copains. Sans oublier que la morsure, si elle ne transforme pas en zombie, va probablement s'infecter salement si elle n'est pas traitée. Il y a aussi plusieurs types de zombies, du plus décati jusqu'à celui qui se croit encore vivant. Mais le pire, c'est le gémissement des zombie, qui a la propriété d'attirer les autres zombie à proximité.

Other Menaces (10 pages) évoque les dangers non mort-vivants qui rôdent dans l'univers de Dead Reign : cultes de la mort exploitant les zombies et humains redevenus primitifs à force de superstition,

Characters (27 pages) présentent les classes de personnages (OCC) disponibles dans le jeu. La plupart décrivent différents types de survivants / survivalistes. Toutefois, le plus bizarre est le demi-vivant. C'est un vivant qui s'est fait attaquer par les zombies mais qui n'en est pas tout à fait mort. Coincé entre les deux états, il possède quelques affinités avec les zombies.

Notable Resources (10 pages), Weapons & Equipment (14 pages), et Transportation (6 pages) font le tour de l'équipement disponible, des lieux où on peut se le procurer, avec quel dangers à la clef. Le tout étant entrelardé des règles pour exploiter cet équipement en jeu.

Adeventure Ideas (17 pages) propose 101 amorces de scénarios, une table aléatoire pour générer des rencontres avec des zombies ainsi qu'une table avec 100 entrées pour répondre à la question "je fouille le corps".

Character Creation (13 pages), Quick Character Creation (4 pages), Insanity (9 pages), Combat Rules (7 pages) rt Ranged Combat (4 pages) couvrent toute la partie des règles n'ayant pas été abordée dans les chapitres précédents, à savoir, surtout, comment créer un personnage et comment l'envoyer mourir au combat contre des zombies.

Les derniers chapitres se composent d'un glossaire de termes de jeu (6 pages), de règles sur les compétences (6 pages), de descriptions des compétences (14 pages) et d'un épilogue d'une page. Suivent une publicité pour Rifter, deux pages de feuille de personnage vierge, et une page de publicités pour d'autres jeux du même éditeur.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 décembre 2013.

Critiques

batronoban  

Un jeu de survie dans un monde post-apocalyptique zombie, à l'ambiance très dark, aux règles un peu chiantes (niveaux et classes dans un monde moderne, bizarre), une boite à outils bien foutue où l'on trouve à boire et à manger, etc - une semi-réussite.

Que dire ?

Une vraie surprise. Niveau forme, un gros livre en couverture souple. J'aime pas les livres de base souples car ils s'abiment vite. Mais bon, celui-ci dispose d'un papier de bonne qualité - il est doux et épais au toucher - et la couverture, même souple, semble épaisse et glacée, ça va tenir un minimum.

Les illustrations sont belles, très noires, avec une petite touche d'humour (noir) bien placé. On est loin des dessins photoshop qui sont à la mode, ici c'est dégoulinant, crayonné, en teintes de gris.

Le rapport qualité prix est excellent, 23 dollars pour un livre de base bien rempli...

J'adore.

Ce que j'aime moins, c'est le système façon AD&D2, avec classes et niveaux. Mais bon, ça peut passer. Je vais pas trop m'y attarder, j'ai pas testé. Dans l'ensemble c'est un peu bordélique pour s'y retrouver mais bon... (pas d'index...).

Ensuite, le setting, en fait, il est décrit sous la forme de petits récits bien glauques, de conseils de survie, des tables développées d'évènements, de lieux, et d'intrigues que j'adore, très utiles et fonctionnelles, on a pleiiiin d'idées.

J'ai vraiment eu un petit coup de coeur pour ce jeu, je cherchais de quoi faire du zombie, y'avait Z-Corps de publié en VF, mais j'avoue que le style trop photoshopé, trop hyper moderne et trop cher m'a vite détourné.

4/5, Dead Reign le mérite, le livre de base est complet, il se suffit à lui même et j'apprécie beaucoup !

Notons les deux petits suppléments parus à ce jour qui approfondissent les lieux, nouveaux zombies et autres idées d'aventures, ils sont sympathiques mais pas indispensables !

 

Critique écrite en février 2012.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques