Contenu | Menu | Recherche

We've done the impossible, and that makes us mighty

Slayer's Guide to Sahuagin (The)

.

Références

  • Gamme : d20 System
  • Sous-gamme : Slayer's Guides
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2002
  • EAN/ISBN : 1-903980-14-3
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 36 pages à couverture souple.

Description

The Slayer's Guide to Sahuagin fait partie d'une série de "Slayer's Guide", des guides écologiques destinés à mieux connaître ces monstres qu'on tue par centaines dans les donjons, généralement sans se soucier d'autre chose que de l'expérience qu'ils rapportent.

Dès la deuxième de couverture, une vue de Sahuagin en pleine action dans son environnement naturel, avec le squelette apparent et quelques croquis des membres, le doute n'est plus permis : il s'agit bien d'un traité scientifique. La plupart des informations ont été recueillies auprès d'un guerrier valeureux d'une île lointaine et sont émaillées de quelques-uns de ses souvenirs, car il faut savoir que la puissante race des Sahuagins ambitionne la domination complète des océans. Les Sahuagins étant amphibies, ils attaquent généralement les villages côtiers, tuent sans merci les habitants et les dévorent. De nombreux aventuriers sont concernés par ce désastre.

L'étude physiologique des Sahuagins est effectivement une science très intéressante. On y apprend leurs moyens de flottaison et leurs incroyables capacités sensorielles sous l'eau : ils peuvent percevoir la moindre vibration mais aussi sentir à distance dans l'eau une infime quantité de sang répandue et son origine. Leurs différentes méthodes d'attaques surprises sont aussi détaillées. On trouve enfin des détails sur la frénésie sanguinaire qui peut les prendre, et enfin les curieuses mutations qui peuvent donner des individus vicieusement utiles à cette race conquérante.

Un peu de sociologie à présent. Les Sahuagins sont organisés en royaumes, souvent ennemis, et sont capables de construire de fabuleuses cités sous-marines, avec des temples gigantesques. Certaines sont en ruine ou partiellement abandonnées et peuvent receler des richesses considérables. Leur religion est organisée autour d'une curieuse trinité évoquant la nourriture, l'enseignant et le prédateur. La hiérarchie religieuse est constituée de prêtresses pour lesquelles quelques domaines, sorts et rituels sont fournis. On trouve également les classes de personnages Sahuagins et quelques dons (feats).

L'ouvrage devient à présent un traité tactique fort détaillé sur les méthodes d'attaque des Sahuagins, tant à titre individuel qu'en bandes organisées.

Un court exposé est consacré au role play avec les Sahuagins, leur interprétation est réservée au maître puisque la clé de leur comportement (il est temps de la révéler) est leur haine indéracinable de toute autre race vivante, ce qui les rend difficilement jouables. Oui, ce sont des monstres, mais cela n'empêche pas certaines formes d'interaction : interrogation, torture, chantage. On trouve ici également des idées d'aventures et des exemples de missions confrontant des personnages aux Sahuagins.

Enfin, on trouve la description d'un village Sahuagin et les caractéristiques de quelques uns de ses habitants.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 27 juin 2011.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Pour un court ouvrage de 36 pages, il est difficile de mettre une note. Cet ouvrage est très bien parce qu'il reste dans l'esprit "donjon classique" (les monstres restent des monstres) tout en introduisant du roleplay plus moderne (les monstres ont aussi une vie et des motivations).

Il y a là de quoi changer la façon dont on interagit avec certains monstres. C'est bien écrit et ce n'est pas prétentieux (quelques bonnes idées mais pas diluées sur trop de pages). Il y a du narratif (quelques épisodes à la première personne), du faux traité scientifique (mais là aussi pas prétentieux).

C'est plaisant à lire et c'est court. Cela donne de quoi improviser une petite campagne ou un scénario sur le gaz. Bref, c'est bien.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques