Contenu | Menu | Recherche

Pendant que vous bossez, nous on joue !

Dungeon Master's Screen

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Écran rigide à quatre volets au format paysage et jaquette couleur l'enveloppant.

Description

Cet écran est composé de quatre volets qui concernent les trois piliers du jeu : le combat, l'exploration et les interactions sociales. Pour le combat, le centre contient le résumé des effets de toutes les conditions, de aveuglé à inconscient, ainsi que la table des niveaux d'épuisement. La liste des niveaux de couverture figure également ici.

La partie de droite contient ce qui concerne l'exploration, avec les vitesses de voyage, l'éclairage, les compétences et leurs caractéristique associées, ainsi qu'une table d'événements et une de trouvailles aléatoires. La partie gauche permet de générer un figurant en quelques jets de dés, y compris son nom, son idéal et ses défauts. Par contre, rien ne concerne ses caractéristiques chiffrées.

La jaquette comporte à l'extérieur une couverture extraite de l'écran et un résumé du contenu. L’intérieur forme un poster de recrutement pour l'Adventurers League.

Cette fiche a été rédigée le 7 février 2015.  Dernière mise à jour le 17 octobre 2016.

Critiques

pantang  

Qu'est ce que l'on attend d'un écran? Qu'il vous permette sur un seul support de disposer de l'ensemble des tables, informations, données nécessaires pour gagner du temps lors des parties. Pour un système de jeu tel que D&D, on va donc supposer voir des informations classiques comme la classe d'armure, les dégâts des armes, les mouvements et autres tour de combat rappelé. Hé bien non, ici on a beaucoup de données qui semblent et sont totalement inutiles.

  • 1er volet à gauche, caractéristiques du NPC et table pour lui trouver un nom...totalement inutile...
  • 2 volet gauche central, informations sur les conditions d'un PC, choqué, charmé, invisible etc...pourquoi pas mais il y a plus urgent...allez disons pourquoi pas...
  • 3 volet centre droit, la couverture, la lumière, l'obscurité, le modificateur de difficulté et les compétences et abilities associées....mvouais pourquoi pas mais vu certains manques...
  • 4 Volet droit Le mouvement par jour, la distance de perception des rencontres selon l'environnement, les dégâts par niveau, une table d'objets que l'on a trouvé non magiques, et le fin du fin, une table "quelque chose se passe" avec des événements du genre "un orage arrive ou encore quelqu'un doit aller à la salle de bain pour ne pas dire aux wc (véridique). De l'indispensable comme les dégâts par niveau jusqu'au grotesque avec cette table d'événement en passant par le franchement dispensable comme la limite en distance de la perception des rencontres.

Alors oui le carton est de qualité même si les écrans verticaux sont plus utiles que ceux avec le A4 à l'horizontal, alors oui l'illustration avec un dragon de feu et ses kobolds face à un groupe d'aventurier est sympa, mais qui a fait le choix des tables???

On va considérer que 40% de ces dernières sont utiles, sachant qu'il manque les CA, les armures, les dégâts des armes, certaines données sur les sorts, les soins résumés et autres classiques bien utiles.

Un écran que l'on aurait envie de refaire avec les tables nécessaires en enlevant les trop nombreux ajouts totalement inutiles de concepteurs dont on se demande si ils ont déjà vu des écrans de JDR.

Critique écrite en février 2015.

Dude  

Cet écran est surprenant...

Pour commencer, l'illustration choisie n'est pas ma came... Mais bon, elle représente bien l'idée qu'on peut se faire de D&D. Et si le logo du jeu ne saute pas aux yeux (ce qui est quand même un point positif), on sait tout de suite de quoi ça parle. Et puis l'illustration, le Maître du Donjon (MD) ne l'aura de toute façon pas sous les yeux.

C'est par contre côté MD qu'on est un peu perdu... On est très loin des listes d'armes et d'armures typiques des paravents des éditions précédentes. Sur ses 4 volets, seul l'un d'eux regroupe finalement des infos pertinentes et utiles à avoir sous les yeux. Ce sont ces tables sur la lumière, les distances parcourues, etc. Soit des infos que le MD doit pouvoir trouver rapidement et qui ne sont jamais présentes sur les fiches de perso.

Le second volet reste utile vu qu'il regroupe les infos sur les états préjudiciables que subissent souvent PJ et PNJ. Utile, certes, mais comme ces infos sont vraiment autant utiles au MD qu'aux joueurs, l'écran du MD n'est peut-être pas le meilleur endroit pour les présenter (des fiches cartonnées associés à l'écran auraient été un plus sur ce point.)

Les deux derniers panneaux regroupent des infos surréalistes pour un écran D&D. Ce sont principalement des listes et des tables aléatoires pour générer de l'histoire et improviser un événement ou un PNJ à la volée.

Ces tables prennent à la fois beaucoup de place (près de 50% de l'écran) tout en restant tellement pauvres de possibilités que le MD en aura très vite fait le tour.

Ce choix de contenu est surprenant, mais néanmoins louable. Il démontre clairement deux des objectifs des designers de cette 5e édition : simplification des règles et création d'histoire. Mais au-delà de la curiosité, ce paravent permet surtout de réaliser qu'on en n'a plus besoin pour mener à D&D.

Critique écrite en février 2015.

Jérôme 'Ficheur fou' Bianquis  

Moi je l'aime bien cet écran.

La qualité matérielle est là : solide et du bon format. L'illustration me convient. Un peu classique pour du med-fan, mais justement, D&D est LE classique du med-fan.

Et puis le contenu, coté MJ me convient tout à fait : les conditions des PJ sont devenues centrales dans D&D 5 et donc les avoir sous les yeux en permanence est indispensable au MJ. Quelques tables qui accompagnent sont utiles, reprises du manuel : vitesse de voyage éclairage ou couverture.

Mais les tables qui m'ont le plus intéressé sont celles qui permettent d'improviser un PNJ à la volée : nom, idéal, défauts. En voila une bonne idée ! C'est exactement ce qu'il faut mettre derrière un écran, des aides à l'improvisation pour le MJ pris par surprise.

Ce n'est pas un écran révolutionnaire, mais il est bien fait, apporte des infos utiles pour le MJ en cours de partie, bref, il fait le boulot.

Critique écrite en juillet 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques