Contenu | Menu | Recherche

Pendant que vous bossez, nous on joue !

Magic of Incarnum

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 224 pages en quadrichromie sous couverture rigide.

Description

Magic of Incarnum propose, comme le Grand Manuel des Psioniques, un nouvel élément pour l'édition révisée de D&D3, proche de la magie.

 

L'Incarnum est formé de l'essence de tous les êtres vivants, morts, voire même encore à naître. Il s'agit de l'énergie de l'âme. Sous sa forme pure, c'est une brume bleuâtre, mais elle se trouve la plupart du temps infuse dans les corps vivants, et rares sont les êtres arrivant à manipuler l'Incarnum qu'ils possèdent. Ces derniers parviennent à créer des objets physiques fait d'Incarnum appelés des "soulmelds" : casques, armes, armures, ou autres objets, aux propriétés spéciales. Ils peuvent de plus créer un lien entre les "soulmelds" et leurs chakras, points mystiques du corps. La liaison mystique établie permet d'optimiser le fonctionnement de l'objet avec le reste du corps, améliorant l'usage qu'en fait le personnage.

Après une introduction de deux pages, l'ouvrage est divisé selon le chapitrage standard des ouvrages de D&D.

Races (12 pages) présente quatre races qui ont naturellement connaissance de l'Incarnum et savent donc le manipuler. Si les Azurins sont proches des hommes car nés de parents humains, les trois autres races en sont très éloignées :
- Les Dusklings sont des êtres-fées originaires des plans extérieurs, à la peau noire et aux oreilles pointues, manipulateurs-nés de l'Incarnum.
- Les Rilkans sont des humains avec des écailles dures polychromes sur les avant-bras et le cou. Grands voyageurs, ils vivent pour le moment présent.
- Les Skarns aussi sont humanoïdes, avec des sortes d'arêtes sur l'épine dorsale, les mollets et les avant-bras. Leur société rigide est extrêmement exigeante et demande un grand accomplissement personnel.

Classes (14 pages) décrit trois nouvelles classes de base donnant accès à la possibilité de créer des soulmelds, mais pas forcément les mêmes :
- l'Incarnate est corps et âme dédié à un des quatre grands principes moraux de D&D : le bien, le mal, la loi ou le chaos. Similaire à un prêtre ou à un paladin dans l'esprit, il utilise ses capacités pour combattre et aider ses camarades dans l'atteinte de son idéal.
- le Soulborn est un guerrier utilisant ses capacités pour mieux combattre, tel un artiste martial.
- le Totemist est une sorte de guerrier proche de la nature, dont les soulmelds augmentent le potentiel de combat un peu à la manière d'un garou, par transformation.

Character Options (16 pages) détaille les compétences et les nouveaux dons accessibles aux classes présentées dans l'ouvrage. Il étudie aussi les croisements entre les races standard de D&D et les nouvelles classes ou les classes de base et les nouvelles races, par exemple un elfe soulborn ou un clerc azurin.

Soulmelds (46 pages) est le chapitre coeur du livre, puisqu'il définit tous les mécanismes permettant la création et l'usage des soulmelds, ainsi que la longue liste des soulmelds que les personnages peuvent produire.

Magic (20 pages) propose quelques nouveaux sorts et pouvoirs magiques en rapport avec l'Incarnum, les soulmelds ou les chakras et présente des liens entre pouvoir magiques et Incarnum.

Prestige Classes (53 pages) présente dix nouvelles classes de prestige :
- l'incandescent Champion porte de l'Incarnum Pur pour protéger l'innocent de la tyrannie
- l'incarnum Blade utilise toutes les possibilités de l'Incarnum pour mieux se battre
- l'ironsoul Forgemaster est un forgeron nain qui infuse de l'Incarnum dans ses créations pour les améliorer
- le necrocarnate pompe l'énergie vitale d'autre créatures
- le sapphire Hierarch est un dévoué servant de l'ordre
- le soulcaster est un magicien utilisant aussi l'Incarnum et y mêlant la magie
- le spinemeld warrior est un noble skarne utilisant ses arêtes en combat
- le totem ranger appelle en lui l'esprit de bêtes magiques pour l'aider en mêlée
- l'umbral disciple mélange ombre et Incarnum pour mieux profiter des ténèbres
- le witchborn binder utilise l'Incarnum pour contrer et même capturer les magiciens maléfiques.

Monsters (29 pages) est un catalogue de nouveaux monstres liés à l'Incarnum.

Incarnum Campaigns (13 pages) présente au maître du donjon diverses façons d'introduire l'Incarnum dans son univers de jeu.

Enfin, un appendice (4 pages), une feuille de personnage (4 pages) comportant des espaces dédiés à l'Incarnum, deux publicités et un bon de commande terminent l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.