Contenu | Menu | Recherche

C'est sérieux là ! On joue !

Operation Bifrost

.

Références

  • Gamme : Cyborg Commando
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : New Infinities Productions, Inc
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1988
  • EAN/ISBN : 0941993248
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret à couverture souple détachable de 48 pages.

Description

Ce scénario voit les personnages expédiés vers la base secrète Asgard, que l'on pensait détruite avec les scientifiques qui y travaillaient à une nouvelle génération de Cyborg Commandos. Mais le responsable de ces recherches, le docteur Kotusu, vient de diffuser, à la surprise générale, un ultimatum aux xénoborgs, leur enjoignant de quitter la terre dans les plus brefs délais s'ils ne veulent pas être anéantis. Il s'agit pour les CC de découvrir s'il dispose effectivement d'une arme secrète ou s'il a perdu la raison.

Après une page qui contient titre, crédits et sommaire, commence une introduction de six pages. Elle présente l'histoire de la base Asgard, qui fut une base des marines pendant la seconde guerre mondiale, avant de devenir la Ferme, centre de formation de la CIA, pour finalement devenir le lieu où se concentre les recherches sur les Cyborg commandos. Les ennemis et en particulier une forme de vie électronique sont également décrits, accompagnés de quelques règles supplémentaires et autres erratas. Enfin un briefing d'une page est destiné au lancement de la mission pour les personnages.

Les secteurs de la base sont ensuite détaillés un à un, à commencer par le secteur blanc (3 pages). Celui-ci, qui est en surface, ressemble extérieurement à une ferme. Certaines prairies sont aménagées pour pouvoir être discrètement employées pour faire atterrir de petits avions.

Le secteur bleu (17 pages), entièrement souterrain, était le secteur principal de la base, et il a été endommagé lors de l'assaut xénoborg. Certains d'entre eux y circulent encore. Mais une partie du complexe dissimulée derrière un mur de sécurité reste intacte.

Le secteur rouge (9 pages) est la base ultra-secrète Asgard, dix mètres sous le secteur bleu, et encore habitée par quelques survivants. Le super-ordinateur Kreator gère les lieux, conjointement avec le docteur Kotusu. Les discussions avec lui révéleront que le message est un faux, probablement un piège des xénoborgs. Ceux-ci tentent de prendre le contrôle de Kreator.

Le secteur jaune (6 pages) est celui qui contient le réacteur nucléaire qui alimente Asgard. Les risques d'intrusion des xénoborgs suite à l'arrivée des personnages peuvent rendre nécessaire le déclenchement manuel de la séquence d'auto-destruction.

Le dernier secteur décrit est le tunnel qui permettait secrètement de rejoindre la ville de Williamsburg (3 pages). Endommagé dans les combats, il peut fournir une voie d'évacuation si les personnages trouvent le matériel nécessaire pour le déblayer rapidement.

Une conclusion de deux pages envisage les diverses voies de sorties possibles. Elle est suivie d'un plan du secteur bleu sans les parties cachées, à destination des personnages.

Les deuxième et troisième de couverture sont une carte routière en noir et blanc du sud-ouest de la Virginie et des plans des secteurs rouge et bleu de la base Asgard.

Cette fiche a été rédigée le 11 mai 2015.  Dernière mise à jour le 22 mai 2015.

Critiques

Jérôme 'Ficheur fou' Bianquis  

Il y a une vague histoire derrière ce scénario, et surtout un retournement en cours de route qui peut surprendre les joueurs et amener un peu de diplomatie et de négociation. Pour le reste...

Pour le reste c'est un gros donjon pour accéder à la base secrète, un donjon plus petit pour accèder au réacteur nucléaire, et quelques problèmes dans le tunnel pour pouvoir évacuer. Bref, rien de bien passionnant. Disons que les joueurs vont pouvoir utiliser abondemment le matos à viander qui équipe leurs cyborg commandos. Faut bien que ça serve, ces petites choses, sinon, ça va rouiller.

L'historique de la base, s'il ne sert strictement à rien dans le scénario, est marrant : ex-base des marines à la seconde guerre mondiale, devenue centre de formation de la CIA de nos jours, puis centre de recherche pour inventer les cyborg commandos dans le futur. Les deux première étapes sont vraies. La suite, on verra bien.

Critique écrite en novembre 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques