Contenu | Menu | Recherche

Le bon, la brute et le meneur de jeu

S01 Episodes 01+02

.

Références

  • Gamme : Channel Fear
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Mister Frankenstein
  • Langue : français
  • Date de publication : décembre 2016
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 54 pages à couverture souple.

Description

En parallèle à la publication des scénarios de la série Channel Fear, prévus à la base pour être regroupés en un volume pour la saison complète, et à la demande de meneurs souhaitant des volumes plus fins et fréquents, Yno a entamé avec ce livret la publication de scénarios regroupés par deux. Dans l'ensemble, le contenu est identique à celui des versions indépendantes (électroniques) aux doublons près.

Ce premier volume regroupe donc deux scénarios :

  • S01E01 Southern Gothic commence lorsqu'un informateur amène les PJ à s'intéresser au cas d'un homme qui, dans une petite ville du Nevada, a massacré des chiens dans un chenil avant de se suicider. Le problème est que l'autopsie a révélé que le meurtrier était dans un état de décomposition correspondant à celui d'un cadavre d'une semaine. Remonter les pistes disponibles devrait permettre aux PJ de découvrir ce qui est arrivé au défunt et empêcher un autre massacre.
  • S01E02 24H/24 commence avec les PJ dans leur camionnette, roulant au de nuit sur une route déserte au cœur de la forêt, et arrivant en vue d'une station service, oasis éclairée au milieu de la nuit. Après avoir fait le plein, ils repartent pour continuer leur chemin. Pour se retrouver arrivant à la station service avec leur réservoir presque à sec, quelques minutes plus tard. Le personnel de la station, un épouvantail, un biker, un cerf mort, des fugueuses, un monstre folklorique dont on trouve le masque en vente dans la station, bref, il y a beaucoup de choses à prendre en compte pour espérer sortir de cette boucle temporelle.

L'ouvrage s'ouvre sur une page d'avertissement, une regroupant sommaire et crédits, puis  une Introduction (5 pages) explique le principe du serial, décrit Channel Fear (l'émission qui servira de fil rouge pour impliquer les personnages) et donne le lien pour la BO de l'émission sous forme de playlist YouTube. Suivent les deux scénarios, Southern Gothic (11 pages) et 24h/24 (10 pages, pagination légèrement différente de la version originale grace à une modification de la maquette de dernière page).

Système de Jeu (13 pages) expose ensuite les mécanismes de résolution des actions en jeu en commençant par la Création des personnages. Résolution (2 pages) présente la base des jets de dés utilisés par le système et Confrontation (3 pages) leur application pour les combats. Gestion (2 pages) dispense quelques conseils pour mener le déroulement d'un épisode et enfin Evolution (1 page) explique comment faire progresser un personnage au fil des épisodes.

Le document se termine sur les fiches des cinq personnages pré-tirés pour la série et une fiche vierge (2 pages chaque).

Cette fiche a été rédigée le 12 décembre 2016.  Dernière mise à jour le 14 décembre 2016.

Critiques

Bill Morback  

J'ai enfin pu jouer ces deux épisodes (en tant que PJ).

Niveau mécanique, ça roule, j'aime beaucoup le système. Simple sans être simpliste, efficace. C'est du tout bon.

La note de 5 est surtout pour l'épisode 2, j'aurais plutot mis un 3,5/4 pour le premier.

Je passe vite sur l'épisode 1. Nous avons passé un bon moment, one-shot sympa. C'est bon, mais ne reste pas spécialement dans les mémoires.

Par contre, concernant l'épisode 2, c'est autre chose. Difficile d'en parler sans déflorer l'intrigue (ce qui serait tellement dommage), donc je ne vais rester que sur mon ressentit de joueur. Et là, c'est le Nirvana. Clairement ma meilleure expérience en tant que PJ. Je me suis laissé embarquer dans cette histoire (qui tapait pile-poil dans mes goûts et mes références), je me suis énervé, j'ai crisé, j'ai pris mon pied quand nous avons commencé à comprendre ce qui se passait. Vraiment génial et un grand merci M.YNO !!!! L'ambiance est bien pesante, l'intrigue bien ficelée et pas du tout linéaire.

Pour faire simple, si vous adorer les épisodes "loners" des X-Files, vous allez aimer Channel fear, et surtout cet épisode 2 !

Critique écrite en septembre 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques