Contenu | Menu | Recherche

We've done the impossible, and that makes us mighty

Bubblegum Crisis

.

Références

  • Gamme : Bubblegum Crisis
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : R. Talsorian Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1996
  • EAN/ISBN : 0-937279-80-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 168 pages dont 16 pages en couleurs sur papier glacé

Description

Cet ouvrage est le livre de base de la gamme Bubblegum Crisis, c'est-à-dire qu'il contient les règles de base du système Fuzion, mais surtout tout l'historique et toutes les informations pour explorer Méga-Tokyo en 2033. Ses nombreuses illustrations sont toutes tirées soit de la série, soit de son matériel promotionnel, soit encore de ses travaux préparatoires, avec plusieurs inédits du studio japonais Artmic.

Le livre s'ouvre sur une série de 16 pages couleurs sur papier glacé, qui décrivent très brièvement le contexte, et résument les huit premiers épisodes de la série télévisée. Ensuite, "Welcome to the RPG" (1 page) reprend les explications usuelles sur le jeu de rôle à l'usage des débutants, et plus particulièrement des fans de l'animé.

Le premier chapitre, "System mechanics" (32 pages), décrit sous la forme d'une série d'encadrés toutes les règles, de la création de personnages au combat, en passant par l'expérience et les poursuites. C'est la seule partie vraiment technique de l'ouvrage, la suite, le "2033 sourcebook", étant uniquement composée d'éléments de contexte, éventuellement émaillés de quelques caractéristiques.

Les différents chapitres de la section sur le contexte sont assez courts. "The world of 2033" (4 pages) propose un aperçu rapide de l'état général de la planète, assorti d'une chronologie courant de 1922 à 2034. "Corporate power" (3 pages) décrit le fonctionnement des grandes corporations et les principales différences avec le XXe siècle. Genom est traitée plus loin dans son propre chapitre. "21st century tech" (5 pages) fournit l'état de l'art, aussi bien dans la vie quotidienne que dans des secteurs plus pointus comme la cybernétique, la technologie. "The knight sabers" (8 pages) ravira les fans, en décrivant par le menu l'histoire, l'organisation, le mode opératoire et les membres de cette équipe de justiciers, caractéristiques et illustrations à l'appui. Il est complété de "Knight sabers tech" (18 pages) qui détaille les deux générations de chacun des scaphandres et des motorslaves de l'équipe, ainsi que ses véhicules d'appoint et ses différents matériels. "Genom" (6 pages) est enfin décrite dans ce chapitre : son histoire, ses activités, ses méthodes et ses personnalités importantes. Puis vient le tour de ses enfants chéris et bras armés dans "Boom boom!" (18 pages). Après une brève description de leur technologie et de leur développement, les principaux types de boomers sont décrits avec leurs caractéristiques. "The AD police" (6 pages), la force officiellement chargée de neutraliser les boomers déviants, fait l'objet de ce chapitre. "Arms of the law" (10 pages) décrit son personnel type et ses matériels. "Other people" (5 pages) présente et décrit plusieurs intervenants de la série télévisée, affiliés à aucun des grands groupes. "Other mecha" (8 pages) décrit différents engins et matériels plus ou moins courants, et fournit une liste de prix pour des équipements classiques de 2033. Enfin, le dernier chapitre de cette partie est consacré à "Megatokyo", dont l'histoire, les principaux quartiers et centres d'intérêts sont traités.

Comme son nom l'indique, "Refereeing BGC", la dernière section de l'ouvrage, est destinée au meneur de jeu. Elle ne comporte qu'un seul chapitre fourre-tout, "BGC campaigns" (16 pages), qui traite des différentes façons de jouer et de faire jouer à Bubblegum Crisis. Les conseils en sont assez classiques, destinés à des débutants du jeu de rôle : rédaction d'un scénario, d'une campagne, exemple de séance... On y trouve également quatre embryons d'aventure, différents thèmes de campagnes - AD police, knight sabers, etc.- et plusieurs articles sur les mystères de la série restés en suspens et sur des explications possibles. Enfin, une page est consacrée à "Bubblegum crossfire", le cadre de campagne officiel de l'éditeur, dans lequel le docteur Stingray a transmis les résultats de ses recherches à plusieurs groupes de par le monde, dont celui des joueurs, qui sont devenus à leur tour des justiciers similaires aux knight sabers de Méga-Tokyo.

La dernière page de ce livre comporte une fiche de personnage à photocopier.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

odz  

Bubblegum est une super adaptation du système cyber au genre manga-héroïc. Car ce jeu est avant tout, à mon sens, un jeu de super-héros camouflé en cyber. Bien que la connaissance du manga aide à savourer l'ambiance générale, ceci ne reste pas indispensable. Tout est bien expliqué dans le bouquin d'un point de vue background.

Côté mécanique, c'est du Fuzion - système de Cyberpunk amélioré - plutôt bien fichu mais qui demandera un minimum de boulot au maître car pas mal de règles sont optionnelles, et pas mal d'autres sont assez lourdasses.

Sinon côté présentation, c'est un art-book jdr avec tous les gros méchants de la série, des pages de matos, par contre les armures représentées, plus dans le genre Iron man que Goldorak, sont essentiellement de forme féminine et bizarrement lookées, toutes ont des "haut talons réacteurs", mais dans l'ensemble c'est du tout bon.

Ce jeu prend véritablement son sens joué comme tel MAIS il peut être très utile comme base de documentation à un monde cyberpunk se déroulant au japon. Personnellement, j'adore ! et je recommande vraiment ce très bon jdr si vous êtes adepte du genre, par contre cela devient un peu difficile à le trouver, même d'occaz...

Pseudo  

Cela fait longtemps que je cherchais un jeu cyberpunk jouable, et bubblegum crisis s'est imposé après avoir essayé pratiquement touts les jeux du genres.

En deux mots vous trouverez dans cet univers un monde très plausible, c'est à dire dans lequel vivent des millions de personnes, sans se faire tirer dessus à chaque coin de rues (d'ailleurs les armes à feu sont illégales et donc en très petit nombre). La société japonaise avec ses mégacorpos et leur règles de conduites est d'ailleurs bien décrite. Le seul élément fantastique vient de l'omniprésence des androides, les Boomers, et de leurs interactions avec les humains. On retrouve donc des thèmes proches de ceux d'oeuvres comme blade runner, ghost in the shell, les robots... prétextes à de nombreux scénarios.

Enfin, si le côté filles en talons hauts est peu sérieux, rien n'empèche de monter une campagne avec des joueurs faisant partie des forces spéciales de police, l'AD Police, luttant contre les Boomers. Cela prend tout son sens avec le supplément à la gamme nommé Bubblegum Crisis Before and After, qui propose deux nouvelles périodes de jeu (2027 et 2034), ainsi que de nombreux synopsis et une campagne s'étalant sur toutes ces années. Si toutes ces infos avaient été dans le livre de base, j'aurais mis 5 sans hésitation.

Concernant le système de jeu, il est plutot simple, pas simulationniste, et permet une action soutenue, digne des anime.

Les deux bouquins quant à eux sont bien foutus, les artworks sont nombreux et mettent bien dans l'ambiance. Les infos sont un peu éparpillées mais bon on s'y retrouve quand même, et il n'est pas du tout nécessaire de connaître la série pour jouer, même si ce serait quand même se priver d'excellents anime.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques