Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

Redneck Soda

.

Références

  • Gamme : Brain Soda
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : septembre 2011
  • EAN/ISBN : 2-914536-70-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 40 pages.

Description

Ce second supplément de 40 pages pour Brain Soda aborde le thème des dégénérés de l'Amérique profonde chère aux films du genre Massacre à la tronçonneuse ou La Colline a des yeux.

L'ouvrage débute par une page avec le logo de Brain Soda, puis une autre avec celui de l'éditeur, une de crédits, une de sommaire et deux pages blanches. Redneck Soda : Dans le Z, il n'y a pas que la colline qui a des yeux (1 page) est ensuite une introduction au thème du supplément rappelant le changement de décor, qui est cette fois-ci la campagne profonde américaine.

Arrêt sur image : Hillbillies et horreur survivaliste (5 pages) présente de manière détaillée les caractéristiques du thème avec le déroulement classique d'un film du genre : la rupture avec la vie urbaine et désir de retourner aux vraies valeurs de la nature, les premières scènes où les PJ profitent de manière positive de la nature et de ses bienfaits, la confrontation avec la nature violente et indomptable qui rappelle aux PJ urbains que ceux-ci ont perdu leurs réflexes ancestraux de survie en milieu hostile, la plongée vers l'horreur avec la rencontre des dégénérés locaux  et enfin le final où les PJ n'ont d'autres choix que de renouer avec leurs instincts de survie primaires. Ce chapitre aborde également une courte liste d'inspirations cinématographiques et quatre synopsis de scénario.

Puis Hillbillies en kit : La vérité nue sur Laura Ingalls (7 pages) propose en quatre étapes la méthode de création d'une famille de Hillbillies :

  • les caractéristiques de la famille permettant de la personnaliser,
  • les différents membres de la famille avec leur rôle dans l'histoire,
  • la partie technique pour créer les caractéristiques de ces PNJ, le tout rattaché à une table de création appelée Table Universelle de Consanguinité) pour un tirage aléatoire des atouts et handicaps.
  • quelques exemples de compétences ainsi qu'une liste de prénoms masculins et féminins typiques.

Podunk Country : Un décor champêtre pour Brain Soda (5 pages) fournit les éléments caractéristiques d'un comté perdu dans la campagne. Il comprend la route et ses abords, ses principaux lieux comme le drugstore et son camping permanent, et quelques exemple de villages fantômes des environs.

Le scénario du supplément (13 pages) prend place dans une partie de GN virant au cauchemar suite à la rencontre des PJ avec la famille locale, les Poodles. Le scénario met également en scène un ancien chanteur glam victime d'un pathétique accident. Le scénario comporte en fin de chapitre les caractéristiques techniques des sept adversaires des PJ.

Rednecks from outer space : Bonus donne en une page une adaptation du thème à l'univers Kosmokitch présent dans le livre de base du jeu. Il est suivi de quatre nouveaux clichés dédiés aux hillbillies (1 page).

Il est à noter qu'il n'y a pas de fiche de personnage dédiée au thème, à la différence du premier supplément Peplum Soda.

Cette fiche a été rédigée le 25 septembre 2011.  Dernière mise à jour le 12 juin 2013.

Critiques

Tesla  

Dans ce court ouvrage encore une fois hilarant et bien documenté en culture Nanard/Horreur survivaliste, vous trouverez tous ce qu'il faut pour confronter de la poule décérébrée et du surfeur mou du bulbe aux dégénérés de la campagne dans un ersatz raté de Délivrance ou de la Colline a des yeux

Ce supplément crée une autre ambiance un peu plus noire et glauque (pour du Soda) pour un humour différent, plus trash.

Comme d'habitude nous avons aussi des scénarii pour aller avec et tout le matos pour se créer sa propre famille de consanguins radioactifs du Texas.

Et comme d'habitude pour le fond, nous avons sur un format plutôt court toutes les infos, des illustrations dans le ton, une mise en page sympa, bref un supplément qui met la honte à des productions bien plus argentées.

Voilà de quoi étoffer le panel d'action de Brain Soda d'autant plus que le site de l'auteur vient de s'enrichir d'une kyrielle de scénarii pour ce supplément.

Critique écrite en juin 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques