Contenu | Menu | Recherche

Le GROG est votre ami

Big Eyes, Small Mouth

.

Références

  • Gamme : Big Eyes, Small Mouth
  • Version : deuxième édition révisée
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Guardians of Order
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2002
  • EAN/ISBN : 1-894525-45-0
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 208 pages.

Description


La seconde édition de BESM rajoute un grand nombre d'options, provenant en partie des suppléments sortis pour la première édition (Big Robots, Cool Starships, Hot Rods & Gun Bunnies) et des jeux indépendants publiés par Guardians of Order (Sailor Moon, Tenchi Muyo, Dominion Tank Police, Demon City Shinjuku). Le résultat est un texte environ six fois plus important que celui de la première édition. Le chapitre qui en tire le plus avantage est celui de la création de personnages puisque, entre les règles proprement dites, les définitions des compétences et des avantages et désavantages spéciaux, il occupe 121 des 208 pages du livret. Il est à noter qu'un certain nombre d'amateurs de Champions, désireux d'un système plus léger que celui de Hero Games, se sont rabattus sur BESM qui leur offre avec sa seconde édition, autant de possibilités que le classique super-héroique pour la création de leurs personnages.

Le système de jeu s'est vu également allongé, de nombreuses options venant détailler comment résoudre certaines situations (comme utiliser deux pistolets en même temps, à la John Woo, ou détruire des planètes comme le font les héros de Dragonball Z de façon routinière).

Les trentes dernières pages sont pour l'essentiel consacrées aux campagnes possibles, avec descriptifs des styles, ambiances, thèmes, archétypes récurrents, sources d'inspiration, etc.

Cette révision reprend pour l'essentiel le contenu de la deuxième édition, sous une présentation un peu plus compacte (le corps du texte a été réduit) avec quelques petits ajouts (règles de Psyché pour les campagnes orientées mysticisme, règles optionnelles concernant les coûts des caractéristiques et les Pouvoirs Inconnus). Les exemples de personnages basés sur ceux de la couverture ont disparu. Les deux chapitres Création de personnages et Attributs Spéciaux ont été fondus en un seul et réorganisés.

A noter que la présentation est maintenant en noir et blanc, à l'exception de la couverture. La maquette et les illustrations restent cependant les mêmes.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

onyx  

Je dois bien avouer m'être fait bluffer par ce jeu. Toujours à la recherche d'un système multigenre novateur et amusant, BESM m'est apparu comme une des meilleures alternatives à GURPS ou HERO.

Le système avec seulement 2d6 tourne bien, mais c'est surtout la création de personnage qui est une modèle du genre. Trois caractérisitiques et une longue liste d'aptitudes/pouvoirs permettant de simuler presque tout grâce à leur pertinence, voilà ce qu'est BESM. Format de poche (de voyage), le tri-stat system d6 (utilisé aussi pour Silver Age Sentinel en d10) est très intéressant et mériterait une licence open source.

Quant à la thématique manga, aprés tout c'est dans l'air du temps. Cela dit, un manga n'est ni plus ni moins qu'un contexte ou un genre avec de grands yeux et une petite bouche. Donc BESM peut servir à absolument toutes les ambiances. Il faudra bien sûr, développer un peu la magie et les psy mais pour le reste : c'est vraiment plaisant voire excellent. 4 en note générale mais je mets 5 pour le coup de coeur !

Glabutz Taboï  

Simple, élégant et équilibré, BESM est bien plus qu'un jeu servant à faire tourner des mangas. C'est un jeu relativement générique, joliment présenté et bien illustré. Le format peut être gênant, car assez inhabituel : les livres sont petits, plus encore que par exemple Aberrant, plus de la taille Herowars VF.

Toutefois, la création de personnage est à proposer à des personnes matures, sauf à appliquer les règles optionnelles. Comme tous les jeux tournant sur le système tri-stat, BESM n'est pas un jeu dans lequel les caractéristiques doivent être à tout prix augmentées. Outre le fait que cela pourrait fausser le jeu dans ses principes mêmes (score de compétence importants ou points de vie élevés), ce genre de minimaxage ne fait pas des personnages très intéressants ni très efficaces. BESM laisse la part belle aux attributs et à la conceptualisation de personnages.

Le jeu est en pleine refonte, et le livre de base n'est plus édité en attendant la publication de la 3ème édition, dont la refonte est assurée par Monsieur David Pulver (Transhuman Space, pas mal de BESM, Gurps 4...) et parait très prometteur. Dire qu'il va falloir attendre encore 8 à 9 mois...

Slawick Charlier  

J'ai rarement autant hésité à mettre la note maximale à un ouvrage. BESM possède des atouts majeurs. Côté présentation, c'est impeccable : le format est agréable à manipuler, la mise en page lisible (sauf pour quelques encadrés qui ne ressortent pas très bien), les illustrations bien dans l'ambiance à défaut d'être exceptionnelles. Le livre est à peu près correctement organisé, il n'y a que quelques points de règles qui se trouvent à des endroits inattendus, mais rien de grave.

Les règles respirent le manga, non par excès de technique mais par l'esprit. C'est même étonnant de voir des américains comprendre aussi bien un genre pourtant très loin des cultures occidentales.

Quelques défauts viennent hélas tâcher ce beau tableau. Le système tourne essentiellement autour des attributs ; c'est là que se joue l'équilibre et la complétude du jeu. Or celle-ci aurait méritée d'être plus homogénéisée. Pourquoi par exemple proposer deux attributs Armures différents (une légère et une lourde) alors que les effets sont exactement les mêmes ?

Par ailleurs, les coûts de chaque attribut dépendent finalement beaucoup de l'univers de jeu. Un pouvoir spécial d'attaque n'a par exemple pas la même importance dans soap à la Juliette je t'aime que dans un univers guerrier à la Ken le Survivant. Or cette idée est appliquée aux compétences mais pas aux autres attributs. Un chapitre de conseils pour équilibrer le jeu en fonction de l'univers aurait été le bienvenu par exemple.

Notons enfin que le système "jet de dés inférieur à un seuil" n'est pas le plus intuitif. Les bonus s'appliquant au résultat du dé, ils s'expriment du coup sous forme négative : ce n'est pas pratique, et aurait pu facilement être corrigé en les appliquant plutôt à la carac.

Presque parfait, presque 5 : ce sera donc un 4. La prochaine édition va être attendue avec impatience !

dead jfk  

J'ai un peu du mal à saisir ce que fait BESM dans les jeux orientaux et manga. Certes l'intégralité du bouquin est très orienté manga avec toutes les thématique du manga et des animes. Cependant c'est super flexible, c'est le point fort de Tri Stat. Le livre de base se suffit à lui même, et surtout il permet de tout jouer (et de préférence les thématiques mangas) : les pokémons, dragon ball z, naruto, macross, gundam, et même des jeux video.

Les illustrations sont de très bonne facture, et le livre est agréable à lire.

C'est un très bon ouvrage, même si on ne joue ni des thèmes manga ni anime.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques