Contenu | Menu | Recherche

Au commencement l'univers fut créé. Et puis on a commencé à recenser les JDR...

Advanced Bernard & Jean

.

Références

  • Gamme : Bernard & Jean
  • Version : deuxième édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Editions Scène A Rio
  • Langue : français
  • Date de publication : juin 1995
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel


- Trois livrets au format A5 : Le Manuel du Meneur de Jeu (44 pages), le Manuel du Gendarme et du Voleur (84 pages) et le Livre d'Enquête (44 pages).
- Feuilles de personnages Gendarmes (le Livret Individuel) et Voleurs (le Casier Judiciaire).
- Plans du village de Dupont-la-joie, de la banlieue Fraise la Moche et des environs, et de la Gendarmerie.

Description

Cette nouvelle édition de Bernard & Jean propose une refonte complète du système qui intègre une grande partie du contenu déjà publié ainsi que de multiples ajouts : nouvelles règles, nouveaux talents, descriptions des bandes de jeunes, règle de gestion du sexe, de la drogue et du rock'n'roll, de nouveaux scénarios dont une aventure solo : "Les Aventuriers de la Gendarmerie Perdue". Cette édition contient également l'ensemble des règles de Simulacres adaptées à l'univers Gendarmesque de B&J.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Brontos  

Rien que du bon dans cette réédition de Bernard & Jean version ADD. Quelques heures de franche rigolade en perspective et en plus le jeu est disponible online. Avec une version électronique lisible en ligne ce serait parfait. La version disponible n'est exploitable qu'imprimé car c'est du recto verso A5. La liste des Talents à elle seule vaut le détour et les illustrations sont vraiment dans le ton du jeu et meilleurs que certaines éditions pros (cf. les couvertures pour vous faire une idée). Comme quoi les jeux amateurs peuvent rivaliser avec les pros. A quand une suite ?

Menhir par procuration  

Pour "ceux qui n'ont pas connu la guerre" , il faut rappeler que Bernard & Jean est un jeu issu de la préhistoire du JdR amateur. Il y a... euh... vachement longtemps (le D20 n'existait pas, c'est dire si c'est vieux !), les messieurs de Casus (l'ancienne version, la seule, la vraie) ont eu l'excellente idée de créer un jeu libre de droit, un Open Source avant l'heure, nommé SimulacreS. Une sacrément belle initiative. Du fait qu'il était libre de droit, n'importe qui pouvait développer sur ses règles sont petit jeu amateur et le diffuser, généralement au prix d'un fanzine histoire de payer le papier. D'autant plus qu'en envoyant un exemplaire à Casus, on était assuré d'avoir une petite pub dans le magazine de JdR le plus diffusé. Le JdR amateur était lancé.

Bernard & Jean était dans le train, en compagnie d'Aliénoïds, du Peuple Sylvestre et de quelques autres. Et voici que Bernard & Jean fait une résugeance, me balançant un vieux coup de nostalgie derrière la tête. J'ai tout lu, j'ai pas tout aimé, mais j'ai quand même beaucoup apprécié. Il y a eu quelques libertés prises avec les règles de SimulacreS, mais c'est tant mieux. Après tout, un système générique, c'est fait pour être adapté.

Quoi que... certains noms de compétences... peut-être qu'on s'y habitue au bout de quelques scéances, mais c'est pas facile de s'y faire au début. Bon, d'accord, j'enfonce des portes ouverte avec une remarque déjà entendu 100 fois. Une autre critique sur la forme : les livrets préformatés pour être imprimés recto-verso A5, j'ai bien aimé parce que j'ai accès à une laser recto-verso. Le gars qui a une petite jet d'encre, il a pas fini de s'arracher les cheveux. Quant à certains qui aiment bien lire les JdRA sur écran, là ça va carrément être le jeu de piste. Allez, on arrète les critiques pour dire un peu du bien.

Encore sur la forme, les livrets du joueur et du maître (Advanced oblige) sont bien présentés, bien rédigés et agréables à lire. La maquette est claire, très illustrée (ce qui est rare pour un JdRA) dans un style... intéressant. Dans la partie Joueur, on trouve toutes les règles nécessaires pour jouer plus quelques éléments liés au background. Le livret du Maître est tout aussi intéressant et contient beaucoup d'éléments pour gérer une partie.

L'ambiance du jeu oscille entre Strasky et Hutch, La brigade du Tigre, le Gendarme de St Tropez et l'Agent 22. On est très clairement dans la parodie de gendarmes du Sud de la France, oeuvrant dans une ville imaginaire, formatée pour être un véritable bouillon de culture de scénarios. Les deux premiers livrets se rapprochent aussi parfois de la réalité, mais pas trop longtemps, ça gacherait l'ambiance. Nouveauté de cette version "Advanced", les joueurs ne sont plus obligés de jouer les forces de l'ordre. Ils peuvent, s'ils le désirent passer du côté obscure et rejoindre les rangs des délinquants de tout poils. La feuille de personage est, selon le choix de personnage, soit un casier judicière, soit le livret de gendarme. Il y a vraiment dans ces deux livrets de quoi faire quelques parties bien fun. J'ai moins aimé le Livret d'enquète, qui présente le background du jeu, en particulier la si jolie ville de Fraise-la-moche et ses charmants habitants. On passe du burlesque des deux premiers livrets à une ambiance carément Toonesque et délirante. Je ne dis pas que ça ne peut pas plaire (je suis même sûr que ça plaira à certains), mais j'aurais préféré resté dans l'ambiance parodique des livrets de règles. Cela dit, il contient quand même beaucoup de bonnes idées exploitable et tout à fait réjouissantes à lire.

De toute façon, un jeu dont la liste des armes va de la brosse à dent au piano en passant par le moule à gauffre, et qui fait une différence entre un fer à repasser chaud et un fer à repasser froid, ne peut pas être tout à fait mauvais.

Amaranth  

Bernard et Jean, c'est comme Starsky et Hutch, mais avec un képi et une 4L. Les règles, basées sur SimulacreS, sont très fluides et fonctionnent "tranquil" tout au long de la partie. La seule difficulté est de se retrouver dans les noms des compétences, certe très drôles, on a un peu de mal au début, mais après, on s'y fait. Et puis de toute manière, Bernard & Jean, c'est plus un jeu d'ambiance qu'un jeu avec des règles bien strictes ! L'univers, une gendarmerie caricaturale du sud de la France, se prête merveilleusement bien à la déconnade, le ton reste loufoque, pourtant les personnages eux, sont mi-sérieux, mi-parodiques.

C'est aussi le seul jeu, où j'ai retenu ces deux phrases qui ont été prononcées avec le plus grand sérieux par mes joueurs : "Ho le jeune, tu m'escagasses avé tes manières de voyou !" et "Tu finis pas ton anisette ? Vé, t'es fada ou quoi, t'as pas vu le soleil qu'y fait ?!" Bref, que du bonheur à masteuriser, (et à jouer, selon mes joueurs), un agréable moment de détente pour une partie de 5h. Je pense qu'y jouer trop souvent lasserait, mais après tout, on est prévenu par les auteurs : l'abus de Bernard & Jean est dangereux pour la santé ! L'essayer c'est l'adopter, et moi personnellement, j'y jouerai comme je joue à Feng Shui, une fois de temps en temps, ça fait du bien. Mais surtout un dernier conseil pour vos parties : n'oubliezjamais de mettre sur la table un saucisson et une bouteille de jaune !

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques