Contenu | Menu | Recherche

L'appel de tout lu

Jihad Hot Spots : 3070

.

Références

  • Gamme : BattleTech
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Fantasy Production LLC
  • Langue : anglais
  • Date de publication : septembre 2005
  • EAN/ISBN : 978-1-932564-60-0
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 152 pages format standard US, couverture souple.

Description

Cet ouvrage est le premier d'une série qui décrit l'évolution du Jihad du Word of Blake, commencé le 28 Novembre 3067 lors de la dissolution de la seconde Star League. Cet événement, ainsi que les années 3067 et 3068 sont décrits dans Dawn of the Jihad. Cet ouvrage décrit les deux années suivantes, 3069 et 3070, selon le même format que Dawn of the Jihad : un assemblage de témoignages, de lettres, de dépêches d'agence, de reportages et d'interviews.

Après une nouvelle de 5 pages, The Shrouded Blade, et une introduction d'une page, le contenu de l'ouvrage se répartit entre huit sections.

"A Sphere In Flames", 9 pages, revient sur les événements ayant secoué la Sphère Intérieure sur les deux années précédentes. L'attaque des capitales de plusieurs grandes maisons, le bombardement nucléaire stratégique de quelques-unes d'entre elles et l'usage d'armes chimiques par le Word of Blake ont montré la volonté de ce dernier, bien qu'il démente ces faits ardemment. Le résultat est identique, la Sphère Intérieure est plongée dans un chaos d'autant plus total qu'un virus lâché sur les Hyperpulses Generator, seul moyen de communication interstellaire, a rendu cette dernière totalement aléatoire. Plusieurs grandes maisons ont attaqué leurs congénères, espérant profiter de la situation ou répondant à l'agression. Cette section est accompagnée d'une timeline détaillée couvrant les deux années du début du Jihad.

"Late 3068 : Fighting Blind", 17 pages, montre que les puissances de la Sphère commencent à se reprendre après l'attaque démesurée du Word of Blake. La section se termine sur trois scénarios à utiliser avec les différents jeux de l'éditeur.

"Early 3069 : The Fog of War" fait 20 pages. Sun Tzu Liao, qui était cru mort sous les décombres de son palais de Sian, a survécu quinze jours durant avant d'être libéré. Quelques jours plus tard, il annonce son mariage et une héritière au trône Capellan, redonnant ainsi l'espoir et la volonté de se battre à ses troupes, contre l'attaque de Hasek-Davion. Le conflit entre l'Alliance Lyrane et la Free Worlds League se durcit pendant que les Jade Falcon brisent la trêve de Tukkayid en lançant une vague d'assauts, entre autres sur les Wolf-in-Exile. Pendant ce temps, du côté du Draconis Combine, les forces Davion et Kurita ont cessé le feu pour combattre ensemble le Word of Blake. Le dragon s'inquiète aussi des Nova Cats et des Snow Ravens. La section se termine là aussi sur trois scénarios à utiliser avec les différents jeux de l'éditeur.

"Late 3069 : Death From Above", 22 pages, commence par l'annonce du bombardement nucléaire stratégique de la planète Alarion, vitrifiée comme, d'ailleurs, Talon. Galax se meurt d'une maladie fabriquée dans un but militaire, tout comme, semble-t-il, Galedon V. Les conventions d'Arès, qui interdisaient les NBC, sont un passé révolu : le Word of Blake a enlevé les gants. D'un autre coté, Georges Hasek Davion est obligé de calmer son assaut de la Confédération Capellane à cause de l'invasion Liao de la Marche Capellane, le domaine de Hasek. La victoire de Liao n'est que de courte durée, suite à l'attaque Blakiste que subit sa maison en Novembre 3069. Le Clan Wolf lui aussi reprend la Croisade, pour faire le jeu des Jade Falcon et les empêcher de ramasser toute la gloire. Du coté de la maison Marik (Free Worlds League), c'est toujours le chaos politique, malgré une tentative d'installation d'un nouveau Capitaine Général. La Ligue des Mondes Libres menace de s'effondrer dans une nouvelle guerre civile alimentée par les désirs de pouvoir des divers descendants Marik. Cependant, cette instabilité politique, forçant un cessez-le-feu avec l'Alliance Lyrane ouvre des perspectives de paix aux frontières pour la maison Steiner. Trois scénarios terminent le chapitre.

"Early 3070: Blake Ascendant", 19 pages, consacre les débuts encourageants de la guerre totale qu'a déclarée le Word of Blake à l'Humanité. La Confédération Capellane s'est exclue politiquement de la Sphère Intérieure en déployant elle aussi des armes nucléaires stratégiques, mais, toutefois, est revenue suite à son invasion, de son alliance de forme avec le Word of Blake. La Free Worlds League continue de lutter pour son intégrité. Alors que certaines de ses troupes rejoignent les troupes Blakistes, différents leaders Marik essaient de tirer la couverture à eux. L'Alliance Lyrane, désormais tranquille sur sa frontière Marik, est toujours sous l'assaut des Jade Falcons et du Word of Blake, séparément. Du coté du Dragon, Galedon V a été touché par une attaque thermonucléaire d'ampleur planétaire et An Ting se meurt, elle aussi, d'une maladie fabriquée en laboratoire. Il semble que le Word of Blake ait réussi à briser la Sphère Intérieure dans son entièreté. Ce chapitre se termine sur deux scénarios.

"Late 3070 : The Time of Trials", 21 pages, donne un regain d'espoir quant à l'avenir. Certains Clans prennent les armes à l'encontre du Word of Blake, comme les Ghost Bears qui libèrent Tukkayid. Dans le Draconis Combine, la Free Rashalague Republic a à nouveau des velléités d'indépendance, comptant profiter du fait que les DCMS ne peuvent être sur tous les fronts. Les Liao ont de leur côté réussi à repousser l'invasion de Georges Hasek Davion, qui fut lancée sans le consentement de son gouvernement. La Free Worlds League ne s'embrase pas malgré les conflits d'intérêts qui la font tanguer. Le faux Thomas Marik a semble-t-il encore quelques atouts dans sa manche. Le Word of Blake ravage toutefois Sian et certains se demandent si les Clans ne sont pas là pour reprendre leur conquête plutôt que défendre la Sphère contre les Blakistes. Trois scénarios concluent le chapitre.

"Taking Stock", 4 pages, fait le point sur les deux années écoulées et évoque sombrement l'avenir.

Enfin, les "Rules Annex", 15 pages, proposent des règles sur les armes nucléaires tactiques dans Battletech, dont la plus petite fait 100 points de dégâts dans l'hexagone d'impact. Cette valeur est minorée de 5 points par hexagone de distance avec l'hexagone "Ground Zero". La plus grande en fait 100 000. Le tout sans évoquer les règles de retombées d'effets secondaires, etc. Les règles pour deux nouveaux tanks, deux pocket warships, un 'Mech et un battlecruiser complètent la section. Suivent les Record Sheets de tous ces nouveaux véhicules ainsi que deux pages de publicité.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Loris Gianadda  

La fin de la guerre "papy-mamie". La fin de "La guerre, c'est glamour". Les gants sont tombés, et certains se sont torchés avec les Conventions d'Arès. L'Humanité est donc à nouveau au bord de la destruction, et y'a enfin d'l'enjeu. J'adore. En plus, quelques vieux dinosaures du jeu, dont on ne savait plus que faire, meurent enfin dans un dernier baroud : Jaime Wolf, Allard, etc.

Au niveau écriture, c'est pas génial. Ou plutôt, c'est difficile à lire, mais c'est très sympa ce coté "Qu'est-ce qui est propagande ? Qu'est-ce qui est vérité ?", mais à la fin, il faut faire un choix. Heureusement, par recoupements avec les dépèches postérieures, on peut être à peu près sûr de ce qui s'est passé.

Niveau règles, les sucettes nucléaires, on s'en bat un peu les rouflaquettes avec une pelle à tarte. Ces joujous font tellement de dégâgts que ça me fait une belle jambe de savoir que ça détruit tous les Battlemechs sur une surface de vingt cartes, ou que ça a une portée efficace de 40 cartes. A la limite pour un scénar spécial, mais guère plus que ça.

Je ne boude pas mon plaisir, c'est une joie de voir cet univers se prendre une telle claque après la fin très décevante et convenue de la FedCom Civil War.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques