Contenu | Menu | Recherche

Je demande qu'on sorte des jeux de rôles convenus et des scénarios écrits d'avance (N. Sarkozy)

Soul's Reach

.

Références

  • Gamme : BareBones Fantasy
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : DwD Studios
  • Langue : anglais
  • Date de publication : décembre 2012
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document pdf de 36 pages en couleurs.

Description

Dans ce scénario, les personnages (de rang 1 à 2) sont contactés par le héraut du royaume  nain de Dul’Urich pour enquêter sur la disparition d’un prince nain du nom de Dwalin parti trouver une nouvelle route commerciale. Retrouver le prince et sa suite et comprendre ce qui s’est réellement passé est l’objectif des personnages.

Après l’ours et la table des matières, la partie « Introduction » (8 pages) explique l’histoire du scénario, détaille les moyens de réunir les aventuriers et met en scène la rencontre avec Gal’Kut le héraut du royaume nain. C’est également dans cette partie que l’aventure proprement dite commence avec une petite scène d’introduction qui voit les personnages régler une histoire de vol dans une auberge.

La deuxième partie « Laridian Wastes » (8 pages) voit les personnages remonter la piste du prince Dwalin avec l’aide d’un guide PNJ à travers le désert laridien et ses nombreux dangers. Leur progression les mettra également en contact avec des habitants du désert qui pourront se montrer hostiles ou plus coopératifs.

La troisième partie « The Ancient Keep » (une dizaine de pages) voit les personnages suivre leur piste jusqu’à une ancienne forteresse avant d’en explorer les souterrains. Au terme de leur progression, les personnages parviendront jusqu’à la scène finale qui leur permettra de comprendre ce qui s’est passer et de mettre fin à une terrible menace.

La conclusion de l’aventure « Wrapping things up » détaille, sur une page, les conséquences de l'aventure (et celles d'un échec éventuel) tandis que les trois pages d’appendice détaillent les caractéristiques des PNJ les plus importants et présente de nouveaux objets magiques.

En plus de la couverture, une illustration pleine page représente la forteresse et une image d’une demi-page permet de visualiser un antagoniste important du scénario. Les plans utiles à la section 3 occupent une page chacun. Enfin, comme dans les autres suppléments de la gamme, de petits encarts servent à donner quelques conseils au MJ. La quatrième de couverture contient un résumé de l’aventure et les logos de Barebones et de DwD studios.

A noter également, la présence de deux pages blanches (derrière la page de garde et avant la quatrième de couverture)

Cette fiche a été rédigée le 1 novembre 2013.  Dernière mise à jour le 14 novembre 2013.

Critiques

Ivryen  

Le moins bon des scénarios de la gamme BareBones Fantasy.

Ici, le format des scénarios (courts et centrés sur l'action) se retourne contre l'histoire qui aurait méritée d'être un peu plus développée puisse qu'elle inclut trois phases (exposition, voyage, exploration) qui auraient très bien pu faire l'objet chacunes de leurs propres modules.

Sur le fond, on est bien dans du BareBones: c'est plutôt classique (la résolution d'un mystère), générique (le scénario est prévu pour Keranak mais peut être adapté à à peu près n'importe quel univers) et appuyant à fond sur les canons du med-fan (des nains, des nécromants). Mais il manque je ne sais quoi de mystères, de rumeurs et d'ambiances enfumées qui font que BareBones est le fils illégitime de Warhammer et de D&D.

Le défaut de ce scénario est sa linéarité. En un sens, c'est compréhensible car c'est lié à la structure et au genre, mais ici, comme l'action est ventilée sur des lieux très distants, il y a de fortes discontinuités qui font que le rythme est un peu molasson et qu'à l'exception du combat final plutôt intéressant, on n'a pas le rythme nerveux des autres scénarios parus pour cette gamme géniale.

Décevant, donc.

Critique écrite en mars 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques