Contenu | Menu | Recherche

Fully loaded, safety off. This here’s a recipe for unpleasantness

Flesh & Blood

.

Références

  • Gamme : BareBones Fantasy
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Catalogue
  • Editeur : DwD Studios
  • Langue : anglais
  • Date de publication : août 2013
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document pdf de 56 pages en couleurs ou livre à couverture souple de 52 pages en noir et blanc.

Description

Ce supplément pour BareBones Fantasy détaille 24 races jouables du monde des Keranak Kingdoms.

Après l’ours et la table des matières (sur une page), chaque race est présentée sur deux pages. La première page est purement contextuelle. Elle détaille l’historique, les croyances et la culture de la race ainsi que ses relations avec le reste du monde. La seconde page présente une illustration ainsi que les caractéristiques techniques : bonus aux caractéristiques ou à certains talents, pouvoirs et particularités éventuelles. 

Les vingt-quatre races jouables sont :

  • Les Bugbears, des gobelinoïdes particulièrement brutaux et sauvages.
  • Les Changelings, des changeurs de forme qui vivent aux marges des sociétés civilisées
  • Les Dragon-Kin, des créatures reptiliennes très organisés et liés entre eux par un système de serments.
  • Les Nains, déjà présentés dans le livre de base. Ils sont ici décrits dans le contexte particulier des royaumes nains des Keranak Kingdoms.
  • Les trois groupes formant la race elfique (2 pages chaque) : Elfes Noirs, Hauts ou Sylvains.
  • Les Gnolls, des humanoïdes très proches des animaux par leur organisation en meutes matriarcales.
  • Les Gnomes, d'industrieux humanoïdes.
  • Les Gobelins, un peuple nombreux et éclaté de par le monde.
  • Les Halflings, également décrits dans le livre de base et présentés ici dans le contexte des Kingdoms.
  • Les Demi-Géants, des descendants du peuple immortel des Géants qui se sont détournés de ces cruels maîtres.
  • Les Hobgoblins, d'efficaces guerriers utilisés à travers les royaumes pour leurs talents martiaux.
  • Les Humains qui, au sein des royaumes, appartiennent à trois groupes ethniques différents.
  • Les Kobolds, descendants autoproclamés des dragons et xénophobes à l'extrême.
  • Les Lilithii, des humanoïdes ailés frappés par une malédiction mystérieuse.
  • Les Lizard-Kin, des hommes-lézards vivant en tribus et en clans.
  • Les Living Construct, des êtres mécaniques dont la conscience s'est réveillée très récemment.
  • Les Mantis Men, des hommes-insectes dont la vie s'organise autour d'un profond sens communautaire.
  • Les Ogres, des créatures difformes et chaotiques recherchées pour leur puissance au combat.
  • Les Orques, une race pour laquelle les notions de courage et d'honneur sont centrales.
  • Les Sprite, des créatures féeriques qui naissent dans des anneaux magiques.
  • Les Tigerfolk, des hommes-tigres originaires du continent de Rajeet mais qui commencent à s'intéresser aux Keranak Kingdoms.
  • Les Werefolk, des descendants des lycanthropes.

Le livre se conclut par trois pages d'appendice qui précisent quelques points de règles et donnent des conseils sur la manière d'incarner des personnages non humains. La dernière page (quatrième de couverture de la version papier) contient une présentation du supplément, l'illustration d'un lizard-kin et les logos Barebones Fantasy et DwD Studios.

En plus de l'illustration de couverture, le livre comprend 20 illustrations (une pour chaque race) et deux pages vierges correspondant aux deuxième et troisième de couverture.

Cette fiche a été rédigée le 1 novembre 2013.  Dernière mise à jour le 6 novembre 2013.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.