Contenu | Menu | Recherche

C'est méchant un Grog

Danse Macabre

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Danse Macabre et autres nouvelles, livre à couverture souple de 64 pages et écran à cinq volets de 68,5 x 21,3 cm.

Description

L'écran regroupe du côté du MJ des tables de prix et d'équipements divers, le système monétaire, les caractéristiques des armes et armures et des tables de règles diverses : réussites et échecs critiques, modificateurs de combat, séquelles des blessures et règles de magie.

 

Le livre qui accompagne l'écran contient deux campagnes et quatre petits scénarios. Après quatre pages pour le titre, les préfaces et les crédits commence la première campagne.

Danse Macabre (32 pages)
En septembre 1362 le roi de Castille a rompu la trêve négociée avec le royaume d'Aragon et la guerre fait rage. C'est dans ce contexte que les PJ sont engagés par un vieil hidalgo pour l'escorter pendant son pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle. Tout au long de ce voyage, le groupe se trouvera confronté à diverses embûches ou pourra décider de lui-même de s'impliquer dans la situation locale : la campagne est divisée en six épisodes où apparaissent des brigands, de fourbes seigneurs féodaux, des amours tragiques, des morts mystérieuses, de l'hystérie religieuse et des créatures maléfiques. Cinq personnages pré-tirés sont fournis, chacun étant décrit sur une page.

L'ouvrage contient ensuite quatre scénarios indépendants :
- Le Pacte (3 p.) : L'employeur des PJ est amoureux de la femme d'un autre noble.
- Dans le brouillard (3 p.) : Perdus dans les marécages, les PJ se retrouvent dans une étrange ville au sortir des brumes.
- Une nuit dans l'auberge d'Alvar l'Honnête (6 p.) : Les PJ sont au mauvais endroit au mauvais moment, la nuit sera très difficile.
- La Souricière (2 p.) : Dans les conflits de la ville de Lorca, les PJ sont les victimes d'un jeu de dupes.

Vers pour un méchant seigneur (9 pages)
Dans cette mini-campagne, les PJ sont au service d'un seigneur féodal corrompu et cruel. Au fur et à mesure, ses manigances et ses manières lui font de plus en plus d'ennemis et les PJ auront des choix importants à faire.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 30 août 2019.

Critiques

Duc  

Première chose, le prix est un peu élevé par rapport à ce que je pensais, mais bon voyons le contenu :
- l'écran est très petit, même plus petit que l'écran HeroWars c'est pour dire, de plus l'impression des tables est très limite, on dirait des photocopies de mauvaise qualités... bof donc, de plus les tables ne sont pas foncièrement utiles je pense...
- le gros de ce supplément est sans doute la campagne danse macabre, qui, je dois l'avouer me comble amplement. Aquelarre est un jeu si complet que j'ai du mal à écrire quoi que se soit, donc je suis content sur ce point. De plus la mini campagne en bonus et les autres scénarii livrés permettent de longues heures et je les trouves quand même assez intéressants, donc voila ! Happy !

 

Ce supplément est un recueil contenant une campagne (Danse macabre), une mini-campagne (Vers pour un mauvais seigneur) et quatre autres courts scénarios. En outre, il est vendu avec l'écran d'Aquelarre. Certains trouveront peut-être ce dernier ridiculement petit, mais lorsqu'on est, comme moi, un MJ d'un mètre soixante-dix, on apprécie les petits écrans : comme ça, on peut voir les joueurs tout en étant assis !

Les scénarios, quant à eux, sont parfois un peu confus (il manque un synopsis au début de chacun d'entre eux), mais somme toute de bonne facture. La mini-campagne, notamment, offre un peu d'originalité en plaçant les PJ au service d'un "méchant". Surtout, et c'est à mon sens le principal intérêt de ce supplément, tout est prêt à jouer : les décors sont décrits, les légendes expliquées, et on peut donc se lancer à l'aventure en étant un cancre en histoire. Étant donné le volume de scénarios, il y a de quoi jouer une bonne dizaine de séances avec Danse macabre. Que demande le peuple ?

Arnaud Cuidet - Casus Belli n°27

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques