Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, c'est comme une LAN, mais autour de la table...

Strange Tales of Dread & Wonder #1

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 132 pages à couverture souple

Description

Les monographies de la Miskatonic University Library Association (MULA) étaient des suppléments publiés durant les années 2000, dont Chaosium ne prenait en charge que la publication et la distribution, le plus souvent via des systèmes d'impression à la demande (un même supplément peut ainsi exister avec des reliures différentes tout en étant strictement identique autrement, du fait d'avoir été produit par deux prestataires différents). L’auteur (ou les auteurs) se chargeaient de la mise en page, des illustrations, ainsi que du travail de relecture et de correction. Cette formule permettant à Chaosium de continuer à proposer des suppléments tout en réduisant les coûts au maximum.

Strange Tales of Dread and Wonder regroupe les lauréats du premier concours de scénarios organisé sur le site web de l'éditeur. Il s'ouvre sur le titre, les crédits, le sommaire et une Introduction (4 pages) et se termine avec deux pages blanches.

The Hillgrove Horror (18 pages, par Bayne MacGregor) commence avec une soirée à laquelle assistent les investigateurs. Au cours de cette soirée, tout ou partie des invités se trouvent soudain pris de folie durant un moment, résultant en de nombreux blessés. Lorsque les investigateurs reçoivent une information indiquant que l'origine de ce phénomène se trouverait dans la petite ville de Hillgrove, ils vont devoir s'y rendre. Une fois sur place, ils vont se retrouver confrontés à diverses factions qui s'opposent, pas toutes originaires de la ville, et leur simple présence pourrait faire basculer la situation dans Hillgrove.

Rolthin Abbey (31 pages, par Brian Bethel et Judie Ostlien) est la propriété abritant New Eden, un centre tenu par un chercheur célèbre pour ses voyages, qui espère trouver comment améliorer et prolonger la vie et est considéré par certains comme un gourou. L'auteur propose plusieurs voies pour amener les investigateurs à s'y intéresser pour découvrir ce qui s'y passe vraiment. Ce qu'ils vont y découvrir va évidemment dépasser leurs attentes. Le scénario est constitué d'une exposition complète de l'histoire du chercheur, les descriptions (sans informations techniques) d'une douzaine de PNJ et un descriptif détaillé de la propriété et de l'ancien bâtiment qui lui a donné son nom et enfin les fiches techniques de tous les PNJ que les investigateurs pourront croiser.

Moon of the Hunter (17 pages, par Guy Dondlinger) se déroule dans les Ardennes à la fin du 10e siècle, dans la région du Val du Loup (que l'auteur développera ensuite de façon plus générique dans le cadre d'une monographie Basic Role Playing), coincée entre les aspirations du comte du Luxembourg, du Prince-évêque de Liège et la suzeraineté de la comtesse de Rocmort. Les PJ sont mandatés pour stopper une vague de morts violentes attribuées à un être de légende appelé la Chasseur Eternel. Cette traque va les mener à travers le Val du Loup, avec peut-être un détour par les Contrées du Rêve.

A Woodland Tale (22 pages, par James King) prend pour cadre le Somerset en 1643, durant la guerre civile anglaise. Les PJ sont des cavaliers du camp royaliste revenant d’une mission quand ils voient un groupe de cavaliers du camp parlementariste qui s’enfuient à leur approche et cherchent refuge dans une forêt. La poursuite va se révéler plus difficile et dangereuse que les PJ n’auraient pu le prévoir.

The Return of The King (21 pages, par R.J. Christensen) se déroule en 1968, les investigateurs étant engagés par un promoteur pour retrouver son fils, étudiant à Stanford dont il est sans nouvelles depuis un mois. Le fait que San Francisco soit en pleine folie hippie avec des visiteurs venant de tous les coins des USA et par ailleurs que la police soit sur les dents avec la fièvre suscitée par les assassinats de Martin LUther King et de Robert Kennedy, ne vont pas leur faciliter les choses. Celui qui maintenant lui sert de mentor, non plus.

The Eyes Between Worlds (17 pages, par Kevin T. McKinnon et Dylan K. Sharpe) a pour héros un groupe de membres d’une Triade chinoise envoyés par leur maître au Bhoutan pour en ramener une statuette ayant appartenu à Temujin, le conquérant connu sous le nom de Genghis Khan, et qui lui aurait donné son pouvoir. Le scénario va cependant faire des Tongs la cible de bien des colères entre les gangs locaux, diverses autres factions dont certaines occidentales et toute la faune locale...

Cette fiche a été rédigée le 30 mars 2019.  Dernière mise à jour le 3 avril 2019.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.