Ghosts in the House (The)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 64 pages à couverture souple.

Description

Les monographies de la Miskatonic University Library Association (MULA) étaient des suppléments publiés durant les années 2000, dont Chaosium ne prenait en charge que la publication et la distribution, le plus souvent via des systèmes d'impression à la demande (un même supplément peut ainsi exister avec des reliures différentes tout en étant strictement identique autrement, du fait d'avoir été produit par deux prestataires différents). L’auteur (ou les auteurs) se chargeaient de la mise en page, des illustrations, ainsi que du travail de relecture et de correction. Cette formule permettant à Chaosium de continuer à proposer des suppléments tout en réduisant les coûts au maximum.

The Ghosts in the House est une mini-campagne s'étendant sur près d'un an, centrée sur un hospice nommé Oak Grove Nursing and Rehab Center. Le premier scénario est prévu pour durer sur plusieurs séances de jeu, tandis que les suivants devaient être jouables en une seule session. Le livret s'ouvre sur deux pages pour le titre, les crédits et les informations légales.

The Man in the Hat (50 pages) voit les investigateurs engagés par la directrice de l'établissement pour faire une étude visant à prouver que les rumeurs de hantise de l'établissement, à l'origine d'un manque de patients qui met en danger la survie économique de celui-ci, ne sont justement que des rumeurs. Si les joueurs ne le savent pas, ils vont devoir mener une course contre la montre, les autorités administratives n'étant pas favorables à une enquête de ce genre. Leur enquête va les amener à découvrir l'existence d'un prédateur au régime particulièrement dangereux mais aussi à une autre source de danger tout aussi peu ragoutante. Ce chapitre présente en détail (sur 14 pages) le bâtiment, ses pensionnaires et son personnel, éléments appelés à resservir dans les scénarios suivants. Le texte discute de la façon de rendre l'accent de la région (dans le Michigan, peuplée majoritairement à l'origine de populations venues de régions slaves et scandinaves, ce qui a donné un accent particulier à leur anglais), les moyens techniques pour une chasse au fantôme, leur rencontre initiale avec leur employeuse, ce que diverses recherches peuvent leur apprendre sur Oak Grove et sur l'institut. Le Gardien se voit donner des indications d'événements déclenchés par certaines actions des investigateurs comme d'événements se produisant à des moments précis après le début de l'enquête.

A House Full of Ghosts (3 pages) les voit recontactés par le nouvel administrateur du centre qui ayant lu le rapport concernant leur enquête a été confronté à des phénomènes qu'il pense liés à leurs découvertes et veut les voir régler ça.

The Hole in the Attic (2,5 pages) commence par l'attaque d'un technicien en train de procéder à des réparations dans le bâtiment par un animal apparemment caché dans le grenier, lequel s'avère vide lorsque l'on y monte. Les investigateurs vont donc devoir trouver comment un animal peut sortir d'un grenier vide.

The Last Gasp (2,5 pages) découle de la découverte par les propriétaires du centre d'un objet, près de chez eux, qui pourrait être lié à la première enquête et donc susceptible de poser un danger dans l'avenir. L'expérience des investigateurs est donc requise pour vérifier si la situation est liée à ce qu'ils ont déjà connu.

Le livret se termine avec un plan du Oak Grove Nursing and Rehab Center (1 page), une publicité pour Cthulhu Invictus et deux pages blanches.

Cette fiche a été rédigée le 30 mars 2019.  Dernière mise à jour le 5 août 2019.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.