Contenu | Menu | Recherche

Viril, mais correct

Call of Cthulhu

.

Références

  • Gamme : Appel de Cthulhu (L') / Call of Cthulhu
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Chaosium
  • Langue : anglais
  • Date de publication : août 1981
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Boîte en carton contenant :

  • un livre de jeu de 96 pages
  • un livret sur les années 20 de 32 pages
  • un livret de 16 pages sur la règle Basic Role-Play
  • des feuilles de personnages (double page A4)
  • une carte du monde 55 x 70 cm
  • des dés (3D6, 1D8, 2D20)
  • des tables cartonnées de silhouettes à découper

Description

Le livre de base contient l'essentiel pour jouer à L'Appel de Cthulhu. Une page de titre et de crédits précède une carte de la cote de Nouvelle-Angleterre et une page de dédicace et de remerciement. Après un bref chapitre de présentation du jeu (deux pages) est donnée la procédure pour créer un investigateur (chapitre deux, six pages), sachant que les bases sont dans le livret Basic Role Playing et ne sont pas répétées ici. Huit professions sont proposées aux joueurs, la plupart libérales ou avec un grand degré d'autonomie afin de faciliter le jeu : journaliste, détective privé, dilettante, etc. Ensuite, un chapitre de onze pages présente le système de jeu et les compétences : combat, armes à feu, chutes... Tout est passé au crible en quelque pages, avant de céder la place à une liste explicative des compétences. La santé mentale est abordée dans un chapitre à part entière de cinq pages, et une table des folies complétée par une liste impressionnante de phobies diverses vient annoncer le destin funeste des joueurs qui auront le malheur de rater leurs jets de santé mentale.

Puis vient The Cthulhu Mythos, 31 pages consacrées au mythe de Cthulhu et à tout le panthéon inventé par H.P. Lovecraft ainsi qu'à leurs serviteurs monstrueux, qui sont décrits avec des textes tirés des romans. Il est à noter que dans cette première version des règles, les points de vie sont la constitution, ce qui signifie qu'un shoggoth en a entre dix et onze, en moyenne. Pour compléter cela, le chapitre Magic and Spells (douze pages) propose des règles sur la magie qui viennent expliciter la façon de lancer un sort, de contacter un Grand Ancien, ou d'enchanter un objet. De nombreux sorts sont décrits.

Enfin, dans le chapitre How to play the Game, trois pages, des conseils de jeux sont fournis pour le "Gardien des Arcanes" (meneur de jeu) sur la mise ne place d'un scénario, d'une campagne, le rôle de l'argent et les revenus des personnages. Pour terminer, dans le chapitre Ready-to-Play Scenarios, trois petits scénarios sont présentés : La maison hantée, Le fou, et La maison Brockford, ainsi qu'une carte d'Arkham, la ville imaginaire du Massachusetts inventée par H.P Lovecraft. Puis une section Appendices de douze pages vient fournir pêle-mêle une idée de campagne, des notes concernant les bibliothèques occultes, le Necronomicon (ouvrage imaginaire inventé par H.P.L.), et la biographie de l'auteur des romans. Elle comprend également un texte sur les bibliothèques et leur utilisation, quelques compétences liées à la navigation et une carte des lignes de chemin de fer de la région s'étendant de New York à Québec.

Le bref livret (32 pages) concernant les années 20 contient une compilation d'informations présentées en vrac sur l'époque, dont de nombreux plans comme celui d'une voiture de chemin de fer, le calendrier de l'année 1920, les biographies des personnalités de l'époque, les ennuis avec la loi et la justice, la corruption, les expériences passées du personnage, des tarifs de l'époque, des armes. Des plans de sites archéologiques, et les profils de créatures normales (chiens, crocodiles...) ou surnaturelles mais plus "conventionnelles" (vampires, spectre...) sont également présentés.

Le livret Basic Role Playing, seize pages, est divisé en huit parties. Une introduction de deux pages explique ce qu'est le jeu de rôle. Puis Materials consacre deux pages au nécessaire pour jouer : dés, feuille de personnages (avec un exemple) et optionnellement des figurines. Life from statistiques présente en trois pages la création de personnage et la base des règles, y compris la table de résistance. Les parties quatre et cinq, Rewards of Sucess et Costs of Failure, moins d'une page chacune, traitent des gains d'expérience et de trésors ainsi que des blessures et du décès des personnages. Military Skills expose le combat, les armes et les compétences martiales sur trois pages. La dernière partie de règles, Game Sequence, explique en une page le déroulement d'un tour de jeu, en distinguant en combat et hors combat. Enfin, A Solo Scenario est un mini-scénario à jouer seul, dans lequel votre vieille voisine vous demande de l'aide contre un ours qui vient chaque nuit lui prendre ses poules.La dernière page comporte la table des armes, la table de résistance, un exemple de feuille de personnage remplie ainsi que le contenu standard d'un sac d'aventurier.

La carte du monde contenue dans la boîte mentionne l'emplacement des lieux occultes (R'lyeh, etc.). Les fiches de personnages sont en deux volets pour pouvoir noter tout ce qui est nécessaire sur son investigateur.

La première impression est rangée dans une boite de deux pouces d'épaisseur, alors que par la suite ce sera une boite d'un pouce, qui deviendra standard pour Chaosium.

Cette fiche a été rédigée le 13 août 2015.  Dernière mise à jour le 30 août 2015.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.