Contenu | Menu | Recherche

Pendant que vous bossez, nous on joue !

Verte et Plaisante Contrée

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 88 pages.

Description

Verte et plaisante contrée est un supplément édité sous licence Chaosium, qui dépeint la Grande-Bretagne des 20's et des 30's. On y trouve un matériel varié :

  • Quelques biographies de célébrités britanniques de l'époque.
  • De nouvelles professions typiquement "british", à l'attention des investigateurs (Détective amateur, Gentleman, Homme d'action, Majordome, Sportif, Valet).
  • Un système permettant de prendre en compte les effets de la Grande Guerre est prévu, et on trouve la description de deux Grands Méchants typiques.
  • Le chapitre sur la vie sociale comprend des sujets variés allant des effets de la guerre, à l'émancipation de la femme, en passant par la religion.

La vie quotidienne y est amplement décrite que ce soit au niveau des moyens de communication (postes, téléphone, media), bibliothèques, des crimes et châtiments (police, médecine légale, châtiments, etc.), des loisirs (cinéma, théâtre, littérature, sport), des transports (par mer, air, terre, fer), ou de la santé publique (médecins, ligue anti-alcoolique, asiles). On trouve en outre des tableaux de prix.

La partie historique évoque un certain nombre de sujets (Traités de Versailles, Vie Politique, Commonwealth), et est suivie d'une partie sur l'occultisme (Aleister Crowley, renouveau de la sorcellerie, sociétés secrètes, Society for Psychical Research et Harry Price). On trouvera aussi une chronologie des événements en Grande-Bretagne et en Europe de 1918 à 1939 : politiques, historiques, de la vie courante, paranormaux et étranges, catastrophiques. Le MJ trouvera aussi de quoi satisfaire les archéologues en herbe, et les investigateurs, grâce à des informations de nature archéologique, ou en rapport avec le Mythe.

Trois scénarios sont en outre proposés : L'Horreur du Glen, Mort par la Poste, et Le Cauchemar de Darkbank. On notera pour finir la présence d'une nouvelle de Brian Lumley, le maître anglais du Mythe de Cthulhu, intitulée L'Homme qui court.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 20 juillet 2009.

Critiques

Olivier  

Traduction de qualité. Pour le reste, même critique que pour le supplément anglais.

Un honnête supplément qui ravira les amateurs de chtulhu années 30 dans le pays 'vert et charmant d'Angleterre' (vous avez tous reconnu les vers de Shakespeare, j'espère ?).

Un supplément qui n'innove pas extraordinairement par rapport au matériel fournit par 'Chtulhu by Gaslight' ou par le 'Guide de Londres'. Cependant ne voyez pas dans la relative modestie de la note un jugement trop négatif. Ce supplément est de qualité, les scénarios sont bons, et si l'ensemble ne me transporte pas, il reste à cent pas au-dessus de nombreux suppléments traitant de l'aaaart du compte dans le clan Kankrel, si vous voyez ce que je veux dire...

Peut être l'Angleterre quasi-contemporaine n'est pas suffisamment 'exotique' et mystérieuse aux yeux du pauvre froggy que je suis ? On est bien peu de choses, allez...

onehmouninehl  

Ne nous y trompons pas ! Ce supplément est bon, mais il a le défaut de paraitre après Cthulhu By Gaslight (30 ans séparent les deux époques) et souffre donc de la comparaison. Pourtant, on y retrouve tout ce qui faisait l'intérêt du supplément victorien, mais mis à jour. La prose est de qualité et non dépourvu d'humour (anglais, comme il se doit), et la traduction est bonne. La carte de Londres fourni dans Cthulhu by Gaslight pourra avantageusement être utilisée aussi.

N'ayant pas lu (encore) le guide consacré à Londres, je ne peux pas confirmer ou informer s'il innove par rapport à ce dernier, mais étant paru 10 ans avant, il avait le mérite de donner pas mal d'informations sur l'Angleterre (voir une partie de la Grande Bretagne, le premier scénario se déroulant dans l'une de ses "colonie blanche" : l'Ecosse).

Ce supplément créé par des anglais a l'avantage de parler en connaissance de cause, et cela se sent à la lecture. Il ne s'agit pas de données uniquement issue d'une recherche (via un jet de Bibliothèque), mais une partie est "vécue" (quand les auteurs parlent de la façon de se comporter des gentlemen à divers endroit, on sent qu'ils l'ont déjà subie !)

Les trois scénarios fournis sont par contre de qualité inégale. Le premier est assez classique, mais bien présenté et fournissant tout ce qu'il faut pour créer une ambiance intéressante, le second est plus original, et demandera surtout du roleplay pour limiter la casse ! Le troisième part d'un postulat intéressant (on veut se servir des investigateurs pour résoudre un problème - au prix de leur vie) mais risque de poser pas mal de soucis vu que très peu d'infos sont disponibles et les joueurs risquent de passer à côté de l'aventure et de s'ennuyer fortement. Par contre pas mal de pnj sont bien décrits donc avec pas mal de boulot, il est possible de faire beaucoup de "conversationnel", mais l'histoire risque quand même d'être dure à mener à son terme.

Cerise sur le gâteau : une nouvelle britannique de Brian Lumley. Et tout ça en VF gratuitement ici :

https://www.tentacules.net/index.php?id=1037

 

 

 

Critique écrite en mai 2020.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :