Contenu | Menu | Recherche

Fandom is populated by barely functional beings for whom gaming is their entire existence (J Wallis)

Mortal Coils

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 204 pages à couverture souple.

Description

Mortal Coils (littéralement : dépouilles mortelles, enveloppes charnelles) est un recueil de scénarios se déroulant dans l'Amérique du début du siècle. Cette publication de Pagan Publishing est constituée d'une anthologie de huit scénarios "méritant mieux que d'être simplement publiés dans notre magazine The Unspeakable Oath".

Le titre évoque le point commun de chaque scénario : la découverte ou la recherche de la dépouille mortelle de personnes intimement liée à l'histoire que vont vivre les personnages.

Vigilante Justice (33 pages) entraînera les investigateur dans le Kentuky rural, à la recherche d'une petite fille kidnappée. Exploitant l'angoisse de la disparition d'un proche, ce drame rural très détaillé réserve d'agréables cauchemars à vos investigateurs.

A murder of Crow (27 pages) les emmènera dans les bayous de Louisiane à la suite de la disparition des frères Crow, étudiants en anthropologie.

Nightcap (18 pages) les confrontera à des cas de folie frappant la région minière du Kentucky. Une enquête où l'adversaire n'est pas celui qu'on pense...

God of the mountain (21 pages) lancera les investigateurs à la rescousse de deux explorateurs perdus dans les Andes. Cette histoire prend le contre pied des poncifs de l'expédition perdue et inclut peu de violence, mais beaucoup de tension.

Common Courtesy (11 pages) confrontera les investigateurs à un drame cornélien. Ce scénario nécessite de la part des personnages des capacités de négociation et de sacrifice que bien peu possèdent...

We have met the enemy (13 pages) parle de l'horrible choix ayant précipité la mort d'un professeur à la prestigieuse université de Miskatonic. Cette histoire plonge les investigateurs dans la "zone grise" que rencontre fatalement tout adversaire aux machinations des Grands Anciens : jusqu'où seriez-vous près à aller pour faire obstacle aux plans de l'Ennemi ?

Dream Factory (27 pages) plongera les personnages dans les arcanes d'Hollywood avec des faux semblants, du strass et de l'horreur autour de cette enquête sur une Star introuvable de Los Angeles.

Mysteria Matris Oblitae (15 pages) démarre à l'université de Mexico et présente aux personnages un curieux cas de cryptozoologie.

Le supplément se termine par 9 pages d'aides de jeu, suivies par un calendrier couvrant les années 1900-1930.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 8 septembre 2009.

Critiques

Olivier  

Il y a trois types de mauvais scénars à l'Appel :
- Ceux qui sont encore trop marqués par l'époque héroïque de Donjon (n'oublions pas que l'Appel est un des plus vieux jeu sur le marché; par exemple Le tertre, où certains scénar des Ombres de Yog-Sothoth...)
- Ceux qui vous proposent d'affronter des Chtoniens à l'aide de véhicules blindés (cf "des Anges en armures" montrant par là que leurs auteurs n'ont vraiment rien compris à l'esprit du jeu).
- Enfin , les clichés revisitants pour la centième fois le principe de la maison hantée sans aucune imagination.

Mortal Coils ne contient AUCUN de ces défauts.

Certes, je n'aime pas tous les scénars. Mais tous sont intéressants, ou contiennent au moins quelques idées originales ou un traitement intéressant de bonnes vieilles idées.

- "Vigilante Justice", s'il est correctement mis en place, sera peut être l'un des scénarios les plus éprouvants qu'auront à vivre vos joueurs (puisque son thème est la disparition d'un proche).
- "A murder of Crow" est si classique qu'il devrait vous faire rugir d'indignation. Mais réflexion faite, il est d'une efficacité folle.
- "Nightcap" est extrèmement atypique. Il s'agit pourtant d'un de mes meuilleurs souvenirs à Chtulhu en tant que joueur...
- "God of the mountain" est un pur scénar d'ambiance. Il utilise très intelligemment les possibilités horrifiques du jeu en retournant les habituels clichés.
- "Common Courtesy" : soyons clair: je n'aime pas ce scénar. Mais l'idée est pour le moins originale, et mérite d'être incluse dans une autre partie.
- "We have met the enemy" : tout simplement fabuleux. Je ne me lasse pas de faire jouer ce scénario. Un énorme potentiel, extrèmement simple à mettre en place. Un bijou.
- "Dream Factory" Plongez dans l'enfer d'Hollywood ! Sans doute un des meilleurs scénars jamais écris. Malheureusement très dur à mettre en place, il va falloir vous documenter un moment...
- "Mysteria Matris Oblitae". Le scénario le plus drôle que j'ai jamais eu l'occasion de maîtriser. Faire hurler vos joeurs de rire puis d'effroi, que demander de plus ?

Bref, "Mortal Coils" est à mon sens le meilleur receuil d'intrigues Chtuliennes de l'époque 'classique' sur le marché.

 

L'ancêtre a encore la pêche !

Il est encore possible d¿écrire d'excellents scénarios pour "L'appel de Cthulhu". Pagan Publishing nous en fait la démonstration en huit points :

- "Vigilante Justice" commence comme un épisode de "La petite maison dans la prairie"... et dérape très vite et très méchamment.

- "A Murder of Crows"... est le plus faible des huit scénarios, avec son troupeau d'adorateurs à exterminer le plus vite possible. Bernard, va chercher la dynamite !

- "Nightcap" mélange plein d'éléments que personne n'avait pensé à raccorder auparavant, avec un résultat détonnant. C¿est l'un de mes chouchous.

- "God of the Mountain" est atypique : juste une situation bizarre et la santé mentale des Investigateurs qui les lâche. Très difficile à mettre en scène, il requiert des joueurs coopératifs, mais le résultat peut être grandiose !

- "Common Courtesy" ne contient pratiquement pas de Mythe, louche plutôt vers les romans d'aventure des années 1920... et est absolument délicieux.

- "We Have Met the Enemy" est... sale. Ce court scénario est à réserver à des Investigateurs expérimentés, et uniquement si Mireille Dumas ne traîne pas dans les parages.

- "Dream Factory" se passe à Hollywood en 1926. C'est un scénario d'enquête parfaitement écrit, très intéressant et bourré de bonnes idées. Bref, un bijou qui mérite une place parmi les dix meilleurs scénarios jamais publiés pour "L'appel de Cthulhu".

- Enfin, "Mysteria Matris Oblitae" est court, rigolo à lire et sans doute amusant à jouer, mais il ne bouleversera pas le monde.

Et, comme toujours avec Pagan Publishing, maquette, illustrations et aides de jeu sont de qualité.

Tristan Lhomme - Casus Belli n°116

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques