Contenu | Menu | Recherche

Well, my days of not taking you seriously are certainly coming to a middle

Complete Masks of Nyarlathotep (The)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 224 pages.

Description

Ce livre constitue la troisième édition de la célèbre campagne Les Masques de Nyarlathotep. En plus d'avoir été révisée, corrigée, remise en page, elle a bénéficié de plusieurs ajouts :

  • Le chapitre australien, qui n'était pas présent dans la première éditon, est désormais inclus.
  • Quatre nouveaux épisodes intermédiaires ont été ajoutés : au Caire, au Kenya, en Australie, et en Chine.

De plus, plans et cartes ont été redessinés, et les dessins originaux ont bénéficié d'une numérisation et sont mieux restitués.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 21 janvier 2013.

Critiques

Benoist  

Une grande campagne de jeux de rôles. Probablement l'une des meilleures jamais publiées, en fait. Les Masques de Nyarlathotep constituent une vaste intrigue aux dimensions planétaires et aux implications complexes qui demandera beaucoup d'investissement de la part d'un groupe d'investigateurs aguerris pour les démêler et peut-être en arriver à bout.

L'une grande force des Masques, c'est le caractère global de l'intrigue. New York, Londres, Nairobi, Shanghaï, Le Caire et l'Australie... il y a franchement de quoi faire varié en termes d'ambiances exotiques. Sans compter qu'il faudroit des mois de jeu, si ce n'est des années, pour finalement en arriver à la résolution ultime de la conspiration à l'oeuvre ici.

L'autre grande force, c'est le background lui-même de la conspiration à laquelle je viens de faire allusion. Les personnages sont tous brillament décrits, avec de vraies personnalités complexes, des buts, des qualités et des défauts qui en font tous des personnages attachants, qu'on aime découvrir, aider ou haïr au fur et à mesure des événements de la campagne. C'est aussi une trame tout à fait "pulp", pleine de reboudissements potentiels, de grands moments d'action, de role-playing dramatique et de vrais gros mystères à dévoiler. Le tout fait vraiment l'impression d'un scénario de film qui aurait été pensé pour être joué, avec des PJ qui sont vraiment les moteurs de l'histoire.

Et c'est là que les choses se compliquent : pour tirer pleinement partie de son intrigue et de ses éléments de background, tant réels que fictifs, la campagne des Masques s'adresse à des joueurs et Gardiens des Arcanes qui aiment l'Appel de Cthulhu, qui sont prêt à s'investir dans leur personnages et dans leurs préparations (pour les Gardiens), et qui n'ont pas peur de prendre l'initiative. Comme Tristan l'écrivait, c'est une campagne à réserver au MJ vétéran ou à celui qui n'a pas peur de bosser pour le devenir. Et c'est à mon avis une bonne chose : Les Masques ne vous prennent pas pour des abrutis, ne vous servent pas du remplissage et du "blabla" inutile pour tenter de vous expliquer comment maîtriser votre partie. La campagne répond à pratiquement toutes les questions que vous pourriez vous poser, mais ne vous tient pas la main lors du déroulement de la campagne elle-même. En plus, avec cette version "Complete", on a le bénéfice d'avoir à disposition tous les éléments pour jouer, y compris le Chapitre de l'Australie qui avait été séparé des éditions précédentes pour des questions de focus sur la trame principale. Personnellement, je préfère avoir tous les éléments pour jouer et ensuite être à même de décider ce que je veux utiliser ou pas : cet ouvrage me permet d'avoir toutes les informations nécessaires.

Vraiment, "The Complete Masks of Nyarlathotep" est une grande réussite, un modèle du genre, et un modèle de conception d'une mégacampagne qui peut servir de référence, tous JDR confondus. Du grand, grand produit de JDR que voilà. Inoubliable. 5 dés.

 

Le retour d'une grande ancienne

Six scénarios. Cinq continents. Deux cent vingt pages. Une centaine de PNJ détaillés. Des milliers de figurants. Des dizaines et des dizaines d'heures de jeu. Tout ça fait la meilleure campagne de jeu de rôle jamais écrite. Parue en 1984 aux Etats-Unis, elle fête son douzième anniversaire en s'offrant un lifting spectaculaire !

Bien sûr, il est difficile, voire impossible de dévoiler son contenu. Sachez simplement qu'autour d'une intrigue tirée au cordeau, qui a fait blanchir les cheveux de milliers d'Investigateurs, fleurissent de petits "exercices de style" d'horreur classique, entrecoupés d'aventures à la Indiana Jones.

Les débutants auront la joie de la découverte... et les fans de la première heure auront quelques bonnes surprises. Tous les PNJ importants se voient dotés de portraits plutôt réussis, le "chapitre manquant" sur l'Australie est rajouté et allégé de ses aspects les moins convaincants. En prime, on a quatre mini scénarios supplémentaires. Modestement baptisés "rencontres", ils sont largement assez musclés pour occuper une séance entière.

Reste, pour les débutants, un avertissement. "Masks of Nyarlathotep" est un mastodonte, un vrai, comme on n'ose plus en faire. La campagne est passionnante, mais elle est aussi très ouverte, et nécessite pas mal d'improvisation et/ou de préparation pour être vraiment jouable. Bref, c'est avant tout un exercice à conseiller aux vétérans... ou aux courageux qui ont envie de le devenir !

Tristan Lhomme - Casus Belli n°102

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :