Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey, GROG

Vilhon Reach (The)

.

Références

  • Gamme : AD&D - Royaumes Oubliés / AD&D - Forgotten Realms
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : T.S.R.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1996
  • EAN/ISBN : 0-7869-0400-3
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 64 pages, accompagné d'un livret de 32 pages (les deux en bichromie) et d'une carte en couleurs au format poster

Description

Ce supplément régional des Royaumes Oubliés présente les territoires riverains d'un des bras de la Mer Intérieure nommé le Bief de Vilhon. Il est composé d'un livre principal de 64 pages réservé aux meneurs de jeu, et comprend en encart un livret indépendant de 32 pages titré : Le Guide des Joueurs. Une carte représentant la région du Bief de Vilhon complète ce supplément. Il n'y a pas d'ordre logique de lecture privilégié entre ces deux livrets.

Livre de base : Dongeon Master's Reference

Le livret du maître commence par un historique de la région, étalé sur 10 pages, avant de présenter les différences forces politiques (1 page) puis religieuses (6 pages) en présence. Pour chacune des neuf divinités du Bief et des groupes qui y sévissent, quelques informations complémentaires sur leurs histoires et leurs temples ou places fortes sont données. De plus des encarts présentent quelque unes des personnalités les plus importantes de ces organisations. Après quelques informations sur les non-humains vivants sur ces terres, commence la description des différentes régions politiques et géographiques du Bief de Vilhon. La région n'a malgré tout pas de frontières politiques bien définies. C'est une région de cités-états autonomes et libres, même si certaines ont su, au fil de l'histoire, prendre de l'influence sur un plus large territoire.

The Eyes of Silvanus : Les Yeux de Silvanus forment un groupe d'îles dont les deux plus importantes sont Ilighôn et Wavecrest. Elles se situent à l'embouchure du Bief, et certains de ses îlots, associés aux forts courants de la passe, forment une meurtrière barrière naturelle pour qui les prendraient à la légère. L'île d'Ilighon bénéficie de 10 pages de description. Seule île vraiment peuplée des "Yeux", elle est également le centre du pouvoir de la société druidique de l'Enclave d'Emeraude et la majeure partie de ce chapitre est dédié à l'organisation, aux objectifs, et aux personnalités majeures de ce Cercle, dont le pouvoir s'étend sur tout le Bief, et de plus en plus au-delà.

La deuxième région décrite est celle du Turmish. Ce royaume s'étend au nord-ouest du Bief de Vilhon. Il s'agit d'une terre agricole fertile, coincée entre des montagnes moins hospitalières. Ses habitants sont connus pour leur loyauté en affaires, la coupe impeccable de leur barbe et leurs armures de cuir de maître rehaussées de pierreries et de galons. Les 9 pages dédiées au Turmish présentent son peuple, ses coutumes, les principales agglomérations du royaume, ainsi que les montagnes qui le ceignent.

The Shining Plain est une zone aux frontières mal définies, s'étalant à l'ouest du Turmish, par delà les Montagnes d'Orsraun jusqu'aux contrés du Mitan, le bain profond et la Côte du Dragon. La région, décrite en 5 pages, est couverte de prairies et de savane, et est principalement désertée, si ce n'est par des tribus de nomades Wemics. Deux importantes cités-états se dressent au milieu de la Plaine Etincelante : Lheshayl et Ormath. Le gouvernement d'Assam, la dernière grande agglomération des plaines est sous le contrôle des deux cités-états.

Free Cities : Ce chapitre présente les cités-états libres, principalement située sur la rive sud du Bief. Après une introduction sur la politique et les relations parfois tendues régnant dans la région, ces cités nous sont présentées : Hlondeth, la cité aux serpents, Nimpeth, Surkh pour ne citer que les principales. Comme dans les chapitres précédents, la description des zones géographiques et sauvages entourant ou parsemant la région, clôt la section.

Sespech : Sespech était une annexe du Chondath, avant de gagner par les armes son indépendance. Cette sombre partie de l'histoire du Bief à rendu les gens du Sespech suspicieux à bien des égards, et surtout envers la magie, qui est interdite sous risque de peine de mort, sans même une chance de procès. Ce chapitre présente son armée, ses forts et villes importantes ainsi que les plaines et les lacs composant son territoire.

Chondath est la dernière région du Bief de Vilhon. C'est également la plus peuplée, et certainement la plus importante si l'on y inclut le Bois de Chondal. Mais les aléas de l'histoire ont souvent poussé ses habitants hors de ses frontières. Commerçants et navigateurs, les colons de Chondath ont assez tôt installé des comptoirs sur tout le pourtour de la Mer Intérieure, et certains d'entre eux ont fini par glorieusement prendre leur indépendance, comme le Cormyr ou la Sembie. La langue de Chondath s'est également propagée, et bien plus loin encore, vu que le chondathan est l'une des langues les plus parlées des Royaumes. Mais ce chapitre ne traite pas des retombées de l'expansion du Chondath, mais de la région et des cités d'où étaient issus ces colons, et des gens qui continuent à y vivre aujourd'hui. Mais aujourd'hui c'est aussi la plus crainte des régions du Bief, et les volontés expansionnistes du Seigneur Wianar inquiètent beaucoup ses voisins qui s'arment en conséquence.

Livret en Encart : The Vilhon Reach Player's Guide

Ce livret reprend exactement le même plan que le livre principal. Seules les 10 pages de chronologie, ainsi que les informations sur les sociétés agissant sur son sol, disparaissent du début de l'ouvrage. Les six régions du Bief de Vilhon sont ensuite présentées aux lecteurs. Les sujets sont abordés sous des angles différents. Les informations purement politiques, et réservées aux maîtres de jeu, en ont été retirées, remplacées par des anecdotes populaires ou historiques. Quatre parmi les plus importantes cités-état du Bief s'y retrouvent cartographiées et plus amplement présentées.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.