Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Boîte d'Introduction à Advanced Dungeons & Dragons (La)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

La boîte au format A3 contenant trois livrets agrafés en quadrichomie (deux de 32 pages et un de 64 pages), une feuille format A1 avec un plan de donjon au recto et de manoir au verso, huit fiches imprimées recto-verso au format A5 (six fiches de personnages pré-tirés, une fiche de personnage vierge et un plan de ville de Valfranche), six figurines en métal de personnages et sept dés à 4, 6, 8, 10, 12 et 20 faces.

Description

Cette boîte est destinée aux joueurs voulant découvrir le jeu de rôles. La présentation des livrets reprend celle des trois livres de base de l'édition révisée : Manuel des Joueurs, Guide du Maître et Bestiaire Monstrueux.

Le livret "Introduction au Manuel des Joueurs" est lisible par tous alors qu'"Introduction au Guide du Maître" et "Bestiaire Monstrueux" sont destinés au futur Maître de Donjon.

Le livret "Introduction au Manuel des Joueurs" (32 pages) est divisé en cinq parties. La première (deux pages) détaille le contenu de la boîte et les principes généraux du jeu de rôle. La deuxième (2 pages) explique les concepts de scores de caractéristiques, de classes (guerrier, magicien, voleur et clerc) et de races (humains, elfes et nains). La troisième (15 pages) se consacre aux règles (bases, expertes, création de personnage). Celles-ci sont issues du Manuel des Joueurs édition révisée et permettent de jouer un personnage jusqu'au niveau 5 avant de passer au livre de base. Les deux dernières parties sont consacrées aux listes de sorts du magicien (6 pages) et du clerc (5 pages). Un tableau des objets courants ainsi que leurs prix se trouve sur la quatrième de couverture.

Le livret "Introduction au Guide du Maître" (64 pages) se divise en deux parties. La première (6 pages) est consacrée aux conseils pour le Maître de Donjon débutant avec des explications sur son rôle au cours d'une partie et l'utilisation des trois aventures présentes dans ce livret. La deuxième concerne les scénarios. La première aventure "Le Tombeau de Damara" (20 pages) mène les personnages dans les vieilles ruines pour retrouver un apprenti d'un Mage qui a disparu. Le scénario est très détaillé avec des encadrés à lire aux joueurs et les différents jets à demander pour le maître de donjon. Un plan du tombeau est fourni afin que les joueurs puissent faire évoluer les figurines représentant leurs personnages. La deuxième aventure "Le Fantôme de Hersemont" (16 pages) est un huis-clos où les personnages se trouvent coincés dans une maison hantée. Elle reprend le format de la première avec encadrés, conseils et plans pour figurines. La troisième aventure "Sous Monteffroi" (13 pages) entraîne les personnages dans d'anciennes ruines d'où surgissent des hordes de monstres. Le premier étage est entièrement décrit cette fois sans les encadrés à lire aux joueurs, le deuxième est seulement amorcé laissant la suite à la discrétion du MD. En outre la ville de Valfranche est décrite (8 pages) avec ses lieux et PNJ importants. Elle sert de base arrière et de lien entre les aventures aux personnages. Le livret se conclut sur un plan quadrillé vierge sur la quatrième de couverture.

Le livret "Introduction au Bestiaire Monstrueux" (32 pages) fournit une explication sur l'utilisation des monstres au cours d'une partie (une page), une liste des 46 monstres (23 pages) les plus courants au sein d'une partie d'Advanced Dungeons & Dragons allant de la Grande Araignée au Zombi Juju, une page concernant les types de Trésor, une table d'objets magiques (une page), et la description d'objets magiques (5 pages).

Les six fiches de personnages pré-tirés permettent aux joueurs de se lancer directement dans une partie. Elles possèdent au recto les caractéristiques du personnage ainsi qu'une illustration en couleur de celui-ci et au verso un résumé des règles applicables suivant la race et la classe du personnage.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

matreve  

Hey, pas mal du tout en définitive... Allergique à AD&D et récupérée dans un lot d'occasion, je ne donnais pas cher de cette boîte d'introduction en l’ouvrant. Elle n'aura en effet pas marqué de son empreinte l'histoire du jdr comme l'ont pu faire la boîte rouge D&D ou le coffret Gallimard de l'Œil Noir.

Et pourtant, c'est injuste car j'y ai trouvé un bon produit d'initiation qui reprend avec intelligence les bonnes recettes de la boîte rouge.

D'abord, ce produit n'a que d'AD&D de nom. Ce sont en réalité les règles de D&D qui sont reprises pour les niveaux 1 à 5 puisqu’il n'est ni question de multi-classé, que les races se limitent aux elfes et aux nains, là aussi sans croisement possible ; et que le roublard s'appelle à nouveau voleur !... Bref, un très bon point pour moi pour la technique.

Pour la partie matériel, c'est aussi du bel ouvrage. Trois livrets (Guide du Maître, Guide des Joueurs, Bestiaire Monstrueux, le tout en couleurs s'il vous plaît), un écran, des dés, des jolies figurines en vrai plomb véritable™ (et pas en plastoc moche), franchement on était plus gâté que dans ma jeunesse avec la boîte rouge. Alors certes il y en a limite trop : les feuilles de pré-tirés ou le plateau d'un donj sont un peu comme un cheveu sur la soupe mais c'est ici plus ma sensibilité personnelle qui parle.

Terminons sur le contenu. Là encore, c'est du bon boulot. Malgré un démarrage dans le Guide du Maître truffé de conseils aussi consternants que pour son grand frère AD&D, le massacre s’arrête heureusement vite après quelques paragraphes (contrairement à son grand frère...). La majeure partie du livret est constituée de trois scénarios qui peuvent former une mini campagne crescendo. Et franchement c'est de la bonne came : cela démarre sur un donjon puis cela s'étend à la région environnante avec un court descriptif de celle-ci au passage (et avec une coquille au passage puisqu’il est question de Valfranche dans le texte et la carte nous montre Valombre). Cela rappelle quelques souvenirs avec Valbourg, décor de départ de la boîte Expert de D&D (dans le Grand Duché de Karameikos dans le monde de Mystara). La coquille laisse par ailleurs supposer qu'on pourra retransplanter la région dans les Royaumes Oubliés puisque Valombre fait partie de son cadre officiel. J’espère que vous avez maintenant tout bien suivi entre ces différents Val***

Au chapitre des quelques regrets, la liste d'équipements se résume à une quatrième de couverture pas terrible (j'aurais aimé un peu plus de pages et d'illustrations). Et si TSR a inséré des fiches de pré-tirés, il n'y a ni bloc, ni même modèle de fiche de personnage vierge. Enfin pour un jeu qui se veut d'initiation, on aurait attendu moins de commentaires navrants dans le Guide du Maître et plus d'illustration sur comment se déroule une partie de jeux de rôle (exemple de partie narrée et / ou dessin sur le même modèle que la plaquette Qu'est ce que le jeu de rôle de Casus Belli)

Même si ces petits oublis gênent, cela n'occulte pas pour autant les qualités du produit. Alors pourquoi celui-ci est-il passé à ce point inaperçu dans la gamme des jeux d’initiation depuis sa publication ?

Je vais me livrer à une analyse marketing forcément bancale mais je pense que le produit est sacrément mal positionné. D'un côté la présentation donne une impression d'une sorte de sous-AD&D avec des livrets présenté comme des version light du jeu d’origine (alors qu’il s’agit plus d’une reprise du matériel D&D). De l'autre côté, la dimension de la boîte en A3 et le matériel à l'intérieur laissent croire qu'on a récupéré un jeu de plateau à la Heroquest... Bref tout laisse à penser qu'on est avec ce matériel face à un faux jeu de rôle alors qu'il en est tout autre. Si TSR ne l'avait pas appelé Introduction à AD&D mais l'avait promu comme un vrai jeu d'initiation à part entière avec un format de boîte A4 plus conventionnel, peut-être aurait-il mieux fonctionné.

Cela aurait été mérité car c'est vraiment un bon produit d'initiation même si sur certains points, il reste perfectible.

Critique écrite en janvier 2013.

Skyzosheep  

Haha! J'ai enfin retrouvé ma première boite! Joie! Que dire de cette version? Et bien c'est plutôt réussis!

Je me souviens de mes premières parties sur ce plateau (plutôt joli, notons le) quand je devais avoir dix ans à peine. Le système de jeu est en réalité celui d'autres versions de D&D avec quelques ajouts venant effectivement d'AD&D donc sur ce point c'est un peu de la publicité mensongère, mais bon, ne crachons pas dessus, d'autant plus que si mes souvenirs sont bons, AD&D se passe dans les royaumes oubliés dont on nous présente une petite région ici. Cette version utilise le controversé système D20 qui m'a personnellement toujours convenu, mais après, ayant appris à jouer avec, je comprends que d'autres puissent être perturbés. 

Les plateaux cartonnés (si je ne m'abuse) proposent des décors sympathiques, quoique certains argueront que le jeu et la partie exploration patissent du fait que toute la carte soit visible dès le départ, ou même du fait que cela transforme le jeu en un vulgaire jeu de plateau, enlevant une partie de la magie du JDR. Pour ma part, je leurs répondrais que ces deux plateaux sont très pratiques pour permettre aux joueurs débutants d'appréhender les règles basiques et essentielles au fonctionnement du jeu sans s'embarasser avec un plan et des distances imaginaires et qu'en plus de ça je ne trouve pas que cela "détruise" le plaisir de jeu. 

Les quelques figurines en Metal (\m/) sont plutôt jolies même si j'avoue avoir un léger problème avec le voleur, qui semble partir à l'aventure sans caleçon (!) ou bien avec une coque... Problème: les armes des petits pions se tordent facilement, donc faites attention! 

Passons maintenant à l'essentiel: les manuels et les règles qui y sont décrites. Le manuel du joueur est clair et complet, quoique se contredisant parfois et étant assez peu clair et vague concernant les sorts... Notons les petites illustrations (en couleur) qui viennent égayer l'ensemble.

Le manuel du maitre du donjon propose trois scénarios vraiment sympathiques, formant une petite campagne, ainsi qu'une description de la région où se situent ces aventures et de la ville de Valfranche et ses habitants. Sur ce point, cette boite fait assez fort, car les aventures, quoique très classiques, fourmillent de ce que sont, à mon sens, tout un tas de petites et bonnes idées. Contrairement à maltreve qui avait précédemment commenté cette boîte, je ne trouve pas que les conseils donnés au maitre du jeu soient si absurdes que ça, même si ce n'est pas ce que je dirais à un apprenti MDJ. La fin de l'ouvrage comprend aussi quelques conseils pertinents pour le MDJ débutant qui souhaiterait créer ses premiers donjons. 

Enfin, le bestiaire décrit une petite trentaine de monstres, la plupart étant présents à un moment ou un autre dans les parties du Manuel du MDJ. Même si on aurait voulu un peu plus de créatures, il y a déjà largement de quoi peupler vos parties de monstres (qu'ils soient agressifs ou non, d'ailleurs). De plus, un certain nombres d'artefacts magiques sont décrits à la fin de l'ouvrage pour le MDJ qui voudrait remplir les coffres d'uns de ses donjons!

Ma conclusion: Cette boite d'iniation remplit bien son rôle, et même si certains points mériteraient d'être améliorés, on est face à un produit de qualité. Si vous voulez découvrir le jeu, je vous la conseille fortement! 

Critique écrite en avril 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques