Contenu | Menu | Recherche

N'est pas mort celui qui peut être l'objet d'un crowdfunding

Defilers and Preservers : the Wizards of Athas

.

Références

  • Gamme : AD&D - Dark Sun
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : T.S.R.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1996
  • EAN/ISBN : 0-7869-0383-X
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 100 pages à couverture souple, intérieur en bichromie noir/jaune.

Description

Si la magie est aussi puissante - voire plus - dans Dark Sun que dans les autres univers pour AD&D, elle y est bien plus difficile à pratiquer. Après tout, l'abus de magie est à l'origine du dessèchement d'Athas, et la population éprouve le plus souvent de la méfiance, sinon de la haine pour les magiciens. Ce supplément pour la deuxième édition de Dark Sun propose donc de révéler tous les secrets, mais aussi tous les dangers des arts occultes athasiens.

Le chapitre premier est une présentation générale des magiciens athasiens. Il détaille la vie quotidienne des magiciens et les problèmes auxquels ils sont confrontés, avant d'expliquer les différentes sources dans lesquelles puisent les mages : les forces élémentaires (sources de la magie traditionnelle), mais aussi le récent Orage Céruléen qui couvre désormais la Vallée de la Poussière et du Feu, la Noirceur (un plan d'existence en contact direct avec Athas et semblable au Demi-Plan de l'Ombre) et la Grisaille (les limbes vers lesquelles les âmes athasiennes se rendent à leur mort). Une section entière de ce chapitre est consacrée aux personnages joueurs magiciens, et aux deux voies qu'ils peuvent suivre : celle de la Préservation (assez contraignante, mais respectueuse de l'écologie) et celle de la Profanation (plus puissante, mais plus dangereuse car elle pompe la vitalité même du monde). Ce chapitre se termine sur une histoire complète de la magie athasienne, qui permet de comprendre la naissance de la magie, sa séparation en deux voies, l'apparition des rois-sorciers et la mort lente mais inexorable de la planète.

Le monde d'Athas ne disposant d'aucun système codifié d'enseignement de la magie, le chapitre deux évoque les différents chemins menant aux arts occultes dans Dark Sun. On y apprend comment le savoir se transmet, et comment les magiciens apprennent leurs sorts. Ce chapitre présente également la liste complète des sorts utilisables par les magiciens athasiens, y compris les impressionnants sorts de niveau 10 que seuls les personnages légendaires peuvent acquérir. De nombreux sorts voient leurs caractéristiques altérées, notamment en ce qui concerne les composantes.

Le chapitre trois propose de nouveaux kits de personnages représentant les différentes catégories de magiciens que l'on peut incarner dans Dark Sun :
- L'Avancé a pour principal objectif d'accéder au statut de dragon (s'il est profanateur) ou d'avangion (s'il s'agit d'un préservateur).
- Le Mage d'Arène a choisi de se consacrer aux arts de la gladiature, et utilise sa magie pour vaincre ses adversaires dans l'arène. Il doit le faire avec la plus grande discrétion, car ce genre de tricherie est puni de mort.
- Le Céruléen tire son énergie mystique de l'Orage Céruléen, et pratique une magie essentiellement destructrice.
- Le Chasseur est spécialisé dans la traque des autres magiciens.
- Le Défenseur de la Terre est un préservateur qui voue son existence à protéger un certain aspect de l'écologie athasienne.
- L'Exterminateur est l'antithèse du Défenseur de la Terre : c'est un profanateur qui cherche à anéantir l'écosystème, le plus souvent par haine ou par ranc?ur.
- Les Magiciens Libres sont les mages originaires de Tyr, où la magie n'est plus interdite et où ils peuvent pratiquer leurs arts au vu de tous.
- L'Illusionniste pratique la magie la moins dangereuse, car elle est relativement inoffensive pour l'écosystème.
- Le Mercenaire vend ses talents mystiques au plus offrant.
- Le Restaurateur est un préservateur dont la mission est de redonner au monde d'Athas sa verdure des anciens âges. Pour ce faire, il est en quête perpétuelle des vestiges magiques des temps passés.
- Le Magicien d'Ombre utilise la Noirceur comme source d'énergie pour ses sorts.
- Le Mage Tribal est l'équivalent athasien du chamane.
- Le Nécromancien est obsédé par la mort et les énergies négatives, et tire son pouvoir de la Grisaille.
En marge du texte principal de ce chapitre, le lecteur trouvera de nombreux articles traitant des magiciens : leur perception du monde, les Alliances Voilées, les sources d'énergie, les problèmes respectifs des profanateurs et des préservateurs, les sanctums, etc.

Le chapitre quatre compose un recueil de soixante nouveaux sorts types des magiciens athasiens, dont treize sorts de niveau 10 réservés aux sorciers ayant dépassé le vingtième niveau.

Le cinquième et dernier chapitre propose de nouvelles compétences utiles aux magiciens.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.