Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

Book of Loot

.

Références

  • Gamme : 13e Age / 13th Age
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Catalogue
  • Editeur : Pelgrane Press
  • Langue : anglais
  • Date de publication : septembre 2014
  • EAN/ISBN : 9781908983640
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 72 pages.

Description

Cet ouvrage est essentiellement un catalogue de trésors magiques, plus ou moins puissants. L'objectif affiché est de les intégrer à l'histoire, d'abord en les reliant tous à une icône, ensuite en leur attribuant assez systématiquement des effets secondaires susceptibles d'être exploités par le meneur.

Après une page de titre, une de crédits et d'Open Gaming Licence, ainsi qu'un sommaire d'une page également, commence une brève introduction (2 pages). Celle-ci contient principalement une table qui permet de tirer au sort le type d'objet trouvé et rappelle les bonus standards offert par chaque type, car ceux-ci, pour économiser de la place, ne sont pas répétés à chaque chapitre. Elle liste également quelques objets favoris de l'auteur, par catégorie, par exemple les plus utiles, ceux qui définissent une campagne ou ceux qui contiennent des jeux de mots impardonnables.

Ensuite viennent treize chapitres, un par icône, tous sur le même modèle. D'une longueur de quatre à cinq pages chacun, ils commencent par une brève présentation d'un à deux paragraphes concernant l'état d'esprit dans lequel les objets sont proposés par l’icône concernée ou ses suivants. Puis un ou plusieurs objets sont décrit en un paragraphe ou deux chacun, pour toutes les 17 catégories prévues. Ces catégories vont des armures et autres vêtements aux objets extraordinaires en passant par les flèches, les armes, les anneaux, les pendentifs, les bâtons, etc.

Chaque description se termine par un quirk, un défaut ou un effet secondaire de l'objet. Par exemple le cloak of many shapes, provenant de la druidesse, permet de prendre la forme de n'importe quel animal ordinaire. Il conduit son porteur à accorder plus de valeur aux animaux qu'aux membres de sa propre espèce. Le roi nain propose des armes résonnantes, qui infligent quand on touche un adversaire des dommages de coup de tonnerre à un autre adversaire proche. Mais le porteur est à moitié sourd. Chaque chapitre se termine par trois synopsis d'aventure, basés sur un des objets présentés.

Puis Treasure Troves, trois pages, s'occupe de la composition des trésors : pièces de monnaie, gemmes, objets précieux ou magiques. Une table suggère le montant à offrir selon le niveau des aventuriers.

Enfin, une page concerne les objets à usage unique : potions, parchemins et huiles, suivie par une liste de dix pages de tous les objets décrits dans l'ouvrage, classés non plus par icône mais par type, des armures aux armes et aux objets merveilleux.

Cette fiche a été rédigée le 1 novembre 2015.  Dernière mise à jour le 20 novembre 2015.

Critiques

Jérôme 'Ficheur fou' Bianquis  

Un ouvrage intelligemment conçu, qui me confirme dans ma bonne opinion de cette gamme.

Des catalogues d'objets magiques, j'en ai lu, mais celui-ci sort du lot. Il utilise une des grandes innovations du jeu, les icônes, pour renouveler le principe même de ce type d'ouvrage. Ici, chaque objet est relié à une icône, et il est conçu en fonction des plans et des objectifs de cette icône. Même les défauts des objets sont généralement cohérents avec l'icône d'origine. Cela fait des objets magiques qui sont intégrés à l'univers, au lieu de tomber de nulle part.

Dans le même temps, ces objets ont tous des défauts, plus ou moins sérieux, mais surtout source de roleplay et accroches disponibles pour le meneur. Comment récompenser les joueurs, sans forcément tout déséquilibrer, et en ouvrant de nouvelles portes pour l'histoire qui va suivre.

Pour le reste, les conseils sur les trésors à proposer aux joueurs sont corrects et donnent une base de calcul utile, quant à l'index final, il est bien pratique pour avoir une vue d'ensemble, d'autant qu'il rappelle le pouvoir et le niveau de puissance de chaque objet.

Bref, le Book of Loot, c'est bon, mangez-en !

Critique écrite en novembre 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques