Contenu | Menu | Recherche

Non, pas l'auteur de Bitume...

Mentia Mancie

Références

Auteurs

Format de diffusion

Divers pdf dont :

Description

Mentia Mancie est un système de jeu qui a pour humble objectif de permettre de jouer des scénarios où la folie des personnages est enfin un protagoniste important pour l'histoire. C'est l'insatisfaction de l'auteur face aux lourdeurs de certains systèmes ainsi que sa frustration quant au manque d'intérêt des folies proposées qui a motivé cette élaboration. Ce jeu permet d'avoir des règles communes, offrant l'opportunité de concevoir des scénarios en cross-over pour les univers suivants : L'Appel de Cthulhu, Delta Green, CthulhuTech, Unknown Armies. D'autre part, il s'adapte sans problème à tout scénario impliquant de l'horreur, de la psychologie, du surnaturel ou les trois.

Le système dispose de 6 caractéristiques : Force, Ténacité, Agilité, Analyse, Charisme et Sens. Elles se combinent librement avec 8 métiers : Journaliste, Artiste, Espion, Croyant, Malfrat, Érudit, Militaire, Scientifique et Pilote. Ces métiers sont à prendre au sens large, ce sont des domaines de compétences et des contacts en lien avec la profession. Ainsi le joueur y répartit des points pour composer l'idée qu'il se fait de son personnage. À chaque test le conteur appelle deux à trois métiers différents dont les domaines sont connexes et le joueur sélectionne celui qui l'arrange. À cela on ajoute les atouts qui représentent les points forts du personnage, profane ou surnaturels tels que les spécificités de certains jeux (engel, tager, magie, etc.). La résolution se fait en lançant 1D10 et en additionnant une caractéristique, un métier et éventuellement un atout et un équipement. Cependant ces scores sont volontairement insuffisants pour affronter les situations extrêmes que peuvent rencontrer les investigateurs lovecraftiens.

Afin de que les personnages se surpassent, les joueurs peuvent faire appel à de leurs cinq troubles : la Peur, la Dissociation, la Paranoïa, la Psychose et la Schizophrénie. Chaque fois qu'il cochera une case, le personnage obtiendra 1D10 supplémentaire qui augmentera ses chances de succès. Cependant il sombrera aussi plus profondément dans le gouffre insondable de la folie et pourra à la longue contracter des séquelles définitives. C'est donc au joueur de choisir entre la mort et la folie, lorsque le personnage est acculé face au danger. Une jauge supplémentaire nommé Monstre indique à quel point le personnage est corrompu par les forces malveillantes du mythe, gratifiant de pouvoirs et de folies les plus fervents cultistes. Ce système offre l'opportunité de jouer des aventures d'horreurs psychologiques particulièrement mortelles adaptées aux univers d'horreur.

Cette fiche a été rédigée le 9 mai 2014.  Dernière mise à jour le 23 mai 2014.

Mots des auteurs

Aucun mot de l'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Commentaires

Aucun commentaire sur ce jeu pour le moment.