Contenu | Menu | Recherche

Pendant que vous bossez, nous on joue !

Medical-fantasy

Références

Format de diffusion

Disponible en totalité sur la plateforme collaborative du JDR narrativiste : Narolistes

Sous forme de page wiki pour l'instant. Possibilité d'en faire un PDF plus tard mais actuellement toujours en développement.

Sont disponibles pour le moment :

  • Trame générale du jeu
  • Description des forces en présence
  • Ambiance générale du jeu
  • Règles de relation des forces en présence
  • Ebauche de système de progression en expérience
  • Ebauche de bestiaire
Le tout à suivre !

Description

A force de titiller l'atome, ça devait arriver... la Grande Fracture !

Et le résultat n'est pas terrible aujourd'hui... quand je pense au nombre de fois où j'aurais pu y passer !!! Den -mon érudit - fait tellement de boucan quand nous nous déplaçons ! Faut dire qu'avec son allure de crevette décharnée, tout pâlot, ses grands bras de chimpanzé, son crâne dégarni et ses genoux cagneux... l'est vraiment pas aidé !

Si ce n'était mon ami - et s'il n'avait pas la Pression - je l'aurais déjà bâillonné et attaché dans un coin !

Faut dire que c'est pratique son truc - la Pression ! Avant, j'étais dans un groupe, on était tous des gros bras. Une nuit les "lucioles" sont arrivées... oui je sais, on les appelle les "Stups" d'habitude, mais moi ces petits vers fluos ça m'a toujours rappelé les lucioles que mes parents mettaient sur ma table de chevet pour m'aider à dormir. Sauf que celles-ci... ce sont de sacrées saloperies !!!

Un soir donc, elles se sont ramenées à plusieurs. Elles ont commencé par le veilleur qui s'endormait... je sais pas pourquoi ces saletés sont attirés par les dormeurs comme des mouches sur une merde fraiche ! Ensuite ce fut le "Sup" qui dormait un peu à l'écart, puis 4 ou 5 autres je sais plus. Bref, au réveil les infestés commençaient tout juste à se relever quand l'un de nous a hurlé de déguerpir en vitesse. Finalement nous ne sommes que deux à en être sorti... Arti et moi on a couru comme des dératés... mais il s'est pris les pieds dans une racine et s'est méchamment mangé une pierre dans la tronche... il ne voyait plus rien et était à moitié groggy ! Derrière, une exotique venait d'apparaître, pas bien rapide mais elle était déjà en train de projeter ses spores sur Arti l'enfoirée ! ...il était foutu ! Ce serait probablement le futur cocon de la Reine...

J'ai couru, encore et encore, pendant plus d'une heure... quand je suis tombé sur Den.

Il avait l'air tellement effrayé que j'ai cru qu'il était stupéfié au début. Il a fallu que je lui pointe mon calibre sur son front pour qu'il me supplie de l'épargner. C'est bien... les infestés ne parlent pas...

On a fait un bout de chemin ensemble. Je connaissais un avant-poste pas loin. Enfin pas loin... ça faisait quand même 4 jours de marche dans cette fichue pampa... le Morvan quand on connaît pas, c'est des arbres et des arbres à perte de vue, surtout depuis la Grande Fracture, je sais pas pourquoi non plus mais les arbres poussent bien plus vite depuis... Il y avait aussi quelques baraques parsemées, en général grouillant d'infestés...

Den me raconta qu'il avait survécu comme il pouvait, il avait trouvé un trou pas loin avec une petite résurgence de source et quelques arbres à baies. Il ne s'est pas planté et n'a pas bouffé de genévrier noir... il ne devait donc pas être trop con. Plus tard bingo ! Il m'apprenait qu'il était ingénieur avant la Grande Fracture, que c'est un beau matin de mai que sa femme et sa fille ont tenté de le bouffer... il s'est barré fissa et s'est enterré pendant 3 semaines jusqu'à ce que je le retrouve et lui donne la trouille de sa vie ! Auparavant il concevait des circuits électriques pour l'électronique de voiture. C'était un bon parisien... en vacances au vert au moment de la Grande Fracture. Une chance !

Depuis, il ne me quittait plus, et du coup nous dormions tranquille... enfin surtout lui... il n'était pas doué pour les tours de garde ! Avec sa Pression, aucune luciole ne s'approchait de nous. Bon ce n'était pas le cas des infestés mais ça, j'en faisais mon affaire. En tant qu'ex pompier de Paris, je manie la hache comme personne ! Nous avions donc rejoint l'avant-poste... pour nous rendre compte qu'une colonie poison les avait infiltrés. Nous étions donc en route pour la Colonie. Ils nous avaient missionné pour extraire de quoi fabriquer un vaccin...

Oh trois fois rien... il fallait nous enfoncer dans le vieil hôpital blindé de "lucioles" et gardé par des tonnes d'infestés et trouver la cellule primordiale pour y extraire de l'éther natif et le ramener à l'avant-poste en espérant qu'ils auraient assez de temps pour fabriquer le vaccin.

Mais c'était ça nos vies à présent. Survivre à nos besoins naturels. Survivre aux Stups. Survivre aux infestés. Rester discrets et suffisamment organisés pour réussir à déjouer les attaques des colonies...

Bon allez, assez perdu de temps à écrire dans ce fichu journal. Enfin, j'imagine que ça fait du bien de vider son sac. C'est ce que me disait ma frangine. La pauvre, elle avait beau être sage-femme, elle n'avait pas les dons des Erudits pour autant...

- Beranger NATHAN, Bras itinérant, juin 2143

Medical-Fantasy est un univers basé sur un évènement majeur : la Grande Fracture, où deux dimensions aux lois naturelles différentes se sont mélangées, et avec l'apparition d'une espèce de parasites adaptatifs très dangereux : les Stups.

L'histoire raconte la survie de groupes de survivants en proie aux difficultés liées à la survie élémentaire, au développement d'un groupe évolué et aux missions liées au combat spécifique contre les Stups et leurs larbins, les infestés.

L'aspect médical se retrouve dans l'emploi privilégié de matériel et de talents spécifiques liés à la nature même des infestés et des Stups, à la fois danger mortel et source de substances thérapeutiques et évolutives.

Des aspects de gestion seront également mis en place avec une possibilité de gestion de base avancée.

L'ensemble de l'univers permet autant de gérer une histoire unique que de créer une campagne avec la création d'un groupe de résistants et l'amélioration d'une base au fil des sessions de jeu.

Le système de jeu est très libre avec une tendance narrativiste très grande où le MJ occupe une place centrale dans la résolution des défis. MJ et PJ sont invités conjointement à participer à la construction de l'histoire.

Maériel requis : 1 D100. Fonctionnement en système de pourcentage avec un système de bonus. D'autres dès peuvent être requis en cas de campagne, notamment pour la construction de la base.

Cette fiche a été rédigée le 17 avril 2016.  Dernière mise à jour le 3 mai 2016.

Mots des auteurs

Aucun mot de l'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Commentaires

Aucun commentaire sur ce jeu pour le moment.