Contenu | Menu | Recherche

When you shoot, shoot. Don't talk !

1%

Par Eilléa Femelle

Rubrique : Interviews
Date : 25 juin 2014

Lors des Chimériades 2014, Steve Goffaux venait présenter son jeu de rôle 1%. L’occasion pour le Grog de lui poser quelques questions sur cette plongée dans l’univers des bikers.

Quel est le pitch de 1% ?
C’est assez simple, une bande de mecs bien burnés, des bécanes customisées, un business illégal à protéger ou à étoffer et c’est parti…

Peux-tu nous présenter l’univers ?
L’univers de 1% est un univers contemporain sans surnaturel ni paranormal mais il n’en demeure pas moins un univers attrayant et original. Les intrigues criminelles sont légion et les accords de ce jour seront peut-être les trahisons de demain. Tout ce qui concerne la criminalité a été modifié, autant les mafias que les cartels ou encore les streetgangs et bien entendu les MotorClubs. Dans 1%, on joue dans de « vraies » villes sur de « vraies » rues… et les outils d’imagerie satellite mis à dispositions sont très pratiques.

Quel type de système de jeu sera proposé ?
La création de personnage se fait grâce à une distribution de points entre cinq caractéristiques et une autre distribution concernant les compétences. Ensuite, il est possible de prendre des avantages et inconvénients appelés « Freins » et « Moteurs » permettant de personnaliser d’autant plus le personnage. Il n’y a donc pas de classe de personnages et il est ainsi possible de jouer à peu près tout. Concernant la création, il y a évidemment la création de la bécane qui peut se réaliser par l’intermédiaire d’une photo trouvée sur le net ou directement en appliquant les customs souhaités. La moto ainsi créée aura quatre caractéristiques permettant de différencier les engins.

Le système de base qui découle de ces créations est assez simple, Caractéristique + Compétence + 1D10 et il faut atteindre un seuil de difficulté estimé par le MJ. Il existe aussi un système de courses et courses-poursuites sur le principe du pari. Il est demandé au joueur de parier sur sa prouesse de pilotage avant de lancer son dé. Si le pari est réussi, le joueur prend un avantage conséquent, à l’inverse, s’il a été présomptueux, c’est une chute qu’il risque, et on connaît les ravages qu’une chute peut engendrer… Ce système de course permet de mettre en avant le côté no limit que les bikers ont dans leur vie mais également à celui qui n’a pas la meilleure bécane de prendre de l’avance par son audace au pilotage…

Le système de combat permet d’utiliser tout et n’importe quoi pour frapper ses adversaires, il suffit d’estimer la taille et la matière de l’objet en question afin de connaître les dégâts de celui-ci. Une dernière chose : vu que c’est un jeu à testostérone, il n’y a pas de jet de corones ou courage, le joueur est totalement libre de ses actions... Il en subira juste les conséquences…

Le catalogue de quel éditeur 1% est-il amené à rejoindre ?
Quand j’ai commencé à parler de 1%, tous les connaisseurs m’ont dit : « Ça c’est pour Laurent » ou « Je verrais bien le jeu chez Pulp… » Donc, 1% devait être édité par Pulp Fever mais passe sous le giron de Game Fu de Laurent Rambour. Game Fu va limiter sa production de jeux de rôle à quelques titres forts avec du suivi dont 1%. La politique actuelle de Game Fu mise beaucoup sur le titre 1%.

Un format de publication est-il déjà envisagé ?
En toute logique, le livre devrait être édité en format A4.

Actuellement, quel est l’état d’avancement du projet ?
J’ai fini l’écriture totale du livre de base et j’ai quelques scénarios d’avance pour des publications via le net ou peut-être dans certains magazines. J’ai fait une petite pause et je m’attaque maintenant à l’écriture d’une longue campagne qui débute avec un petit MotorClub non criminalisé et qui devrait se finir dans les hautes sphères criminelles.

Une ligne éditoriale a-t-elle déjà été pensée ? Des suppléments sont-ils prévus pour proposer une gamme 1% ?
Dans un premier temps, le livre de base, un écran, un recueil de scénarios et la campagne. Sans être un jeu à timeline, l’univers est actuellement dans un moment charnière, des MotorClubs veulent reprendre une place de leadership perdue, des territoires doivent être reconquis, etc. Il se peut qu’un supplément de contexte voie le jour…

Liens pour suivre l’actualité de 1% :
Alors, pour l’actu, le mieux c’est la page Facebook avec pas mal de photos mais aussi et surtout, les conventions où 1% est présent. Il existe aussi le site internet  qui est plus formel et statique. Et prochainement, le site de l’éditeur Game Fu.