Contenu | Menu | Recherche

La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur (O. Wilde)

Andrew 'Hobbit' Simmons

Illustrateur

Identité

Biographie

Je suis né à Reigate (Angleterre) en 1963, c'est là où j'ai grandi, et je demeure actuellement dans le Comté de Surrey. J'ai toujours été de nature artistique, mais à l'école je n'ai jamais étudié le dessin ou aimé la manière dont il était présenté, comme une série d'exercices fastidieux. Je n'aimais pas dessiner juste une orange ou un chiffon en boule, mais, au lieu de ça, je préférais faire des croquis de châteaux fantastiques et de paysages imaginaires.

A l'âge de quinze ans, peu après que mon mère soit mort, j'ai appris à jouer de la guitare électrique. J'aimais encore faire un croquis bizarre au crayon çà et là mais la musique prit possession de ma vie les quinze années suivantes. Pendant ces années j'ai eu un peu de succès professionnel dans un groupe de rock vers la fin des années 80 et au début des années 90 j'ai sorti quelques albums de musique instrumentale en boutique, en bref de la musique à thème et des jingles de publicité pour la télévision et la radio. Ce n'est pas avant le début de mes trente ans que j'ai redécouvert ma passion ensommeillée pour le dessin. En 1994 j'ai commencé à apprendre les médias traditionnels et j'ai étudié le dessin à l'huile de portraits et paysages.

Mes oeuvres préférées sont celles du style des peintres romantiques anglais et j'ai étudié de près les oeuvres classiques de John Constable et Joseph Mallord William Turner. J'ai toujours préféré les paysages, et, en retour, l'étude du paysage m'a aidé à saisir la maîtrise de la lumière et du contraste, qui m'a aidé à atteindre un certain niveau de réalisme dans mes dessins.

Et puis, en 1997, j'ai découvert le dessin numérique. J'ai commencé avec Bryce 3d et j'ai été immédiatement mordu. Au début je ne pensais pas qu'un PC deviendrait ma toile quotidienne, mais je le voyais plus comme une aide à mes peintures, vu que la création de paysages de fantasy ou réalistes étaient à présent si faciles à faire. Comme les ordinateurs se développèrent, et que de plus en plus de matériel et de programmes devinrent disponibles, je mis mes toiles et l'huile de côté pour apprendre et étudier sérieusement le dessin numérique.

Aujourd'hui j'utilise trois principaux programmes : Bryce pour la création de scènes, Poser pour le modelage de personnages, et Photoshop en conjonction avec une tablette graphique pour le détail ultérieur des dessins. Cependant, la plupart de mes images, thèmes et personnages commencent comme croquis au crayon. J'aime créer la scène et travailler la composition avant de mettre l'idée dans l'ordinateur.

Je commence en travaillant les personnages et les poses en utilisant Poser. Les personnages sont exportés au format wavefront (comme objet), puis importés et les textures sont ajoutées avec Bryce. Le reste de la scène est ensuite construite et étoffée dans Bryce. De là je prends l'image étoffée dans Photoshop pour fignoler. J'aime rajouter des détails à l'aide d'une tablette graphique comme les cheveux, la peau, les habits et le feuillage, en me concentrant essentiellement sur les points de convergence de l'image. Faire des petits détails en 3d demande énormément de ressources du système informatique, mais je trouve plus de plaisir à faire les détails que dans le modelage, bien que j'étudie les techniques pour ce dernier. Je passe aussi beaucoup de temps à ajuster l'équilibre des couleurs et de la lumière jusqu'à ce que je sois satisfait de la composition dans son ensemble.

La plupart de mes images sont réalisées en quelques jours, vu que j'aime travailler vite alors que les idées fusent. En dehors des inévitables crashs d'ordinateur, pour moi le dessin numérique libère mon esprit créatif d'une manière que je n'avais jamais imaginée.

Traduit (octobre 2008) d'après le site de l'auteur, avec son aimable autorisation.

Pour en savoir plus :
http://www.renderosity.com/news.php?viewStory=382
http://www.renderosity.com/news.php?viewStory=5934

Ouvrages Professionnels

Illustrateur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Deliria
première édition
janvier 2003DeliriaLaughing Pan Productions
Goblin Markets
première édition
septembre 2011DeliriaQuiet Thunder Productions

Cette bio a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.