Contenu | Menu | Recherche

Peur et Ignorance !

Erebus, City of Shadows

.

Références

  • Gamme : Wushu
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Bayn.org
  • Langue : anglais
  • Date de publication : décembre 2003
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Fascicule de 96 pages.

Description

Erebus est un univers pour Wushu, créé par Daniel Bayn, auteur du jeu. C'est un univers mêlant sorcellerie, lycanthropes, arts martiaux et armes à feu, dans un autre monde que notre terre.

Après les pages de titre et une table des matières, on embraye sur "A Visitor's Guide to the City of Shadows", une présentation du monde. Fondé par les Naga, Erebus est un port tropical où transite le commerce entre trois civilisations. L'empire de la Couronne est une monarchie associée à une église puissante, l'Ordre de la Mite est un pays sous le joug d'un ordre monastique, et la Concorde des Vagabonds est un archipel peuplé de nomades. En dehors de ces nations, le reste du continent est un désert très inhospitalier.

La composition du conseil d'Erebus est ensuite détaillée et commentée : un Naga, la prêtresse d'un culte hédoniste, un représentant de la Couronne, la maîtresse de la guide des magiciens, le responsable d'un ordre puritain et un maître-forgeron oriental.

Le reste du chapitre résume d'autres particularités de cet univers, en commençant par les différents types de pouvoirs de ce monde. La magie d'Erebus se divise en trois spécialités : illusionnisme (Legedemain), manipulation (mesmerism), et augure. Les moines de l'Ordre de la Mite savent détacher leur conscience de leur corps, et celle-ci peut effectuer des actions physiques. L'empire de la Couronne pratique l'alchimie en utilisant comme catalyseur la Pierre Philosophale, une substance rare. Il existe d'autres formes de magie plus mystérieuses ...

Les changeformes (Skinwalkers), qui ont une forme animale, sont ensuite détaillés. On commence par les plus commun : les Naga fanatiques et les sauvages Lycanthropes. On discute également de types plus rares, comme les Mer basés sur des animaux aquatiques, les Guar (jaguars) de la jungle d'Erebus, et les Tengu (corbeaux) orientaux.

Le chapitre s'achève par une discussion sur les intrigues secrètes et les prédateurs nocturnes d'Erebus.

"Crucible of the World" est consacré à la description géographique détaillée de la cité d'Erebus et de ses environs, en une douzaine de pages présentées comme le rapport des services de renseignements de la Couronne.

"Excerpts from the Journal of Natural Philosophy" présente plusieurs essais sur différents sujets :
- "Ereban Magic : a Philosophical Explanation" détaille les théories derrière les trois formes de magie d'Erebus, et émet des hypothèses sur les autres formes de magie, y compris la Sorcellerie, ou Magie Noire.
- "Natural Philosophy, Demystified for the Layperson" présente la philosophie de l'alchimie, se basant sur la Loi de l'Intropie qui postule que la nature tend vers l'ordre.
- "The Vigilanti : Knights of Anarchy" discute de l'ordre des Vigilanti, les moines-guerriers de la Concorde des Vagabonds. Ceux-ci ont développé à l'extrême les arts de la Vigilance et de la Guerre.
- "Skinwalking : a Treatise on the Soul & Human Transmorphism" discute des différents types de changeformes. Il émet des hypothèses sur la nature de cet état, et de son éventuelle transmission, basées sur la coexistence de deux âmes dans la même personne.
- "On Ereban Demographics & Social Organization" présente les différents peuples de la ville d'Erebus. Les Erebans sont les habitants originaires de la jungle, très grands à la peau grise. Les Vagabonds sont des nomades vivant sur des bateaux, à la peau bronzée et aux cheveux blonds décolorés. Les Orientaux, normalement confinés dans leur pays, peuvent être de deux types : les Intouchables (Outcasts) ont choisi d'avoir des contacts avec des étrangers pour des raisons commerciales, alors que les Exilés ont été chassés de l'Ordre. Les Occidentaux sont originaires de l'empire de la Couronne. Le chapitre traite également des Changeformes, tel les Nagas, qui peuvent être considérés comme un peuple à part. En conclusion, l'auteur discute des métis, notamment dans le cas des changeformes.

"Strength in Numbers" présente les différents cultes d'Erebus, présentés sous une forme standardisée : description générale, discussion de leur foi, avantages (boons), désavantages (anathema), histoire, alliés et ennemis. Le culte du Serpent se confond avec le peuple des Nagas, et contrôle la production et le trafic de tous types de drogues. Les Purificateurs sont obsédés par la perfection et la pureté, alors que Le Culte de l'Extase (Cult of Bliss) regroupe des hédonistes militants. Les Passeurs (Ferrymen) forment la guilde des bateliers, qui ont des liens très forts entre eux. l'Héritage des Déchus est un groupe de rebelles contre la Couronne. L'Eglise de la Chair et de l'Esprit est une fraternité de médecins alchimistes. Les Hommes-Léopards sont des sorciers vénérant les Guars et utilisant la magie noire. La Fraternité de la Cendre est un groupe d'indigène d'Erebus, souhaitant en chasser les Nagas comme les autres étrangers.

N'oublions pas qu'Erebus est un supplément pour Wushu : "Blazing Action" est le chapitre consacré à la bagarre. Le chapitre commence à parler du racket, une pratique commune envers les commerçants de la ville. Les Prédateurs Urbains sont ensuite abordés : ce sont des justiciers au code d'honneur strict, mais très violents. Les Danseurs Sanguins, quant à eux, sont des duellistes-gladiateurs, ne combattant que pour offrir de beaux spectacles.

Les techniques de combat sont ensuite abordées, en commençant par les différents styles d'arts martiaux : Voie de la Vipère visant à paralyser l'adversaire ou le mettre KO, Voie du Tigre très brutale, Voie de la Tortue très défensive, Voie du Renard axée sur l'esquive, Voie du Singe qui cherche à retourner une attaque contre l'attaquant, et Voie du Flingue qui vise à éviter les tirs. La fin du chapitre décrit plusieurs armes et armures.

"Dark Intrigue" est un court chapitre de 4 pages, qui donne au MJ des idées pour concevoir des conspirations et complots, en utilisant la métaphore du jeu d'échec. Le chapitre suivant est consacré au jeu en grandeur-nature. Quatre synopsis de scenarii sont fournis, après quelques conseils généraux.

Jusque là, le livre ne contenait aucune règles, celles-ci sont dans le chapitre "Running the Game" : usage des 3 spécialités magiques d'Erebus, secrets des Changeformes, fonctionnement des Vigilanti, avantages et désavantages des Cultes.

"Creating Characters" se penche en particulier sur la création de personnage, sous forme de conseils. La fin du chapitre décrit 13 archétypes de personnages, avec leurs traits et leur équipement : pistolero, philosophe, jeune noble, exilé, vagabond, vigilantus, prédateur urbain, danseur sanguin, mage contrebandier (rage mage), mage policier (cage mage), mage artiste (stage mage), escroc (silver tongue) et journaliste du journal Herald.

Le livre se termine par la "Creative Commons Copyright Licence" qui autorise la libre production et commercialisation de suppléments dérivés de cet univers. Le livre présente deux versions de cette licence : une version "human-readable" de dix lignes, et une version "lawyer-readable" de deux pages très denses.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.