Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, et plus si affinités

Wicked Lies & Alibis

Références

Thème(s) : Contemporain

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 0
  • Moyenne des critiques : 0

Description

Wicked Lies & Alibis est un jeu permettant de revivre les romans policiers classiques tels qu'écrits par Agatha Christie et consorts. Il ne s'agit pas d'enquêtes de voisinage, mais de déterminer parmi un petit nombre de suspects qui a tué, dans un décor années Art Déco (fin des années 20 et début des années 30). Le jeu, prévu pour 4 à 6 joueurs en plus du MJ, ne nécessite que peu ou pas de préparation et est prévu pour qu'une partie puisse être jouée dans la soirée.

La création des personnages passe par la distribution de cartes. Chaque joueur reçoit du MJ trois cartes Occupation, 2 cartes Circonstances, 2 cartes Réputation et une carte Motif. Celles-ci décrivent la profession ou le mode de vie du personnage (industriel, professeur, jardinier, acteur, gouvernante, etc.), un secret que le personnage préférerait conserver (ruiné, passé criminel, mariage secret, etc.) un trait de caractère pour lequel il est connu (ambitieux, vindicatif, obsédé par les détails, etc.) et la motivation qu'il aurait pour tuer la victime (appât du gain, vengeance, protéger quelqu'un, etc.). Le joueur sélectionne une seule de chaque carte, qu'il peut interpréter de manière très large. Chaque joueur dispose également d'une carte Connexion qu'il utilise pour définir un lien avec un des autres personnages de la partie. Une connexion entre deux personnages permet aux joueurs de prendre connaissance des cartes Motif et Circonstances de l'autre.

La partie se déroule en deux phases.

Dans la première, chaque joueur, interrogé par le MJ, décrit d'abord comment il se prépare pour un événement mondain auquel il va participer, établissant ainsi à l'attention des autres joueurs un portrait de son personnage. Puis se déroule l'événement en question où tous les joueurs interagissent, le MJ jouant le rôle de la future victime. C'est durant cette phase que sont établies les connexions entre les personnages. Cette phase se termine par l'annonce du meurtre.

La deuxième phase, située un peu plus tard, commence alors avec les suspects réunis par la police et par le Grand Détective qui traditionnellement aide celle-ci (rôle tenu par le MJ). Celui-ci (qui est supposé avoir déterminé qui est le coupable) interroge les différents suspects tour à tour. Chacun des suspects peut alors, afin de détourner les soupçons de lui-même, tenter d'incriminer l'un des autres personnages en racontant une scène qui s'est déroulé lors de l'événement mondain ou avant, les autres personnages pouvant intervenir. Une scène racontée ainsi en flashback est considérée comme s'étant effectivement produite, même si le témoignage peut être biaisé ou incomplet. Au début de chacun des quatre tours de table pour les flashbacks, les joueurs tirent chacun 3 cartes Accusation ("l'accusé a été vu avec l'arme du crime", "l'accusé a été vu se débarrassant de quelque chose après le meurtre", etc.), et les joueurs peuvent alors les utiliser pour désigner l'un des autres comme coupable. A la fin de la partie, le Grand détective désigne alors comme coupable celui qui a reçu le plus de cartes Accusation. Il doit alors confesser son crime. Puis un dernier tour de table permet à tous les autres suspects de donner un dernier avis sur ce qu'il y a eu réellement entre lui et la victime.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Wicked Lies & Alibis
première édition
Livre de baseavril 2015Imaginary Empire GamesPapier et Electronique

Cette fiche a été rédigée le 7 août 2016.  Dernière mise à jour le 7 août 2016.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...