Contenu | Menu | Recherche

L'Ordinateur est votre ami

Vaesen

.

Références

  • Gamme : Vaesen / Nordiska Väsen
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Fria Ligan AB
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juillet 2020
  • EAN/ISBN : 978-91-89143-92-0
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 232 pages en couleurs.

Description

Le livre de base de Vaesen s'ouvre sur les crédits et le sommaire et une préface de l'illustrateur, dont un ouvrage consacré au folklore suédois a servi de base à la conception du jeu. Puis une Introduction (Inledning, 12 pages) vient présenter le jeu de rôle, le concept du présent jeu et les bases des mécaniques du jeu.

Les premiers chapitres sont consacrés aux personnages que vont incarner les joueurs.

Your Player Character (Din Rollperson, 20 pages) explique ensuite comment créer les personnages, le détail des caractéristiques (attributs, compétences, etc.) et des ajouts divers (relations entre les personnages, sombre secret, ressources, etc.), pour présenter finalement sur une page chacun, une dizaine d'archétypes de personnages avec pour chacun des suggestions de nom, de motivation, de secret, etc. (médecin, écrivain, soldat, détective privé, chasseur, occultiste, prêtre, érudit, serviteur, vagabond). Les compétences sont l'objet du chapitre suivant, Skills (Färdigheter, 12 pages), avec les règles qui les gèrent, notamment concernant les tests d'action, puis les descriptions des douze compétences proposées dans le jeu avec la façon dont elles s'appliquent (Agilité, Combat rapproché, Force, Médecine, combat à distance, Discrétion, Investigation, Éducation, Vigilance, Inspiration, Manipulation, Observation). Enfin les Talents (Talanger, 8 pages) sont abordés avec les descriptions d'une trentaine de Talents spécifiques à chaque archétype (le premier Talent du personnage est à prendre dans ces listes, mais il n'y a pas de restriction pour les suivants) et vingt-quatre Talents génériques ouverts à tous.

Le chapitre suivant, Conflict and Injuries (Konflikt Och Skador, 22 pages), est consacré à l'application du système aux conflits (sur 5 pages) et les conséquences de ceux-ci, les blessures et leurs effets à court et long terme (5 pages), puis les règles concernant la peur et diverses sources de dommages comme les explosions, le feu,... (3 pages), et enfin les règles pour la guérison des blessures (2 pages). Les dernières pages du chapitre sont consacrées aux équipements avec notammentdes listes de prix.

The Society And The Headquarters (Sällskapet Och Högkvarteret, 18 pages) s'attache ensuite à l'histoire de celle-ci depuis sa création au XVIe siècle. Il aborde le schisme avec certains de ses membres aux convictions trop différentes quant à la façon de mener ce combat, jusqu'à sa quasi destruction à la fin du XVIIIe siècle. Puis vient sa reformation avec les personnages au XIXe, son organisation, et son quartier général. La deuxième moitié du chapitre est consacrée à la gestion en campagne de la Société avec notamment les diverses ressources du château que les personnages peuvent remettre en fonction grâce à leurs points d'expérience.

The Mythic North and Upsala (Det Mytiska Norden Och Upsala, 14 pages) survole ensuite la vie au XIXe siècle en Suède, les principales villes du pays, avant de se concentrer sur la description d'Upsala, ville où se situe le château servant de quartier général à la Société.

Vaesen (Väsen, 60 pages) présente les antagonistes auxquels vont être confrontés les personnages, avec pour chacun une illustration, un jeu de caractéristiques, ses pouvoirs et ses niveaux en combat, et enfin le rituel qui permet de s'en débarrasser et quelques exemples de conflits avec ces créatures. Le chapitre présente ainsi, sur 2 pages pour chacun, vingt-et-un types de créatures classiques (trolls, géants, fantômes, sirènes, loup-garou...) ou plus spécifiques (Vaettir, Nisse, Myling...). Le chapitre présente également les règles de gestion des Vaesen, avec notamment leurs pouvoirs magiques (12 pages), la gestion des PNJ (2 pages) et des guides pour créer de nouveaux Vaesen issus d'autres cultures.

The Mystery (Mysteriet, 26 pages) aborde ensuite la création des scénarios (appelés Mystères), avec des explications des éléments intervenant dans la constitution d'un Mystère, comment les générer (avec des exemples ou guides en encadrés) et comment organiser l'histoire dans son ensemble. Une série de tables de génération aléatoire vient en appoint éventuel pour aider le MJ sur l'un ou l'autre point. Enfin quelques conseils plus généraux de maîtrise sont proposés pour terminer le chapitre.

The Dance Of Dreams (Drömmarnas Dans, 18 pages) est un scénario se déroulant autour d'une auberge au sud d'Upsala, sur laquelle un contact de la Société attire son attention. Les personnages vont devoir démêler les secrets de cette auberge pour éviter des morts (dont possiblement les leurs).

Une annexe (Background Tables, 16 pages) proposa enfin une série de tables dans lesquelles les joueurs peuvent choisir ou tirer des éléments pour définir le passé de leurs personnages, en fonction notamment de l'origine sociale de ceux-ci.

L'ouvrage se termine avec une fiche de personnage, une fiche de suivi du quartier général de la Société et un index (3 pages pour le tout).

Les pages de garde arrière comportent la liste des souscripteurs de l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée le 31 décembre 2020.  Dernière mise à jour le 31 août 2021.

Critiques

CCCP  

Avec Vaesen, j'ai pu retrouver l’enquête occulte classique. J'ai eu l'impression de retrouver une version modernisée (et scandinave) de Maléfices. Vaesen est un jeu beaucoup plus dynamique qui ne repose pas uniquement sur les talents de conteur du MJ.

Il permet en effet aux joueurs d'incarner des personnages plus marqués, plus impliqués dans l'intrigue. Le jeu donne un cadre solide pour que les PJ partent à la chasse aux Vaesen.

Au niveau des points forts :

  • un cadre solide pour envoyer les PJ à l'aventure
  • une façon de structurer les mystères (scénarios), qui facilite grandement leur écriture
  • une mécanique dynamique, qui propose des choses
  • des illustrations et un bestiaire de qualités

Au niveau des petits regrets : 

  • le bestiaire, plus on en a, plus on en veut, et plus de créatures, plus de détails
  • le manque de propositions de jeu pour les compétences d'enquête, manque d'autant plus cruel que celles-ci se ressemblent beaucoup
  • des archétypes un peu fades, les pistes pour jouer (motivations, trauma, et sombres secrets) sont très bonnes, mais le reste est un peu plan-plan 

Donc c'est mon coup de cœur du moment.

Critique écrite en janvier 2021.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :