Contenu | Menu | Recherche

Pour ceux qui kiffent grave le jdr.

Teenagers From Outer Space

.

Références

  • Gamme : Teenagers From Outer Space
  • Version : troisième édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : R. Talsorian Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1997
  • EAN/ISBN : 0-937279-99-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 128 pages.

Description

Troisième édition des règles de TFOS. En dehors des chapitres classiques (création d'un Teenager -"Ce n'est pas difficile, vos parents y sont bien arrivés. Et ils ne font même pas de jeu de rôle !"-, règles de simulation, les décisions à prendre par le MJ et des conseils pour mener un jeu humoristique). Une description de lieux et personnages standards (le lycée, le principal, la cantine, le bar du coin, les agents des services de contrôles des ET -les Hommes en Noir-, etc.) sert d'accueil à des discussions succintes sur la façon de les utiliser. Un scénario solo de Greg Costikyan ("Here we are at Pismo Beach with all the clams we can eat") permet de s'acclimater aux mécaniques du jeu. Un scénario d'introduction ("The Luststone", centré autour d'une course à la poursuite de la "Luststone" qui permettra à son vainqueur d'obtenir la main d'une Princesse ET trognonne) sert de préliminaire à un chapitre montrant comment créer ses propres scénarios (avec l'exemple de "Killer Koalas from the Zombie System"), et comment écrire des "long-métrages TFOS".

Le "Guide d'épisodes" de la première saison de TFOS (20 situations de départ à développer en scénarios) termine le texte. Des pages à photocopier et découper pour fournir l'argent de poche des teenagers et les billets de votes (pour les dommages et l'expérience) termine l'ouvrage. En dehors du changement de scénario d'introduction et du "solo" permettant de découvrir le système, les seuls changements entre cette édition et la première consiste en quelques modifications de titres de chapitre, une phrase d'ambiance ici et là, des personnages exemple différents et quelques références à des comiques ou films plus contemporains ("Jim Carrey, Tim Allen, Robin Williams et Jerry Seinfeld" remplacent "Steve Martin, Bill Cosby, Robin Williams et Eddie Murphy", par exemple). La tonalité générale des illustrations dénote une influence manga nettement plus importante que dans les précédentes éditions.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Munin  

Dans la catégorie des "jeux pour l'apéritif", TFOS est une référence. Rien qu'à la lecture, on a de quoi bien rigoler. La création des personnages vaut son pesant de cacahuètes, avec des compétences comme "avoir l'air cool en toutes circonstances", "copier sur le voisin", ou "porter des lunettes de soleil la nuit". Et les scénarios ! Sortir la fille du proviseur un soir (sans y toucher !), commander des pizzas, empêcher une guerre intergalactique... Il y a vraiment de quoi s'amuser. Un jeu à essayer pour changer.

Deux-Têtes  

Bon, la troisième édition est à peu près identique aux deux premières, à part les illustrations, le style manga remplaçant le style cartoon.

Sinon, c'est toujours hilarant, bourré d'idées débiles et géniales ("Ok, Bob l'étudiant Erasmus de la Planète Vega est tombé de 10 étages. Votons pour savoir combien il s'est pris de dégâts !"), et curieusement, c'est très jouable, avec de nombreuses idées de scénarios, des conseils en tout genre et des synopsis pour une campagne complète.

TFoS est très bien comme jeu apéro, ou comme jeu d'initiation. Et avec la pléthore de séries pour ados et de teens-movies, il y a de quoi faire niveau inspirations. Qui veut se faire un remake de Glee avec des aliens dedans ?

Critique écrite en juin 2012.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques