Contenu | Menu | Recherche

La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur (O. Wilde)

Marque de la Bête (La)

.

Références

  • Gamme : Symbaroum
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : AKA Games
  • Langue : français
  • Date de publication : décembre 2016
  • EAN/ISBN : 978-23-70700-37-7
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 28 pages en couleurs.

Description

La Marque de la Bête (Vilddjurets märke) est le second volet de la Chronique de la Couronne de Cuivre (Kopparkronan) entamée avec le scénario d’introduction La Terre Promise issu du livre de base et se poursuivant avec le Tombeau des Rêves. L’aventure peut pourtant aussi être jouée tout à fait indépendamment des deux autres. Ce court scénario consiste en une enquête autour de meurtres particulièrement horribles perpétrés à Fort Chardon.

Après une page de garde, table des matière et crédits, une Introduction (4 pages) donne les grandes lignes de l’intrigue à l’attention du Meneur de Jeu. Puis dans le Dilemme de Maître Vernam (6 pages), les PJ sont rapidement mis en présence d’une scène de crime sanglante et héritent des espoirs du défunt quant à la résolution de l’enquête.

Cette dernière prend place dans Sur les Traces de l’Écorcheur (6 pages) qui rassemble les diverses pistes que sont susceptibles de suivre les PJ. Le scénario trouve son dénouement dans La Volonté d’un Roi (6 pages) où les PJ sont confrontés à l’Écorcheur et à un puissant artefact.

Le supplément se termine sur 5 pages d’annexes comprenant un nouveau rituel, un élixir et un artefact liés au scénario ainsi que quatre reproductions pleine page des documents que peuvent découvrir les PJ.

Cette fiche a été rédigée le 10 février 2017.  Dernière mise à jour le 11 février 2017.

Critiques

Lotin  

La marque de la Bête, second* chapitre des chroniques de la Couronne de Cuivre.

*Ne vous y fiez pas, il y en trois chapitres en fait.

1.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Probablement pendant le financement participatif mais je ne me suis pas attardé sur les détails des petits livrets supplémentaires débloqués au fur et à mesure de l’avancée de l’opération.

2.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Le livret fait partie du pack auquel j’ai souscrit donc je n’ai pas eu à trop me poser la question.

3.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un scénario, cf plus haut (2).

4.) Vous avez trouvé quoi ?
Un petit livret de 28 pages à la couverture souple épaisse et glacée qui rend bien classieux. Pour faire original, l’illustration est encore une fois très réussie. Nous avons pour une fois une vision urbaine un peu embrumée, ça change et c’est tout aussi réussi. Est-elle un reflet de l’aventure proposée par Järnringen ?

Oui, en plein. Ce scénario prend place après les évènements de La Terre promise, l’introduction scénaristique du livre de base. Cependant, ne pas l’avoir joué n’est pas trop handicapant, les liens entre les trois scénarios sont assez légers. De plus, ils ont été rédigés après coup, on apprend ainsi des détails du scénario 1 dans le 2 et des détails du 2 dans le 3 (ou alors ensemble et les premiers expurgés de certains détails pour les simplifier ? mais ce n’est pas l’impression que ça donne).
Après une petite introduction qui explique comment introduire les personnages (des raisons qui ne sont guère convaincantes en fait et qui, à mon sens, mériteraient d’être travaillées en amont dès la création des personnages), le livret se découpe en trois chapitres pour se clore par les traditionnelles annexes (pouvoirs nouveaux, artefacts, cartes, aides de jeu).

Ce scénario reprend la fameuse expédition menée par Gorak et qui a abouti à la fouille du tombeau d’un roi de Symbar. Les membres de l’expédition meurent tous ou disparaissent (dont Belun et Ludo, deux pnj du scénario la Terre promise), certains corrompus. L’action prend place à Fort Chardon, pendant une série de meurtres. Un lettré, Maître Vernam, est persuadé que ces meurtres sont en lien avec cette expédition désastreuse, mais, comme par hasard, il se fait tuer. C’est là que les personnages entrent en jeu. C’est un scénario d’enquête urbaine pas très compliqué jouable en une soirée de quelques heures. L’aventure peut-être le prétexte pour faire découvrir Fort Chardon (et son maire Noirenuit), elle doit servir, à mon avis, à mettre les personnages en position de se faire confier des missions futures. Il faudra aussi que le maître de jeu commence à introduire de quoi lancer le troisième scénario de cette « campagne ». Le final pourra très mal tourner dès que le groupe entrera en contact avec la relique maudite, le crâne à la couronne.

Le contexte urbain change un peu et en bien. Si la toute première scène est totalement inutile (oui je n’aime pas ces scènes de rencontres au « hasard » de quelqu’un qui se révèle être un pnj important du scénario) et m’a un peu échaudé quant à la suite, le scénario s’avère au final de bonne facture. Un petit parti pris qui m’a fait plaisir à la lecture*, nous avons la présentation normale** d’un couple homosexuel de pnj, dont l’amour est un des axes principaux du scénario.

* même si en parler me désole, non pas que je veuille cacher le fait mais plutôt qu’il faille encore souligner ce genre de chose en 2017.
** c’est-à-dire sans ostentation, il n’est jamais dit qu’ils sont homosexuels, ils sont présentés comme n’importe quel couple hétéro, et ça fait du bien à lire.

5.) Allez-vous vous en servir ?
Oui très probablement, et, mis à part la première scène bidon, sans trop d’ajustements.

6.) En conseilleriez-vous l'achat ?
Je ne suis pas certain d’être en position de conseiller quiconque pour un achat de ce genre, je ne connais pas vos goûts après tout. À 15 euros, prix de vente conseillé, pour une trentaine de pages, c’est tout de même un peu cher à mon goût mais on a du tout couleur.

3/5 au lieu de 4 car pour moi, le gros scénario que forme les trois volets a été artificiellement coupé.

Critique écrite en mai 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :
  • Traductions :