Contenu | Menu | Recherche

Salut, et merci pour le jdr

StoryGame™

Références

Thème(s) : Générique

  • Ouvrages référencés : 3
  • Nombre de critiques : 0
  • Moyenne des critiques : 0

Description

Le StoryGame™ se veut un système générique où la narration et le rôle prennent la pas sur la simulation. Aussi appelé jeu de narration, il fait intervenir un metteur en scène qui propose un script ou canevas d'histoire à des acteurs. Chacun joue le rôle d'un personnage dans une fiction orale interactive, le metteur en scène gérant tous les autres figurants. C'est donc une forme de jeu de rôle sans fin déterminée, sans scénario linéaire, où la création d'histoire passe avant le réalisme. Le cadre peut être n'importe lequel, médiéval-fantastique, futuriste, contemporain ou autre, à la liberté du metteur en scène. Aucun n'est fourni dans les règles de base.

Le jeu est fourni gratuitement sous licence Creative Commons. Il peut être utilisé par n'importe qui, distribué et repris de multiples manières, sous condition : il ne doit pas être modifié ni utilisé à des fins commerciales, et chaque utilisation/diffusion du jeu doit intégrer la licence et reconnaître la paternité du jeu.

Ce système de jeu utilise deux dés à dix faces pour générer un pourcentage et apporter l'élément de chance dans la résolution des actions. Mais les pourcentages tirés servent moins à déterminer le résultat d'une tentative d'action que son impact sur le personnage lui-même. En effet, le joueur peut de lui-même aborder l'action en disant que ce sera une réussite ou un échec pour son personnage. Selon la valeur du trait ou de la connaissance approprié, le personnage disposera d'un certain nombre de succès et d'échecs. Un succès défié ("mal réussi") affaiblira le personnage mais sera réussi quand même, un échec normal l'affaiblira aussi, tandis qu'un échec transformé ("bien réussi") sera un succès et renforcera le personnage.

Chaque personnage est avant tout décrit par son nom, un rôle dans la vie, et une personnalité définie par trois adjectifs. Puis le joueur doit choisir son appartenance à l'une des six familles de personnage :

  • gens d'arme
  • gens de métier
  • gens d'argent
  • obscurs
  • gens de pouvoir
  • gens de foi

15 pourcentages sont ensuite tirés aléatoirement et serviront à étoffer le personnage. Chacun sera attribué une unique fois à diverses aptitudes, ce qui leur donnera une valeur notée de 1 (très faible) à 10 (parfait) :

  • 6 traits mentaux
  • 4 trais physiques
  • 3 connaissances premières (liées à la famille de personnage)
  • 2 connaissances secondaires

Des capacités liées aux traits physiques ou mentaux viennent également étoffer le personnage. De plus, chacun d'eux est défini par un "état de personnage" (EP) qui représente sa santé tant physique que mentale. Lorsque le personnage subit des échecs ou des succès défiés (mal réussis), son EP diminue, jusqu'à une éventuelle mort ou folie. A contrario, un échec transformé (réussi), du repos ou d'autres circonstances définies par le metteur en scène, peuvent faire remonter la valeur de l'EP.

Chaque valeur de trait ou de connaissance donne une répartition de base d'un total de dix succès et échecs. Une valeur de 1 confère 1 succès pour 9 échecs, une valeur de 2 donne 2 succès pour 8 échecs, etc. Chaque fois qu'un succès ou échec est réussi (tirage aléatoire inférieur au seuil) le succès ou l'échec est coché. Lorsque tous les succès et échecs de l'aptitude sont cochés, la valeur augmente de 1, jusqu'au maximum de 10. Un personnage ayant 10 à toutes ses aptitudes ne peut plus évoluer.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Jeu de Narration
première édition
Livre de basedécembre 2010Arkalance (L')Electronique
Storytelling Game
première édition
Livre de basedécembre 2010Arkalance (L')Electronique
Storytelling Game
première édition
Livre de basedécembre 2010Arkalance (L')Electronique

Cette fiche a été rédigée le 3 avril 2011.  Dernière mise à jour le 3 avril 2011.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...