Contenu | Menu | Recherche

War doesn't determine who's right, only who's left.

Guide de l'Empire (Le)

.

Références

  • Gamme : Star Wars D6
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Descartes Editeur
  • Langue : français
  • Date de publication : septembre 1990
  • EAN/ISBN : 2-904783-97-X
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 144 pages, dont 16 en quadrichromie sur papier glacé.

Description

Ce supplément pour la première édition de Star Wars n'est pas un guide exhaustif du maléfique Empire Galactique, mais se consacre à l'énorme machine de guerre impériale. Présenté comme le résultat d'une mission d'enquête Rebelle, il est divisé en douze chapitres. Plusieurs encarts donnent les caractéristiques techniques correspondant aux descriptions : PNJ, armes, vaisseaux... Plusieurs encadrés contiennent également de brèves fictions d'ambiance.

Après deux courtes sections introductives (Introduction et Prologue), le premier chapitre se consacre à une Présentation Générale de l'Empire, où on trouvera un résumé de la transition Ancienne République / Empire et un autre de la structure interne de l'Empire. Les caractéristiques des Gardes Impériaux et de l'Empereur s'y trouvent également.

Le COMPORN : le second chapitre détaille par le menu l'organisation interne du Comité pour la Préservation de l'Ordre Nouveau (COMPORN), une institution à mi-chemin entre le Parti unique et la police politique. Elle s'occupe également de contrôle politique (sur l'art par exemple) et d'endoctrinement, et fournit des troupes parfaitement endoctrinées (la CompForce) distinctes de la Marine et de l'Armée. La section de police politique s'appelle le BSI (Bureau de la Sécurité Impériale).

Les Renseignements Impériaux : grands rivaux du BSI, les agents des Renseignements Impériaux sont des espions au sens classique. Tout l'organigramme, le fonctionnement et les méthodes de ces "services" sont décrits dans ce chapitre.

À l'exception du dernier, tous les chapitres suivants sont dédiés aux diverses composantes de l'armée impériale.

  • Les Militaires : on trouve ici la description succincte des divers personnels et structures hiérarchiques de la Marine, de l'Armée et des troupes de choc, avec les caractéristiques des pilotes, canonniers, etc.
  • Vaisseaux de Guerre : patrouilleurs de système, croiseurs d'intervention, destroyers de tous types, sphères à torpilles, etc. tous ont droit à leurs dessins et caractéristiques. Seuls les chasseurs stellaires, déjà décrits dans le Guide, n'y sont pas mentionnés.
  • Armement expérimental : ce court chapitre présente quelques dispositifs militaires sortant de la norme, et pouvant réserver quelques surprises.
  • Véhicules terrestres : pendant du chapitre sur les vaisseaux de guerre, celui-ci détaille les véhicules d'assaut, les forteresses flottantes, les hovercrafts de reconnaissance, et d'autres encore.
  • Organisation d'un Groupe Sectoriel : ce long chapitre expose les divers modes d'organisation, déploiement, commandement, et les tactiques de l'Armée et de la Marine, depuis l'escadrille / compagnie jusqu'au Groupe Sectoriel.
  • Artillerie de Campagne : description de diverses armes "lourdes", destinées à être utilisées à l'encontre de villes, de destroyers stellaires, etc.
  • Armes de Soutien de l'Infanterie : plusieurs pièces d'artillerie transportables par l'infanterie.
  • Forces Militaires Spéciales : ce chapitre discute des missions des troupes de choc et présente deux unités impériales d'élite, les Marteaux de l'Enfer (unité d'assaut blindée) et l'escadre d'assaut Cimeterre, spécialisée dans les missions de bombardement.
  • Recrutement, Entraînement et Endoctrinement, le dernier chapitre, s'intéresse à l'instruction "idéologique" et à la formation des nouvelles recrues.

Les pages en quadrichromie qui parsèment l'ouvrage présentent tantôt des images d'ambiance (dont certaines tirées des films), tantôt donnent des informations comme la description des galons de la Marine et de l'Armée, les différentes armures des troupes de choc...

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

willmanx  

Ce supplément est tout simplement une référence de "l'univers étendu", comme on l'appelle chez les fans de star wars. Il contient de nombreux persos, vaisseaux et véhicules au surplus, mais selon les règles de la première édition bien sûr. L'avantage est qu'on le trouve sur les rayons soldés des boutiques de jdr ! Le détail apporté sur la description de l'Empire est tel que tous les (bons) auteurs de romans Star Wars s'y sont plongés. Avec lui on devient incollable sur le sujet, et c'est bien ce qu'on demande à un guide.

KCG  

C'est le pendant impérial du supplément sur l'alliance rebelle. Trés détaillé dans l'organisation de la machine de guerre impériale il n'apporte que peu d'innovation et on sent que les auteurs ont (un peu) voulu faire dans le volume plus que dans la qualité. Sinon quelques bonnes surprises comme les différentes sortes de destroyers (même celui de classe super qui fait tout de même 8 km de long !!!) ou les troupes d'élites.

Si vous êtes riches ou perfectionnistes (ou trés fan, c'est mon cas) il est bien. Rien d'indispensable, toutefois.

Casque Noir  

Voilà encore un ouvrage de belle qualité sorti par WEG. La lecture est agréable, les quelques illustrations couleur sont superbes et les autres simples mais réussies. Et on apprend pleins de secrets sur le truc le plus excitant imaginé ces cents dernières années: l'Empire!

Mais un Guide absolument définitif, je reste un peu sur ma faim. Certes, des tas d'infos sont passionnantes, que ce soit sur l'histoire de l'Empire ou sur la taille de ses destroyers. Mais il y a aussi du remplissage et je ne vois pas comment utiliser les diagrammes des échelons de corps d'armée dans mes parties. Le Guide de l'Empire laisse finalement l'impression de fourmiller de détails qu'on ne pourra jamais vraiment mettre en application.

Il en reste un ouvrage qu'on prend plaisir à lire, même en dehors du jeu, histoire de renforcer sa culture Star Wars.

Critique écrite en juillet 2011.

matreve  

Ah ! Le Guide de l’Empire, voilà un supplément avec des cojones, des vraies ! Il est de coutume de moquer le manichéisme de Star Wars avec ses héros bien naïfs dévoués à la cause du Bien et ses méchants vraiment trop méchants et juste bon à répandre le Mal partout. Tout bon fan de Star Wars sait bien que ces clichés sont là avant tout pour donner à l’épopée son ambiance larger than life qui a fait le bonheur de plusieurs générations. Ce guide ne pourra que renforcer ce clivage entre fanboys et détracteurs de la saga, et conforter chacun dans ses positions. Car on trouvera dedans une foule d’informations qui expliquent et détaillent pourquoi l’Empire - à l’instar d’Orangina Rouge - est si méchant ! Bien que restant très manichéen, ce Guide est pour moi une excellente source pour détailler la machine de guerre impitoyable mise en œuvre par Palpatine depuis son arrivée au pouvoir. Tout y est : les doctrines, les services de renseignement, la force de frappe militaire, même les organigrammes des services. Et tout est conforme à ce qu’on pouvait y attendre face à un régime militariste comme celui de l’Empire : des vaisseaux de 8 km de long, des uniformes de nazis, du matériel à profusion… Le Guide de l’Empire remplit parfaitement sa mission pour rendre l’ambiance d’un adversaire impitoyable qui se dresse face à vos joueurs.

Bon allez un bémol tout de même, sinon ça mériterait un 5 pour tout ça : parce qu’on est dans le plein manichéen, ça manque d’un soupçon de subtilité. C’est bien à lire, mais il y a du matériel et des services qui n’excitent pas plus les neurones que ça pour être introduit dans le jeu, faute de référence dans le film et d’un parti pris rédactionnel qui aurait gagné à être un peu moins descriptif / factuel. Donc bien que muni de cette précieuse source chaudement recommandée, il est à parier que vous reviendrez assez rapidement au bon vieux Destroyer Stellaire et au squad de Stormtroopers pour harceler vos Rebelles préférés.

 

Critique écrite en mai 2012.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :
  • Traductions :