Contenu | Menu | Recherche

L'imagination n'est fertile que lorsqu'elle est futile (V. Nabokov)

Rebellion Era Sourcebook

.

Références

  • Gamme : Star Wars d20
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Wizards of the Coast
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2001
  • EAN/ISBN : 0-7869-1837-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 160 pages en quadrichromie.

Description

Ce sourcebook est consacré à la période couverte par la première trilogie, soit les épisodes 4, 5 et 6 (La Guerre des Etoiles, l'Empire Contre-Attaque et le Retour du Jedi). Il se décompose en 5 chapitres, un par épisode et deux supplémentaires pour les inter-épisodes. De nombreux encarts livrent des caractéristiques de personnages ou de matériel, et les illustrations sont en grande partie des photos tirées des films. Il convient de noter que certaines informations ne sont pas issues des films, ni ne serait-ce que mentionnées dans ceux-ci.

Le tiers inférieur des pages est un encadré de couleur réservé au MJ et consacré à une campagne dans cette période. Cet encadré gonfle parfois pour occuper des pages entières, puis retourne en filigrane, accompagnant la lecture de l'ouvrage. La campagne est en fait un conglomérat d'aides de jeu, de scénarios, d'accroches d'aventures, de conseils et de PNJ. Conçue pour des PJ de niveau 1, ce sera au MJ de remplir la trame livrée ici.

Après une introduction de deux pages présentant l'ouvrage et le contexte, le livre s'ouvre sur "A New Hope", un chapitre de 50 pages consacré au premier épisode. Après une explication sur l'effondrement de la République et l'avènement d'un Ordre Nouveau sous la forme de l'Empire, on expose la naissance de la Rébellion dont les racines plongent dans l'oppression impériale. Avec des leaders inspirés comme Mon Mothma et Bail Organa, celle-ci ne fera que croître, entraînant avec le temps de nouveaux systèmes à s'élever contre l'Empire. De l'autre côté, on apprend la formation de la Marine Impériale à partir de l'ancienne force de sécurité planétaire de la république : un puissant corps d'armée qui fera trembler la galaxie. Sous le joug de la peur, les races non-humaines sont soumises au racisme et seuls les mondes de la bordure extérieure sont encore à l'abri de la dictature. Bien entendu, les décors et personnages du premier épisode seront présentés : Tatooine la planète des sables (plus amplement traitée dans Secrets of Tatooine), l'Etoile Noire, Obi-Wan Kenobi, le Tantine IV (le vaisseau spatial dans lequel la Princesse Leïa se fait capturer), les droïdes courants et leur statut...

La marine impériale bénéficie d'un traitement spécial, on nous livre différents profils type ainsi que trois corps d'arme particuliers : les troupes d'assaut, les troupes spatiales, et les commandos. On trouvera même plus loin des précisions sur l'étoile noire et son personnel ainsi que les destroyers impériaux. La Force est également un sujet privilégié, puisque les Jedi se font rares en ces temps troublés. La transformation d'Anakin Skywalker en Darth Vader fait partie des informations d'importance, mais le côté obscur n'a pas tout effacé. De rares lueurs d'espoir demeurent et le renouveau des chevaliers jedi, et en particulier Luke Skywalker ne seront pas laissés de coté. Enfin, les batailles spatiales et celle de Yavin en particulier sont également abordées, avec des précisions sur les pilotes et les fabriquant de vaisseaux des deux camps, ainsi que sur les conséquences de la fin de l'épisode 4, et les héros qui en ont émergé.

"A Dark Time" (28 pages) fait le lien entre l'épisode 4 et 5. C'est le bon moment pour faire le point sur la situation politique, et prendre un peu de recul sur les moyens de la rébellion : organisation, bases secrètes, acquisition de matériel... L'Empire quant à lui n'hésite pas à avoir recours aux chasseurs de primes pour accomplir ses noirs desseins. Le contrôle des médias (et en particulier HoloNet) est un des moyens de l'incroyable rouleau compresseur de la propagande impériale, qui n'empêche pas les dirigeants d'avoir également recours à un puissant service de renseignement pour mettre à jour les éléments séditieux. Divers éléments sont également présentés tels que le cimetière d'Alderaan, le secteur corporatiste, les mines d'épice de Kessel, l'expansion du côté obscur et même différentes personnalités : inventeur, agents impériaux et prophète du côté obscur.

"The Empire Strikes Back" (28 pages) concerne l'épisode 5, et commence tout naturellement comme celui-ci, par une petite ballade sur la planète glaciaire Hoth. Les différents intervenants de la bataille sont donc présentés, avec les forces en présence, la géographie et le matériel utilisé. Suite à cela, Boba Fett et ses camarades chasseurs de prime sont à l'honneur avant de céder la place à des informations plus confidentielles sur un projet pour la création de soldats artificiels destinés au combat contre la Rébellion. Bien entendu, les lieux visités dans cet épisode vous font l'honneur de la visite, à commencer par Dagobah et Bespin la cité dans les nuages. Les caractéristiques des héros de Yavin (Luke, Leïa et Han), déjà fournies au chapitre précédent, sont revues à la hausse dans cet épisode pour refléter leur progression.

"Shadows of the Empire" (16 page) est le trait d'union entre l'épisode 5 et 6. Le fil de l'histoire entre ces deux films est résumé, et les auteurs profitent de l'occasion pour introduire des informations inconnues pour les amateurs des films concernant les Bothans (une race manipulatrice et particulièrement adepte de l'espionnage), Coruscant, le siège du pouvoir impérial et le syndicat du crime "Black Sun" (8 pages).

"Return of the Jedi" (30 pages) traite de l'épisode 6 et débute naturellement avec le sauvetage de Han Solo des griffes de Jabba. Outre ce dernier et sa cour, c'est la flotte rebelle et les hommes la menant qui seront à l'honneur, ainsi que l'opposition impériale et la nouvelle arme secrète de l'empereur : l'étoile de la mort. Endor, la lune forestière, est amplement décrite et notamment ses habitants les ingénieux ewoks, les éclaireurs impériaux sur place et les héros de la bataille qui prendra place sur cette lune. C'est d'ailleurs l'occasion de constater que les profils de nos héros se sont encore bien améliorés puisque Luke Skywalker est désormais Fringer 2 / Jedi Guardian 7. De plus amples informations sont fournies sur le background des héros, mais surtout, on trouve les premiers indices sur ce qui les guette après l'épisode 6. En effet, une race belliqueuse, les Ssi-Ruu, sont une nouvelle menace pour la galaxie au moment où l'Alliance Rebelle a à peine eu le temps de former une nouvelle république, et où l'Empire n'a pas encore fini de s'effondrer.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 22 juillet 2009.

Critiques

cgone  

Tout d'abord je tiens à préciser que ce livre n'est pas le livre de la Rebellion, comme certains peuvent le penser. Il s'agit bien d'un ouvrage couvrant la période rebelle avec tous ce qui s'y rapporte. Ainsi les descriptions traitent autant de l'Empire que de la Rebellion. Le gros point fort de l'ouvrage est le nombres d'informations considérables traitée. On y apprend entre autre, la naissance de l'empire, de la rebellion, les périodes et personnages clés. Pour ceux-ci on retrouve d'ailleur pas mal de descriptions de personnages secondaires dans les films, ce qui permet de mieux comprendre le fonctionnement des différentes organisations. les différentes flottes, l'étoile noire etc...

De même les auteurs ont inclus des personnages tirés des romans se déroulant dans la période (on y retrouve ainsi avec plaisir le prince Xizor) sans oublier quelques chasseurs de primes tels IG-88, des pilote de TIE et de X-Wing etc... Tout ceci permet d'avoir les évènements dans leur ordre chronologique, avec un solide backgound, bien expliqué. Quelques croquis des plans de différents lieux rebelle ou impériaux... On prend les informations existantes et on les transforme habilement en adaptation jeu de role. On apprécie aussi les amorces de scénarios associés à chaque description, en bas de page, qui permettra de faire une campagne en parralèlle de ces évènenements. Et bien sur on retrouve les personnages principaux à plusieurs reprises, permettant de suivre leur évolutions.

Un ouvrage qui satisfera tous les fans de la trilogie initiale.

willmanx  

Je pensais qu'un supplément traitant d'une ère de jeu allait offrir un catalogue encyclopédique à la manières des "guides de la trilogie" de la version D6 de Star Wars. Et bien non.

En un sens je suis déçu de ne pas retrouver toutes les caractéristiques d20 des éléments contenus dans les films et les sources de l'univers étendu traitant cette période. Mais les auteurs ont fait un choix et ont dynamisé la lecture en l'enrichissant d'anecdotes, de campagnes, avec une bande en bas de page toujours pleine d'informations pour les maîtres de jeu, etc.

De plus, la qualité de l'objet est séduisante : papier glacé, tout en couleurs, avec photos et illustrations... Enfin l'univers étendu n'est pas en reste et celà me plaît en tant que fan de Star Wars : citons par exemple le livre "les ombres de l'Empire" dont on retrouve des éléments, le jeu vidéo "Darktroopers", etc... que du plaisir, mais j'aurais voulu plus de pages pour moins de sacrifices...

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :