Contenu | Menu | Recherche

Le GROG est votre ami

Legacy of the Ancients

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 32 pages, en noir et blanc, format A4.

Description

Legacy of the Ancients (#9106) est un module de cinq aventures formant une campagne pour la seconde édition de Space Master. Il met en scène un vaisseau-monde qui s'est écrasé, après 30 000 ans de voyage, sur la planète Thurzaj, où des rumeurs de présence de Durandrium (un minerai qui permet le voyage interstellaire) abondent .Les personnages vont enquêter et interagir avec les deux populations libérées du vaisseau et les prospecteurs. Sauront-ils faire le tri entre les divers enjeux ?

Après la table des matières et les crédits en première page, le chapitre 1.0 Guidelines (3 pages) présente la manière d'utiliser cet ouvrage, le tableau de conversion entre différents systèmes, et enfin les abréviations et les définitions des différents termes et expressions utilisées.

2.0 Pre-Designed Characters (1 page et demie) est le tableau des caractéristiques des 11 personnages prétirés et présente quelques motivations pour les personnages. Ces dernières incluent des motivations si les personnages ont vécu les aventures précédentes des modules 9101 à 9105.

3.0 General Information: the Azyr Nebula (9 pages). 30 000 ans avant la formation de l'Empire, un énorme vaisseau de colonisation a quitté la Voie Lactée. Une expérimentation initiée par les Azyrri qui devait durer 30 000 ans, malheureusement interrompue quelques mois seulement avant la fin. Le background fournit nombre d'informations sur les expérimentations des Azyrri, dont les Churg (voir The Durandrium Find, #9105) sont l'une d'entre elles. Le récit du voyage galactique du vaisseau Azyr Nebula est présenté ainsi que les explications du crash du vaisseau sur la planète Thurzaj. Suivent une présentation des Churgs et des Urygans avec leurs caractéristiques. Puis, une rapide chronologie est donnée, suivie des descriptions et caractéristiques de Thurzaj, ainsi que la description du Bassin de Murhag, lieu du crash du vaisseau. Une carte en vue isométrique pleine page permet de se représenter la disposition des lieux, ainsi qu'un tableau de rencontres aléatoires spécifique pour le Bassin de Murhag.

4.0 Adventure: The Durandrium Rush (6 pages). Ce scénario emmène les personnages enquêter sur la présence de Durandrium sur la planète Thurzaj, interagir avec les prospecteurs déjà sur place et découvrir le Azyr Nebula. Après des éléments de background, les différents PNJ avec qui les personnages vont être amenés à interagir sont présentés, suivis des différents lieux pour cette aventure : le site de minage et le vaisseau Azyr Nebula qui est ici décrit de l'extérieur avec une vue de dessus et de côtés. Plutôt que de décrire en détails ce vaisseau-monde, l'auteur propose un générateur aléatoire de "bâtiments" pour chacun des six niveaux. Puis, la mission des personnages est décrite avec différentes pistes de démarrage, accompagnées des aides, obstacles et récompenses. Les rencontres possibles sont décrites pour chacun des lieux avec un tableau de résumé de caractéristiques des PNJ.

5.0 Adventure: The League Intrudes (3 pages) met en scène l'arrivée de Lorg Villit, un Trader Lord de la Ligue des Marchands, qui souhaite piller le vaisseau Azyr Nebula de ses artefacts. Une rapide présentation du background suit, avec la description des PNJ ainsi que leurs motivations. La mission des personnages est ensuite décrite en prenant en compte celle de Werryn Hammas, le représentant du Seigneur Marchand. Viennent ensuite les aides, obstacles et récompenses. Il n'y a pas de rencontre particulière en-dehors des PNJ déjà présents et des nouveaux arrivants. Un tableau récapitule les caractéristiques des différents PNJ.

6.0 Adventure: Countdown (3 pages et demie). Des Churgs locaux découvrent la seconde épave. Un mécanisme d'autodestruction est à bord. Les éléments de background sont détaillés : pourquoi ce vaisseau est crashé et pourquoi il y a un système d'autodestruction qui se déclenche. Puis, suivent les PNJ et le vaisseau écrasé avec les actions à mener pour couper le système. La mission, les aides, obstacles et récompenses terminent cette partie avec un tableau de résumé des caractéristiques des PNJ.

7.0 Adventure: The Lost Churg (2 pages). Les personnages vont partir à la recherche d'un jeune Churg, pris au piège et futur dîner d'un prédateur. Après un rapide résumé de la situation et ses origines, les PNJ sont décrits, ainsi que la manière d'impliquer les personnages. La cave du Phlunge géant (la créature qui a capturé le jeune Churg) est brossée rapidement, la mission, les aides, obstacles et récompenses sont ensuite listés. Quelques données de jeu sont fournis pour le Phlunge puis un tableau donne les caractéristiques des PNJ.

8.0 Adventure: War of the Colonists (3 pages) met en scène la rivalité entre les deux sociétés qui ont émergé du vaisseau-monde Azyr Nebula : les Churgs et les Urygans. Les Urygans lancent une attaque massive contre les Churgs et les personnages sont au milieu. Les chefs de chacune des factions sont listés avec leurs motivations et leurs actions. Vient ensuite la description des lieux de la bataille sur le vaisseau Azyr Nebula, puis la mission des personnages avec ses variantes possibles. Les aides, obstacles et récompenses clôturent ce chapitre, ainsi que deux rencontres spécifiquement décrites : l'éruption du volcan et une embuscade.

L'ouvrage se termine avec le tableau de rencontres aléatoires pour le vaisseau Azyr Nebula.

Cette fiche a été rédigée le 18 avril 2020.  Dernière mise à jour le 2 mai 2020.

Critiques

Guillaume hatt  

Guillaume Hatt 4/5 
 
Encore une fois je dois préciser qu'on parle d’un module de scénario sorti dans les années 1989 aux USA, donc il ne faut pas s’attendre à un supplément à la SMV. Mon propos s’inscrit donc dans ce contexte et peut proposer une utilisation moderne aussi.
 
On a le maintenant classique livret à couverture souple (renforcé par une plaque de carton sous le cellophane) avec une belle illustration de couverture avec un gros vaisseau spatial qui s’approche d’une planète avec une atmosphère et des nuages (et une Lune rouge). Encore une très chouette couverture de Jeff Ridge. 
Ces modules de Space Master avaient tous la même structure en bac à sable avec aussi un choix de pré-tirés pour les faire en oneshot. Au vue de la durée nécessaire pour la création d’un personnage, une initiative bienvenue d’autant plus que il en propose 11 différents.
On parle de quoi dans ce scénario : une ancienne race (les Azyrri) ont envoyé un vaisseau pour un voyage aller-retour intergalactique prévu pour durer 30 000 ans. Un peuple scientifique qui s’est adonné aux tests grandeurs nature avec différentes expériences génétiques et de colonisation de planètes. Un bon point pour les auteurs est que on retrouve de ce fait la population CHURG que nous avons rencontrés lors du scénario précédent The Durandrium Find. On nous fournit suffisamment de matériel de contexte pour comprendre pourquoi les Churgs, pourquoi les Urygans : deux peuples génétiquement crées et envoyés sur 2 planètes voisines pour une expérimentation. Chacune évolue, puis après quelques milliers d’années rembarquent sur le vaisseau  Ainsi donc, suite à une stupide collision, le vaisseau intergalactique doit atterrir sur une planète en urgence, les population à bord sont décongelées et s’installent. C’est la première fois que les 2 populations se rencontrent : l’une est pacifique, l’autre est plus … dominatrice ! Les personnages vont donc se retrouver au milieu de cette confrontation et avec en plus le soucis du Durandrium qui est dans le coin….
L’un des intérêt de ce scénario est de proposer des parties assez détaillées du vaisseau de colonisation. Ces plans et la conception globale sont vraiment bien pensés, avec en plus une table aléatoire de lieux !, et peuvent allégrement être repris dans n’importe quel jeu de Science-fiction, profitez donc !
Le bassin géologique où le vaisseau endommagé et les 2 peuples se sont installés est décrit avec plan, table de rencontres etc.. comme à l’accoutumée chez ICE.
Le premier scénario (the Durandrium Rush) peut être la suite de la mini-campagne the Durandrium Find et plusieurs motivations différentes sont fournies en début de campagne pour les personnages. Que du bon ! Pour le moment, les personnages vont devoir contrôler les activités de 3 mineurs chevronnés qui ont décidé d’aller prendre leur part du Durandrium… et pourquoi pas prendre une part du vaisseau Alien Intergalactique qui doit contenir forcément des Artefacts, tout cela avec les 2 populations fraîchement débarquées et qui essaient avec difficultés de trouver un équilibre. On a tout dans les mains, en tant que MJ, pour ce bac à sable de relations afin de guider et réagir aux propositions des joueurs et aux échecs ou réussites des personnages avec les différents interlocuteurs.
Le second scénario vient rajouter dans ce panier de crabe la League of Merchants, avec le débarquement de l’un des Seigneurs Marchand de cette mafia sur la planète, dans l’espoir de récolter des artefacts et ou des informations du vaisseau (genre une carte stellaire de tous les lieux ou le vaisseau s’est réapprovisionné en Durandrium ?) En gros, mes personnages vont devoir amadouer puis affronter cette nouvelle force. Hammas, le Seigneur Marchand à bien l’intention de faire s’entre-déchirer les 2 populations du vaisseau, élminer les personnages et s’approprier le vaisseau. Là encore, selon leurs relations et actions précédentes, les personnages ne pourront compter que sur l’aide des Churgs .
Un chouette scénario « politique » qui se termine sans doute en bain de sang ou action coup de force.
Countdown, qui arrive juste après, va mettre les personnages à contribution pour leur éviter tout simplement la destruction. E effet, 3 Churgs en vadrouillent on retrouver l’épave du vaisseau pirate qui est rentré en collision avec le Vaisseau intergalactique et ont par malheur déclenchés le système d’autodestruction de celui-ci… Course contre la montre, assez classique mais qui devrait mettre assez fort la pression sur les personnages, surtout si leur propre vaisseau a été endommagé lors des affrontements précédents !
The Lost Churg, dernier scénario de cette mini-campagne, devrait emmener nos personnage à la recherche et la rescousse d’un jeune Churg capturé par l’une des bestioles de la planète. Ce scénario tombe un peu comme un cheveu sur la soupe dans son positionnement, je conseillerai de presque le faire jouer en 1ère ou 2ème positon afin de créer un lien d’amitié avec les Churgs du Vaisseau. Et donc des motivations pour qu’ils prennent position d’un côté ou de l’autre assez rapidement.
Et oui, parce que les Urygans, après 40 jours de chasse improductive et de partage honteux avec les fermiers Churgs, ont décidé de passer à l’offensive. Les personnages vont avoir l’occasion de prendre parti er de faire parler leur génie diplomatique ou militaire. De grandes et belles actions héroïques dans les différents environnements du vaisseau intergalactique sont au menu. Si les personnages sont du côté des vainqueurs (aux personnages d’avoir les bonnes actions et au MJ de mettre en œuvre les factions de combats.. et voir qui en sort vainqueur), ils gagneront des alliés de choix.
Ce scénario reste un bac à sable avec divers évènements disponibles. Ce qui est intéressant et utile est la description et les tables aléatoires qui permettent de simuler la visite de ce vaisseau monde, les scénarios proposés vont mettre en exergue les capacités de diplomatie et de tacticiens des personnages – joueurs pour déjouer les malandrins voleurs de Durandrium et d’artefacts ainsi que d’éviter une guerre à outrance entre les 2 deux peuples.
De bon matériel sans doute utilisable et recyclable pour pas mal d’autres jeux. Par exemple, je vois bien un scénario Final Frontier ou alors Star Trek basé là-dessus.

Critique écrite en juin 2020.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques