Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Smallville

.

Références

  • Gamme : Smallville
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Margaret Weis Productions
  • Langue : anglais
  • Date de publication : août 2010
  • EAN/ISBN : 978-1-931567-89-3
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 216 pages en couleurs, format Letter US.

Description

Le livre de base de Smallville présente le jeu, allant de la création du personnage jusqu'à la description de l'univers de jeu. Welcome to Smallville (4 pages) présent brièvement l'ouvrage, et répond à l'habituelle question que se posent les néophytes : "qu'est-ce qu'un jeu de rôle ?".

The Basics (6 pages) entre dans le vif du sujet en expliquant la mécanique de base de Cortex Plus, la façon dont les différents rôles sont répartis autour de la table, ainsi qu'une liste des responsabilités de chacun, et souligne la coopération qui doit se mettre en place entre la Watchtower (le maître de jeu) et les joueurs.

Beginnings (38 pages) est consacré à la création de personnages, qui va en général prendre une session complète de jeu et qui se déroule de manière collaborative. Chaque étape de la vie des personnages est ainsi décrite, et est l'occasion pour eux d'acquérir de nouvelles relations, de nouvelles ressources, de se faire de nouveaux amis. À l'issue de cette "session zéro", non seulement les personnages principaux (Leads) interprétés par les joueurs seront finalisés, mais la Watchtower aura aussi une idée très précise des seconds rôles les plus importants, qu'il devra créer en vue de la suite de la campagne. En effet, les règles font une distinction très claire entre les seconds roles (Features) et les Extras. Un PNJ ne devient un second rôle, avec une feuille de personnage qui lui est propre, que si au moins deux personnages principaux ont créé une relation avec lui. Ce chapitre est émaillé d'exemples tirés de la série et se clôture par six feuilles de personnages consacrées à personnages de celle-ci.

Scenes (14 pages) est consacré aux règles du jeu proprement dites. On y trouve des explications sur la façon dont la Watchtower peut cadrer des scènes et faire des transitions d'une scène à l'autre, ainsi que sur la façon dont les conflits sont résolus. De ce point de vue, Smallville laisse aux joueurs le choix d'abandonner avant même de jeter les dés: s'ils décident de continuer le conflit, ils s'exposent au risque d'accumuler du stress, ce qui peut les mettre "hors jeu".

Episodes (14 pages) donne des conseils à la Watchtower pour construire les épisodes de sa campagne de Smallville. Ceux-ci doivent être conçus en partant des valeurs et des relations qui définissent les différents personnages principaux. Les règles soulignent que l'objectif du scénario doit être de remettre en question la description que le joueur a donné à sa valeur ou à sa relation. Ainsi, par exemple, si Clark a une relation avec Martha décrite ainsi : "Martha me soutient quoiqu'il arrive", la Watchtower peut utiliser ce point de départ pour mettre en scène une situation où Martha ne soutiendra pas Clark, ce qui poussera celui-ci à réviser et à redéfinir sa relation avec Martha.

Online Play (4 pages) est consacré au jeu en ligne, et particulièrement au jeu par forum, et donne quelques conseils pour jouer à Smallville de cette façon.

Drives (8 pages) est un chapitre consacré aux motivations des personnages, et plus particulièrement à leurs valeurs et à leurs relations.

Assets (28 pages) est quant à lui consacré aux capacités et aux pouvoirs des personnages.

Ressources (14 pages) est consacré aux extras, aux lieux, et donne également quelques informations sur la kryptonite et sur les différentes variétés de ce minéral.

People (50 pages) décrit par le menu tous les personnages de la série Smallville, avec une description et des caractéristiques de jeu.

Places (8 pages) fait de même pour les lieux icôniques de la série, depuis la ferme des Kent jusqu'à la rédaction du Daily Planet.

Enfin, The Story So Far (24 pages) résume les événements des neuf premières saisons de Smallville.

L'ouvrage se termine par une feuille de personnage vierge.

Cette fiche a été rédigée le 31 mars 2020.  Dernière mise à jour le 10 avril 2020.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.