Contenu | Menu | Recherche

Ramer dans la même direction

Manuel de la Lune Noire

.

Références

  • Gamme : Shadows Of Esteren / Ombres d'Esteren (Les)
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Agate Editions
  • Langue : français
  • Date de publication : juillet 2016
  • EAN/ISBN : 9782919256211
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 72 pages couleur.

Description

Ce supplément pour les Ombres d'Esteren décrit les phénomènes étranges observables en Tri-Kazel sous la plume de l'occultiste Steren Slaine, texte annoté par l'aliéniste Enyl Mac Bedwyr, un rationaliste dont le point de vue est totalement divergent de celui de l'auteur. Ce supplément à destination du maître de jeu peut être donné aux joueurs comme aide de jeu découverte aux cours de leurs pérégrinations. De nombreuse illustrations pleine page couleur émaillent l'ouvrage.

L'ouvrage commence par une page de titre suivi d'une page de crédits, d'une page de table des matières, d'une page d'avant propos décrivant le style ainsi que la structure utilisée et enfin un prologue (1 page) rédigé par Steren Slaine auquel est joint un commentaire acide de Eny Mac Bedwyr. 

Chapitre I : Phénomènes de hantise et fantômes en Tri-Kazel (18 pages). Ce chapitre décrit les phénomènes de hantise et leurs manifestations dans le monde réel ainsi que les lieux où ils se déroulent : maison hantée ou lieux maudit pour des manifestations de plus grandes ampleurs. Il se termine par la description des rituels d'exorcisme et de purification. Tout le texte est émaillé des commentaires mordants de Eny Mac Bedwyr ainsi que de règles techniques pour l'exorcisme et le combat spirituel.

Chapitre II : Figures (12 pages) décrit quatre personnages qui ont eu maille à partie avec des fantômes et d'autres phénomènes paranormaux. Amy Dust Meirleach une varigale à la vie compliqué, Yzvael Mac Baellec un assassin à moitié fou aux étranges rêves, Frère Arathos possédé par des forces qu'il peine à maîtriser, Keïr Mac Farquam un chevalier à la périlleuse quête et enfin l'auteur de l'ouvrage : Steren Slaine, une chasseuse de fantômes.

Chapitre III : Chasse aux fantômes (26 pages) continent six scénarios tournant autour du thème des fantômes et esprits.

  • Redresser les âmes tordues : au pensionnat de sainte-noenys, les phénomènes auquel vous êtes confronté sont ils vraiment surnaturels ?
  • Danse spectrale : un meurtre de masse dans un lieu de débauche, beaucoup crient au surnaturel, qu'en pensez vous ?
  • Clef du souvenir : une demeure hanté qui intéresse beaucoup de monde, quelle factions choisirez vous de servir ?
  • Piste sanglante : une longue traque qui vous fera vous interroger sur vos motivations et votre étique.
  • Le retour du disparu : supposé mort depuis 15 ans un homme revient parmi les siens. Quel sera l'effet d'un tel retour sur ses proches qui avaient fait leur deuil et pour certain refait leur vie.

Chapitre IV : Bestiaire (11 pages) propose plusieurs créatures de la nuit qui donneront du fils à retordre aux personnages, ainsi qu'une nouvelle.

  • Le profugueur un esprit qui cherche à s'incarner dans un humain pour redevenir vivant.
  • Les griffes des limbes, qui ne se manifestent que dans un épais brouillard et qui laissent de cuisant souvenirs à leurs victimes quand elle en réchappent.
  • Les fantômes ancrés, sont liés a notre monde par plusieurs ancres symbolique qui les fixent en un lieu.
  • Jorderine, un cadavre animé qui est devenu une incarnation des limbes.

L'ouvrage se clôt sur une page rappelant le site internet d'Esteren.

Cette fiche a été rédigée le 25 septembre 2016.  Dernière mise à jour le 4 mars 2017.

Critiques

Mithras  

Malgré le besoin de suppléments sur la magience, les féondas, les démorthens, et grosso modo tous les concepts majeurs de l'univers de jeu, les auteurs persévèrent dans le hors sujet avec ce supplément portant sur la hantise, fantômes et autres possessions.

Si on peut discuter la ligne éditoriale de la gamme, la lecture de ce manuel reste globalement plaisante. L'ambiance est plutôt bien posée, et si on peut regretter l'absence de réelle nouveauté au niveau de la mécanique de jeu, plusieurs éléments de background permettent au MJ désireux d'inclure ces éléments occultes dans ses scénarios. 

Plusieurs "canevas" assez plaisants sont d'ailleurs proposés pour mettre facilement le pied à l'étrier. A côté de cela, on trouve les habituels PNJs et bestiaire, qui font office de remplissage plus qu'autre chose à mon sens.

Et c'est grosso modo tout... Ça fait plutôt léger mais le prix du supplément est tout à fait raisonnable. Il n'en reste pas moins dispensable pour peu que le MJ ait un peu de répondant. En effet, les informations dispensées dans le manuel adaptent les classiques du genre à l'univers d'Esteren sans y apporter de saveur propre ou de nouveauté propre au jeu.

En bref, un supplément sympathique mais sans plus, à considérer comme un "hors série" plus approprié à un spin-off qu'à une campagne typique d'Esteren. 

Critique écrite en décembre 2016.

loutrefarceuse  

Après Dearg et le monastère de Tuath, amères déceptions pour tous rôlistes qui se respectent, c'est à dire après plus de 4 ans (voir limite 5 ans), les ombres d'Esteren ressortent un supplément basé sur la description de l'univers accompagné de quelques canevas (il s'agit donc d'un supplément appelé improprement ici, supplément de contexte, j'y reviendrai).

Ce livre est divisé en 4 parties.

La première traite de la description des phénomène liés aux fantômes, aux hantises et aux possessions: autant dire tout de suite qu'il s'agit de la meilleure partie de ce livre. Cette partie est extrêmement bien écrite, délivre des infos absolument indispensable pour les puristes et des idées vraiment intéressantes pour les non rêveurs ayant renoncé à une sortie des secrets à moyen termes. Les illustrations, de cette partie sont absolument magnifiques. Notamment une illustration de Steren où l'on constate qu'elle est probablement dans un rêve. De plus, c'est la partie où Steren, l'héroïne donnant probablement son nom à la gamme, est le mieux décrit. On sent la nuance et la subtilité l'animant au contraire de son contradicteur pétris de haine, mais apportant néanmoins des alternatives crédibles à l'explication occulte. Au MJ de choisir ici quelle voie il préfère, néanmoins, la différence de ton employé par le contradicteur de Steren et Steren, ainsi que l'histoire de fin, donne un indice sur la personne étant le plus proche de la vérité. Bref cette partie est pour moi presque parfaite. Cependant, je ne peux m'empêcher de me demander si cette partie n'aurait pas mieux fait d'aller s'intégrer aux secrets.

La deuxième détaille 5 personnages: globalement ces personnages sont bon, l'assassin ne me touche pas (je le trouve nul en gros) et le chevalier est intéressant sans plus. Quant aux trois autres, ils s'agit probablement de trois des personnages les plus intéressant proposé par la gamme des ombres d'Esteren. Les illustrations les décrivant sont toutes très belle et permettent de voir sans problème d'un simple coup d’œil le type de personnage décrit par le texte. Cette deuxième partie révèle aussi des éléments importants, qui auraient pu se retrouver dans les secrets, mais cette fois ci sous forme de personnages. Cette partie est encore une belle réussite.

Si les 2 première partie sont excellentes, il me vient toutefois une question, surgissant tel un fantôme revenant hanter tous les amateurs de la gamme: Nos amis de Forgesonges ne serait il pas en train de progressivement découper les secrets en plusieurs tranches de plus en plus fine ? Dégraissant au passage un livre devenu trop gros et trop épais pour eux ! Ce genre d'infos relatives aux secrets foisonne dans ce livre. Il me semble dès lors difficile d'appeler ce supplément un supplément de contexte. A moins bien sur qu'ils aient décidé d'appeler supplément de contexte tout les suppléments constituant une tranche découpé directement du livre originel qu'il prévoyait de publier, càd les secrets comme ils se l'imaginaient en 2010.

La troisième partie abordent quelques canevas liés à l'occulte : personnellement, il m'est dur de parler de cette partie, car je n'ai volontairement lu qu'un seul scénario que j'ai trouvé vraiment intéressant et explorant pour une fois la noirceur de l'âme humaine. Un scénario viscéral et avec un vrai propos, bref c’est du très bon.

La quatrième et dernière partie est un (tout) petit bestiaire : 4 monstres seulement, mais des monstres globalement utiles ou intéressant, notamment les fantômes ancrés, qui permettent de mettre en scène des rencontres basé sur des personnes mortes mais ayant une raison de vouloir rester. Les profurgueur monstre au final assez quelconques mais qui posent une question très intéressante à Steren et permettent d'affiner encore ce personnage. Le troisième est une sorte d'horreur absolument effrayante (j' ai adoré), et pour finir, l'inspiration leur manquant sûrement, Jodeline, càd un gros zombie balaise sans la moindre subtilité.

Le livre dans l'ensemble formant, malgré la diversité des chapitres, un ensemble relativement cohérent. Pour conclure, il s'agit selon moi, du meilleur ouvrage de la gamme paru pour le moment.

Critique écrite en décembre 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques