Contenu | Menu | Recherche

Viril, mais correct

Two Towers (The)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 128 pages en quadrichromie.

Description

Cet ouvrage présente en termes de jeu le second volet de la trilogie de JRR Tolkien : "Les Deux Tours". Comme pour le Guide de la Communauté de l'Anneau, le livre décrit à la fois la vision du film et la vision originale du roman, sans prendre parti ni pour l'un, ni pour l'autre.

L'ouvrage se compose de trois grands chapitres :

Suivre le voyage (Following the journey)
Ce premier chapitre résume les événements relatés dans "Les Deux Tours". Il décrit tout d'abord la vision du roman sur 11 pages. Le contenu s'appuie sur les livres III et IV du "Seigneur des Anneaux", décrivant les péripéties de Merry et Pippin, le voyage vers le Mordor de Sam, Gollum et Frodo, ainsi que la bataille du Gouffre de Helm. Les différences entre le film et la version écrite sont ensuite précisées en trois pages.

Personnages (People)
Ce chapitre de 62 pages présente les caractéristiques des protagonistes de l'aventure. De nouvelles caractéristiques sont données pour certains personnages comme Gollum, Gandalf ou Legolas. De nombreux ennemis sont aussi présentés en détails. Les données de l'anneau de feu de Gandalf, Narya, sont fournies. Ce chapitre présente notamment Grispoil (Shadowfax) et Sylvebarbe (Treebeard).

Lieux (Places)
Ce troisième chapitre décrit plusieurs lieux sur 47 pages : Aglarond, le Gouffre de Helm, la Porte Noire du Mordor, Emyn Muil, Orthanc... Chaque lieu important est détaillé avec un plan en couleurs. De nombreuses sources d'inspiration pour les chroniques sont soulignées tout au long du chapitre, selon l'époque du jeu (du premier au quatrième âge).

L'ouvrage se referme sur un appendice d'une page présentant la prononciation des lieux et personnages des "Deux Tours".

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Nilün'rîn  

Voici un excellent sourcebook, très détaillé. Les approches du film et du livre sont parfaitement présentées. Le chapitre portant sur l'histoire même est très complet et met en évidence les différences fondamentales entre Tolkien et Tolkien by Jackson. Ca permet de se dire qu'on peut en tant que Narrateur modifier certains détails de l'histoire sans tout bouleverser.

Les personnages sont décrits aussi en terme de livre et film avec leurs données pour le jeu, tout ça est clair. Les lieux sont bien analysés et les quelques plans sont très lisibles.
Enfin, je trouve que pour un supplément en VO, il est très accessible pour quiconque maîtrise un peu l'anglais, ce qui est très appréciable.

Anduril  

Ce supplément reprend le format du Guide de la communauté de l'anneau avec une explication détaillée de la seconde partie de l'histoire (livre et film), des peuples et des lieux. Ceux qui ont aimé le premier ne seront pas déçus, la même qualité est au rendez-vous.

1> Le résumé de l'histoire est un modèle du genre. Il réussit à synthétiser de façon ludique mais précise l'esprit du monde de Tolkien. Il en présente la trame sans devenir pompeux ni tomber dans un abîme de complexité, et permet de jouer véritablement dans l'ambiance de Tolkien et pas dans celle de D&D ou de JRTM. D'ailleurs l'accent est toujours mis sur l'héroïsme, l'entraide, le défi pour une juste cause, plutôt que le hachage de streums, les boules de feu ou les attaques sournoises à +40... De quoi prendre de bonnes habitudes si on débute.

2> Les caractéristiques et les textes sur les personnages sont à mon avis intéressantes à plusieurs titres quoi qu'en pensent ceux qui n'y voient là qu'une manifestation du Manuel des monstres :
~ un jeune joueur qui veut interpréter son héros le peut, c'est très bien pour l'initiation~ cela donne des exemples techniques de personnages héroïques
~ ça permettent de bien cerner chaque protagoniste de l'aventure (ça peut aider pour les parties où il n'y a pas que des portes, des monstres et des trésors) Les aventures du Seigneur des anneaux reposent avant tout sur les hommes qui font ce monde et c'est la moindre des choses de détailler les personnages officiels : comprendre les personnages c'est comprendre le monde, et comprendre le monde permet de jouer des aventures avec de vrais histoires... Passer par les caractéristiques des héros est un moyen d'y arriver.

3> Les lieux sont correctement décrits et offrent de nouveaux décors. Les plans pourraient être plus jolis, ils restent corrects et s'utilisent facilement. Cerise sur le gâteau, comme avec tous les jeux Decipher, la présentation est impeccable sans les excès grotesques de certaines compagnies. Au-delà du jeu de rôle, c'est un livre qui peut même intéresser le simple fan ou le collectionneur car cette version anglaise est un bel objet.

Enfin d'une façon générale, en utilisant l'imagerie et la popularité des films de P.J. ce type de supplément facilite l'initiation au jeu de rôle à l'heure où AUCUN jeu d'initiation n'existe à la vente en français. Sans parler de sa réputation : ce n'est plus le jeu des messes noires mais celui des jolis acteurs que tout le monde va voir au ciné... Ce bouquin est indispensable pour débuter, surtout si on n'y connaît pas grand chose. Ca reste ensuite un aide mémoire bienvenu. Evidemment pour les pros de Tolkien il n'est pas vital, mais faut-il pour autant juger un jeu d'un point de vue omniscient ?

The King  

Les personnages du Rohan se taillent une belle part et les différences de leurs agissements entre les romans et les films ouvrent la voie au MJ pour développer ses propres chroniques de la guerre de l’Anneau, tout en restant logique. Il faut dire que la situation géographique du Rohan en fait une plateforme centrale pour les campagnes.

La partie décrivant les lieux est vraiment bien faite. Sans aller jusqu’aux détails exhaustifs, les plans sont superbes et permettent au MJ de développer facilement ses propres idées. Il y a en outre de nombreuses allusions au 4ème âge, favorisant des visites dans le Mordor qui auraient été suicidaires auparavant (tout au moins au niveau de la Porte Noire et des autres forteresses impies).

Je reste fan de l’art graphique, assez sombre (beaucoup de marron et de noir), mais toujours dans le ton et les illustrations sont à 95% des images du film.

Au rayon des reproches, j’aurai aimé que la partie consacré aux lieux soit aussi longue que celles pour les personnages, car même s’il ne manque pas grand-chose, des informations sur les Dunlendings alliés à Sarouman, ainsi que leur territoire n’auraient pas été de refus.

 

Critique écrite en octobre 2012.

 

Tout ce que vous rêviez de connaître sur les personnages des deux tours se trouve dans ce cinquième supplément du jeu de rôle des Terres du milieu. Vous y trouvez en effet deux parties distinctes, une attribuée aux personnages et l'autre aux lieux traversés dans cet épisode.

Un ouvrage tout en couleur, ou se succèdent les photographies des héros et leurs caractéristiques plus impressionnante les unes que les autres, sans compter les paramètres techniques de leurs objets magiques. Puis, vient un rappel de leurs actions selon les versions de l'¿uvre, film ou livre. Vient ensuite, les lieux que les différents personnages habitent, attaquent, détruisent... Une description succincte accompagnée de plans sommaires.

C'est d'autant plus beau que c'est inutile ! Loin de dénigrer le travail de compilation d'information réalisé par Decipher, il est difficile de comprendre l'utilité pour faire une partie de jeux de rôle à moins de jouer les aventures de la compagnie de l'anneau, ce qui pose un problème substantiel : qui veut jouer un scénario dont il connaît la fin ?

Un bon livre d'information pour les fans de l'oeuvre, un mauvais supplément de JDR à l'exception peut être de la partie sur les lieux...

Willem Peerbolte - Casus Belli 22

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :