Contenu | Menu | Recherche

Only after disaster can we be resurrected. (Tyler Durden)

Rome

.

Références

  • Gamme : Savage Worlds
  • Sous-gamme : Weird Wars
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Pinnacle Entertainment Group
  • Langue : anglais
  • Date de publication : février 2014
  • EAN/ISBN : 978-1937013417
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide ou souple de 96 pages, en couleurs.

Description

La série de jeux Weird Wars propose de jouer dans différents contextes de guerres historiques mais en y ajoutant des éléments fantastiques. Rome permet d’incarner des légionnaires de l’Empire Romain face aux ennemis surnaturels de cette époque, sur plusieurs générations. Le jeu, financé par un appel de fond sur Internet, se focalise sur la dimension militaire et n’a pas l’ambition de couvrir des scénarios orientés vers des intrigues politiques par exemple. La période choisie s’étale sur 500 ans, depuis la période de la République jusqu’à l’Empire.

Après une page de titre et de crédits, une illustration pleine page, un sommaire (1 page), le livre débute par une introduction, Vires Et Honos, qui présente de petites vignettes d’ambiance (2 pages) et l’objectif de l’ouvrage.

Le deuxième chapitre, Creatio Militis (12 pages), explique l’organisation d’une légion : traditions, punitions, divisions en cohortes, camps, ... Puis les auteurs détaillent comment créer un légionnaire romain à partir des règles de Savage Worlds Deluxe. Très peu de choses changent, excepté l’orientation militaire des personnages qui seront tous des soldats entraînés. Le jeu propose différents rôles (troupe de choc, armes spécifiques, etc) ainsi que des carrières optionnelles comme gladiateur, médecin ou encore éclaireur, et bien sûr une trentaine de nouveaux Handicaps et Atouts adaptés aux soldats romains.

Le troisième chapitre, Arma (6 pages), détaille l’équipement des légionnaires. Les auteurs proposent des listes précises de chaque type d’armure, glaives et autres paquetages spécifiques aux militaires, y compris des armes de siège ou des galères. Puis Verba (3 pages) est un glossaire détaillé expliquant les expressions et l’argot latin des légionnaires. Le cinquième chapitre, Preascripta Mundi (5 pages), développe plusieurs règles : comment donner des médailles aux personnages en fonction de leurs exploits, comment simuler des sièges, établir des fortifications et des batailles navales.

Le sixième chapitre Historia Romana (9 pages) expose plus de 500 ans de chronologie. L'histoire de Rome y est décrite, en mettant en avant ses guerres et ses conquêtes. Les périodes sont divisées par empereur ou changement de gouvernement, depuis la légendaire création de la ville par les jumeaux Romulus et Remus jusqu'aux invasions barbares. Loci (9 pages) présente ensuite d'une manière synthétique les nations composant l'empire romain. Chaque pays est abordé sur une demi-page à une page, avec des précisions sur les grandes cités. On découvre l'Afrique, l'Egypte, la Gaule et d'autres célèbres et influentes provinces. De nombreux conflits sont prêts à éclater.

Le huitième chapitre, Arcana (3 pages), présente des outils pour le meneur de jeu : tables de folies, médailles et autres événements aléatoires entre deux campagnes militaires. Militiae (12 pages) dépeint une sélection de grandes guerres romaines : Guerres puniques, Hannibal, conquête de la Grande-Bretagne et de la Gaule avec Vercingetorix… Les auteurs décrivent des versions alternatives et fantastiques de ces campagnes : interventions d'élémentaires, de mort-vivants, etc. Le chapitre se termine sur un générateur de scénarios (3 pages) incluant des évènements surnaturels.

Le dixième chapitre, Legatum (14 pages), propose une campagne militaire sous la forme synthétique de Plot Points commune aux jeux Savage Worlds. Les auteurs conseillent au meneur d'enrichir ces trames par le générateur de scénarios. Les personnages vont être confrontés au terrifiant sorcier d'Hannibal, ou vont explorer le repaire d'anciens vampires en Dacie, future Transylvanie. Enfin, Bestiae et Milites (15 pages) décrit brièvement une trentaine d'adversaires et d'alliés pour les personnages : soldats, paysans, mais aussi crocodiles et bien entendu des créatures surnaturelles telles que  golems, momies, spectres et autres êtres de la mythologie antique.

Le livre se termine sur une feuille de personnage vierge aux couleurs romaines (1 page), un Index (1 page) et une publicité pour la gamme (1 page).

Cette fiche a été rédigée le 11 juillet 2014.  Dernière mise à jour le 24 août 2016.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.