Contenu | Menu | Recherche

Only after disaster can we be resurrected. (Tyler Durden)

On the Rocks

.

Références

  • Gamme : Savage Worlds
  • Sous-gamme : Savage Tales
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Pinnacle Entertainment Group
  • Langue : anglais
  • Date de publication : octobre 2003
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 18 pages en couleurs, dont 1 page de couverture, 3 pages de figurines papier à découper et 3 pages de personnges pré-tirés.

Description

On The Rocks fait partie de la série de suppléments "Savage Tales", qui propose des scénarios "one-shot" et des mini-décors de campagne variés pour Savage Worlds.

 

On The Rocks a pour cadre les "vingtièmes rugissantes", cette période d'insouciance des années 20 où les évènements liés au jazz, à l'engouement naissant pour l'égyptologie, aux feuilletons radiophoniques et la prohibition rythmaient la vie quotidienne des américains. L'aventure, jouable en une séance, se déroule à Takanak, grande ville imaginaire située dans la région des grands lacs nord-américains, cousine de Chicago et Detroit.

En introduction de On The Rocks se trouvent quatre pages qui présentent brièvement la ville de Takanak et quelques-unes des forces en présence. Quelques développements techniques sont donnés pour adapter les particularités des Vingtièmes Rugissantes aux règles de Savage Worlds : deux nouveaux handicaps (réservés aux PJ qui ont combattu en Europe pendant la Grande Guerre : War Weary et Shell Shocked), un ajustement optionnel pour rendre les règles de dommages un peu plus "dures" et appropriées aux univers de gangsters (à chaque fois qu'un personnage reçoit une blessure, en plus des règles normales, il doit réussir un jet d'Ame ou se trouver KO pour 1d6 heures). L'adaptation de la compétence générale "Connaissances" à Takanak et aux nombreuses modes de l'époque (l'intérêt pour l'Egypte, les feuilletons radiophoniques, les concours de danses, etc.). Un nouveau Pouvoir est également décrit : "Senseless", qui permet de supprimer l'un des six sens de la cible pendant quelques instants ; les personnages versés dans l'occultisme ont en effet accès à certains pouvoirs paranormaux. Une page de tableaux d'armes et d'équipement divers propres aux années 20 (mitrailleuse Thomson, queue de billard, phonographe, alcools, etc.) clôt la section d'introduction.

Six personnages pré-tirés sont proposés aux joueurs : Isabel Augusta Higgenbotham, universitaire versée dans l'occultisme, Xavier Bell, jazzman, Jake Green, chauffeur de taxi, Rick Randolph, détective privé, Kendra Lust, starlette de cinéma, et Kate O'Brien, reporter. Pour chacun sont fournis : une illustration, une description générale et toutes les caractéristiques techniques nécessaires.

On The Rocks commence quand Hugh Howards, richissime milliardaire qui vit en reclus dans ses somptueux appartements de Takanak, demande à son amie Isabel Augusta Higgenbotham de récupérer pour lui une statuette de sphinx en or achetée chez un marchand d'art, en s'assurant que quelques bras musclés l'accompagnent, au cas où. Celle-ci demande à Rick Randolph, l'un de ses anciens élèves, de constituer une équipe pour l'occasion, et Kendra Lust, starlette du cinéma muet et amie de Howards, décide de l'accompagner avec une jeune reporter pour faire un coup de publicité. Les PJ vont vite s'apercevoir que la statuette est convoitée par plusieurs forces opposées et que Takanak renferme plus de mystères que les auteurs de feuilletons radiophoniques à sensation ne l'imaginent.

3 pages de figurines papier (échelle 25 mm) à découper se trouvent à la fin de On The Rocks : tous les PJ et PNJ de l'aventure s'y trouvent.

A noter que comme tous les produits de la gamme Savage Worlds, électroniques ou papier, cette aventure est publiée sous le label "Great White Games", sous-marque de Pinnacle créée spécifiquement pour la gamme.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 7 avril 2010.

Critiques

2-Gun Bill  

Fan de films comme Les Incorruptibles ou Cotton Club? On The Rocks est pour vous. Les autres? Moins évident. Supposée servir d'introduction à la ville de Takanak, l'un des futurs décors de campagnes à sortir en 2004 pour Savage Worlds, On The Rocks en dit trop peu pour être vraiment exploitable en tant que tel. D'un point de vue one-shot, On The Rocks atteint par contre bien son objectif avec une aventure courte et dépaysante pour les habitués d'explorations souterraines ou de complots planétaires.

On The Rocks est en gros divisée en deux parties, la première contenant du role play et un embryon d'enquête, la seconde consistant surtout en une grosse fusillade dans un club de jazz entrecoupée de mini-évènements et de l'arrivée de protagonistes nouveaux. Une maîtrise parfaite des règles de combat de Savage Worlds, et notamment de celles impliquant des armes à feu, est indispensable.

Les PJ pré-tirés sont correctement imaginés, et correspondent bien aux stéréotypes de l'époque, ainsi que les raisons d'impliquer chacun dans l'aventure. Les illustrations et figurines papier sont vraiment un plus agréable pour permettre aux joueurs de rentrer plus vite dans la peau de leurs personnages et de se représenter immédiatement les PNJ, ce qui est très appréciable pour une aventure one-shot. Sans gros travail, le MJ dispose ainsi de figurines plus représentatives que les éternels pions de couleur ou autres jetons anonymes.

Ce qui m'a gêné à la lecture de On The Rocks est que l'information vraiment utile pour le MJ est dispersée de façon un peu fouillie dans les paragraphes descriptifs. Il est par conséquent assez difficile de bien comprendre le déroulement précis de l'aventure sans un travail préalable conséquent. En outre, la division en actes et en scènes habituelle des produits Savage Worlds (par ex. Evernight ou Privateer's Bounty) n'est pas reprise pour On The Rocks, ce qui fait apparaître l'aventure comme moins bien structurée et donc plus difficilement assimilable pour le MJ. Ces défauts de forme me font mettre une note de trois dés au lieu de quatre.

Je concluais ma critique de Privateer's Bounty, le premier opus de la série Savage Tales, en indiquant que l'essai serait ou non transformé avec la suite de la série. On The Rocks ne permet pas de trancher dans un sens ou dans un autre. C'est mieux mais ce n'est pas encore ça. Pinnacle ferait bien de s'inspirer des éditeurs auxquels elle a donné licence pour des scénarios ou suppléments one-shot (par ex. l'aventure Last Rites de 12 to Midnight), qui paradoxalement, sont pour l'instant plus réussis que les suppléments Savage Tales "officiels".

DiD  

Fan des aventures dans les années sombres de l'Amérique, celles de la prohibition et des Incorruptibles, j'étais impatient de découvrir cette aventure et... A mon sens, le résultat est moyen.

Le scénario n'est ni meilleur ni plus mauvais qu'un autre mais il est finalement assez court avec une fin qui laisse justement sur sa faim... A l'évidence, il s'agit d'un prélancement de la campagne prévue en été 2004 (faudrait voir à vous dépêcher maintenant les gars si vous voulez tenir le planning) et certains protagonistes ne sont qu'effleurés dans les descriptions.

Au total, un scénario un peu décevant en tant que tel mais qui présage d'un avenir heureux si le setting en question sort...

Nevada Jim  

Présentation :

Bienvenue dans Takakak City. Bienvenue dans les années 20. Bienvenue dans On The Rocks : le troisième Savage Tales (Conte Sauvage) édité par Great White Games et disponible uniquement en PDF pour le système de jeu Savage Worlds qu'il est Fast qu'il est Furious et qu'il est trop Fun !

Ceux qui connaissent Savage Worlds connaissent forcément l'excellent scénario gratuit The Eye Of Kilquato (TEOK pour les intimes) traduit par quelques audacieux Sauvageons en Français et disponible sur les sites français consacrés à Savage Worlds. Ceux qui ne connaissent pas TEOK devraient se ruer sur ce petit bijou qui non seulement introduit le joueur et le MJ au fonctionnement très simple et très jouissif du système de jeu Savage Worlds mais qui permet également de jouer dans un univers très pulp à la Indiana Jones. On the Rocks revient sur cette période (plutôt années 20 ici).

Qu'est ce que ça donne alors ? Tout d'abord On the Rocks est un Conte Sauvage se situant à Takanak City. Mis à part le nom ce qui retient l'attention c'est que Takanak City est destinée à devenir un Savage Setting (Univers Sauvage) pour Savage Worlds en 2004 (Printemps 2004 est-il écrit, hum hum¿) au même titre que 50 Fathoms ou Evernight. Un Univers Sauvage dans les années 20, laissez moi vous dire que j'ai hâte mais il faudra pour cela s'armer de patience car les sorties chez Great White Games reflètent bien la petite taille de cette maison de jeu de rôle ma foi très inventive mais loin des cadences infernales des sorties des grosses machines de l'industrie du JDR. Amis des donjons et des dragons bonsoir !

Takanak City. C'est en clair Chicago mais qui s'appelle Takanak, ce qui explique la consonance exotique du nom tout comme Chicago est un nom indien à l'origine et cette ville est située comme Chicago quelque part sur le bord des Grands Lacs. Musiciens de Jazz, crimes, gangsters, journalistes, redresseurs de torts, corruption, flics véreux ou à la Eliot Ness, détectives privés, explorateurs, femmes fatales, modes et passions infernales en tout genre, aventuriers et autres chercheurs de mystères oubliés versés dans l'occulte s'y côtoient et tout cela au rythme des années folles en 1925 plus précisément. Voilà le décor dans lequel vous êtes conviés à jouer. Joli programme. Oui sauf que On The Rocks n'est qu'un prélude à tout ça, une introduction à Takanak City qui ne tient que sur quelques 18 pages du PDF en question.

Règles et Roleplay :

Présentation sommaire du cadre de jeu, quelques règles inhérentes à l'esprit de Takanak City (la gestion intéressante des blessures notamment), un nouveau Pouvoir, une liste d'équipement utile et réutilisable pour vos univers de jeu d'ambiance similaire (Chtulhu, Indiana Jones et tout ce qui peut se jouer dans ces années là) et deux nouveaux Handicaps qui reflètent l'époque de l'entre deux guerres où vos personnages ont très bien pu être traumatisés par la Première Guerre Mondiale qui est encore présente dans les cauchemars de certains et l'esprit des autres. L'intrigue est intéressante mais je trouve qu'elle est très mal introduite et mal présentée. Voilà pour le cadre de jeu.

Je trouve personnellement la présentation de l'univers de jeu d'On The Rocks assez bâclée, mal présentée et trop sommaire. On ne vous précise pas par exemple clairement que vous aurez accès à la magie et autres menus détails en préambule qui peuvent faire gagner du temps au MJ. Après tout, ces détails sont contenus dans la description du scénario et on suppose que les MJ sont suffisamment expérimentés pour savoir ce qu'est un univers de jeu à la Indiana Jones croisé de Mythe de Chtulhu. Mais quand même un effort aurait pu être fait sur ce point (une page en plus sur un PDF ne ruine personne), -1 donc pour ma note.

Les joueurs ont à disposition des personnages pré-tirés fournis par le Conte Sauvage. Point qui permet de comprendre que c'est un Fast One-Shot qui est proposé. Prenez les persos pré-tirés et jouez ! Oui je suis d'accord mais on aurait pu (bien que rien ne l'empêche fondamentalement) donner quelques précisions pour pouvoir créer ses personnages à soi, -2 donc pour ma note. Ceci dit les pré-tirés couvrent tous les types de personnages que l'on s'attend à retrouver dans ce type d'univers de jeu, et ils sont plutôt bien réussis. La magie est disponible donc ! Et oui et c'est cool. D'un autre côté, cela indique que le MJ se doit d'être bien familiarisé avec les règles de la magie. Avec Savage Worlds c'est d'une simplicité enfantine mais quand même il faut les connaître. Donc On The Rocks s'adresse aux MJ légèrement "aguerris" à Savage Worlds. Mon problème avec On The Rocks c'est que rien ne m'indique exactement quel type de magie est acceptée ou pas, à lire le scénario, on peut tout prendre comme type de magie. C'est un peu "léger" à ce niveau.

Côté PNJ's par contre on est très gâtés. Il y en a qui ont de quoi procurer de grosses frayeurs aux personnages.

Conclusion :

Personnages Non Joueurs et Joueurs hauts en couleurs, reflétant à merveille l'époque. On s'approche quand même plus d'Indiana Jones que d'Eliot Ness et de ses Incorruptibles. Bon Point.

Liste d'équipement lié à l'époque utile et qui peut servir de base pour vos univers de jeu situés à cette période. Les Figurines cartons proposée à la fin serviront aussi à n'en pas douter à faire des économies pour vos parties et sont elles aussi réutilisables à volonté. Bon Point ici aussi.

Présentation de l'univers de jeu un peu bâclée à mon goût, il faut dire que deux choses m'ont décues avec On The Rock. Je suis fan des univers de jeu Pulp années 30 à la Indiana Jones et mes attentes même si ce n'est qu'un Conte Sauvage ont été quelque peu déçues. Il n'y a rien ou presque dans On The Rock qu'un bon maître de jeu ne puisse créer tout seul. Ce qui fait de ce Savage Tale un produit dont on peut aisément se passer. J'ai eu l'impression d'avoir en main un simple teaser pour le futur Savage Setting qui sortira quand il sortira (hélas il me faudra attendre). En espérant que ce Savage Setting "Takanak City Tales" ne sera pas aussi mal ficelé que On The Rock.

Je conseille l'achat d'On The Rocks pour les seules raisons suivantes :
1 - Vous voulez une base pour vos propres scénarios pulp années 20-30, alors On The Rocks peut vraiment vous servir (figurines cartons très utiles et réutilisables, liste d'équipement, PJ et PNJ très représentatifs de l'époque et très bien conçus).
2 - Vous voulez un one shot rapide, un scénario clefs en main pour une soirée ou vous désirez en savoir un peu plus sur le prochain univers supplément de Savage Worlds Takanak City Tales alors On The Rocks peut faire l'affaire.

Pour ceux que On The Rocks tente, c'est disponible en téléchargement sur www.peginc.com en PDF pour le prix de 5$ US ou à peu près 4 Euros.

Sinon je vous conseille (si vous ne connaissez pas encore) The Eye Of Kilquato, même univers de jeu années 20-30, bien meilleur et gratuit en plus disponible sur www.peginc.com ou sur les sites français dédiés à Savage Worlds ou alors l'excellent "Les Aventuriers de l'Armée Perdue", écrite par 2-Gun Bill, pulp à souhait, avec des personnages tout autant Hauts en Couleurs, excellente présentation et description très détaillés et qui plus est disponible gratuitement sur www.torgan.net (Savage Worlds/Aventures).

Ma note finale pour "On The Rocks" est donc de 2/5.

Nevada Jim

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques