Contenu | Menu | Recherche

Dans un verre, 2 cuillère à soupe de sucre, 1 mesure de rhum, eau bouillante, tranche de citron

Perfect

Références

Thème(s) : Historique Fantastique

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 3
  • Moyenne des critiques : 4,33

Description

Perfect est un jeu de rôle narratif qui a pour cadre Cadence, une ville située en pleine époque victorienne. La société de Cadence est totalitaire et oppressante, régie par des Libertés rigoureuses qui permettent d'évoluer dans l'échelle sociale et de vivre pleinement sa vie de citoyen. Des inspecteurs veillent à faire respecter la Loi et sont suffisamment nombreux pour être considérés comme omniprésents. Les personnages des joueurs sont des Criminels, des personnes qui bafouent la Loi en commettant des Crimes plus ou moins répréhensibles, tel le meutre, embrasser une personne à laquelle on n'est pas marié, porter une couleur ne correspondant pas à sa classe sociale, ou adorer une autre divinité que la Reine de Cadence. Si la Loi parvient à s'emparer des criminels, ils pourront être conditionnés pour revenir dans le droit chemin. La société essaie ainsi d'imposer une vie uniformisée, sans passions, pour le bien de la population. C'est un conflit entre la Loi, la morale et les passions des personnages que Perfect se propose de faire vivre aux joueurs.

Le citoyens sont divisés en plusieurs classes correspondant à des responsabilités de plus en plus élevées, avec des contraintes mais aussi des récompenses matérielles de plus en plus grandes. De plus, pour pouvoir excercer une profession, il est nécessaire de faire partie d'une guilde, qui fournit un certificat officiel. De très nombreux inspecteurs, pouvant déclarer une personne coupable sans preuve ni procès, sont chargés de surveiller la société.

Un criminel est donc ainsi une personne volant les autres, mais aussi une personne critiquant l'ordre social ou une autre cherchant simplement la vérité qui lui est cachée. Un criminel est défini par son nom et un concept, tel "justicier", mais aussi par des Libertés, en réalité des contrats avec l'Etat restreignant ses droits comme par exemple le fait de ne pouvoir recevoir de personne chez soi, et en nombre proportionnel avec la classe sociale. Il possède également deux Certificats, qui définissent les lieux où pourront se dérouler les actions.

Des points de Ressource et de Contact servent à résoudre les actions, des points de Récompense sont acquis à la fin d'un scénario réussi, et une valeur de Société Secrète que le joueur peut rejoindre ou créer est donnée. Enfin, trois Aspects (comme une odeur d'enfance, un trait de caractère ou des outils) aideront aussi le criminel.

La loi de son côté dispose de points de Tension, correspondant à l'interrogation d'un personnage, et éventuellement de points d'emprise et de culpabilité qu'il aura accumulé lors de scènes précédentes contre le criminel. Pour savoir si une action est réussie, le criminel et la loi jettent chacun deux dés à six faces, font le total, et ajoutent éventuellement des points dépensés (de tension, de ressource, de contact, etc.), celui ayant fait le plus gros score réussissant. Le criminel peut utiliser un aspect pour relancer les dés. Le jeu étant dans la mouvance narrativiste, l'objectif est ici de décrire ce que fait son personnage, en expliquant à quoi les points dépensés correspondent, et en interprétant son personnage. Les autres joueurs, qui jouent des spectateurs, sont essentiellement là pour contribuer au récit en posant des questions, mais n'ont aucune influence sur la réussite ou l'échec des actions.

Le jeu se déroule en scènes, les joueurs vont tour à tour devoir interpréter soit leur personnage, un Criminel, soit la Loi, soit des Spectateurs, représentant la société de Cadence. Les criminels vont devoir utiliser leurs ressources pour échapper à la Loi, tandis que cette dernière bénéficie d'un nombre de points de tension dépendant de la façon dont le criminel et la société de Cadence jugent le Crime plus ou moins "remarquable".

Les scènes sont organisées en cycles  : Crime, où celui-ci se passe, Découverte du crime, avec éventuellement la capture du contrevenant, Torture, où la loi tente de rabaisser et même de conditionner le criminel, et Réflexion, où ce dernier revient à sa vie. Lors ce ces scènes, le Loi peut tenter de gagner des points d'Emprise ou de Culpabilité, voler un Contact ou imposer un Conditionnement.

Chaque joueur pourra avoir deux à trois cycles dédiés à son personnage. A la fin de la scène de réflexion, il gagne des points de récompense pouvant être convertis en aspects, contacts, ressources, ou pouvant éliminer une emprise, un conditionnement ou de la culpabilité.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Perfect Unrevised
première édition
Livre de basejuin 2012Boite à Heuhh (La)Papier

Cette fiche a été rédigée le 25 juin 2012.  Dernière mise à jour le 29 janvier 2013.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...